Nos 1000 et 1 Queensland en 3 semaines de road trip

port douglas lookout queensland australie blog voyage suisse cosy

L’Australie ne se visite pas aisément en 3 semaines, mais le Queensland, pourtant grand comme 3 fois la France, c’est possible. Suis-nous dans notre itinéraire au jour le jour dans cette terre de contrastes. Le but de cet article sera d’être le plus pratique possible pour que tu puisses toi aussi préparer un road trip pour visiter le Queensland, cette magnifique région de l’Australie. Nuitées, bonnes adresses, visites et activités, tout y est !

Tout d’abord, on ne sait pas si c’est parce que ça a été notre premier contact avec l’Australie, mais le Queensland est particulièrement gravé dans nos coeurs. Terre de contrastes, tu y passes de la forêt tropicale à la Grande barrière de corail. Il nous fascine aussi par la faune et la flore tropicales foisonnantes. Nous avons passé 3 semaines riches de découvertes et de surprises, 3 semaines qui nous ont fait comprendre que visiter l’Australie n’a vraiment rien à voir avec le reste du monde. Lorsque nous avons préparé notre voyage, on se réjouissait de l’Australie, mais on ne s’attendait clairement pas à ça. Le Queensland met la barre vraiment très haut !

Le Queensland découverte

Jour 1 : arrivée à Cairns

Arrivés de Singapour après un long vol de nuit, on atterri tout d’abord à Brisbane avant de sauter dans un avion pour Cairns, afin de débuter notre road trip depuis le nord du Queensland et redescendre tranquillement vers le sud. A notre sens, la meilleure façon de planifier sa visite.

Cairns, c’est une ville qui bouge. Elle n’a cependant pas beaucoup d’intérêt pour nous, si ce n’est d’y passer la première nuit, car comme prévu on est comment dire… déchirés ! La promenade sur l’Esplanade nous offre pourtant une bonne bouchée de la way of life australienne, avec tous les joggers et les personnes affairées au sacro-saint barbecue. On en profite pour voir les locaux suer sur des machines de fitness en plein air, chacun selon son niveau et sans jugement les uns des autres. Le dépaysement commence !

Logement : Cairns City Palms, pas très cosy mais propre et très bien pour une nuit simple à se remettre du jet-lag, car il est au calme et à moins de 15 minutes de l’aéroport.

Le Queensland tropicale et sauvage

Jours 2 à 8 : Port Douglas, la décontractée

Voilà on y est ! L’aventure commence pour de bon ! Se poser 6 jours à Port Douglas a plusieurs objectifs :

  • Se reposer ! Après une année difficile… et un très long vol
  • Profiter de la Grande barrière de corail qui est « juste à côté »
  • Profiter de la charmante ville balnéaire pour se balader tranquille et de la belle plage de Four mile Beach
  • Visiter Cape Tribulation dans la Daintree Rainforest
  • Visiter les autres pépites de la région, à un rythme cool, couleur locale

Voilà, ça c’était nos objectifs. La réalité ? Elle est toute autre :

  • Se reposer : non. L’Australie, pays merveilleux, a un gros problème de fenêtres ! Fines voire souvent en plastique, donc isolation phonique = 0 ! Sur le papier, se faire réveiller par le chant des oiseaux tropicaux a quelque chose de très poétique… A 4h30, tu peux nous croire, tes pensées n’ont rien de poétiques ! Sérieusement, prévois des bouchons d’oreilles.
  • Profiter de la Grande barrière de corail : dès que nous sommes arrivés, nous avons subi une tempête avec une quantité de pluie que nous n’avions encore jamais connue. Ce sera donc pour plus tard. Dans un road trip, il faut être flexible et avoir parfois un plan B. On a fait notre lessive. Ça ne fait pas rêver mais il faut bien le faire, donc autant profiter des jours de pluie.
  • Profiter de la charmante ville : voir point précédent. Ceci dit, on a quand même pu le faire, mais de façon plus humide, ville très charmante avec un mode de vie ultra-cool à l’australienne. Pieds-nus, les rues sont arpentées avec décontraction et calme au milieu de bars et de petites boutiques. Ne manque pas la plage Four mile beach, mais attention car nous avons découvert que des crocodiles avaient été vus récemment et le sont régulièrement. Nous, on a renoncé en se disant que ce serait dommage que le voyage, à peine commencé, s’arrête dans le ventre d’un crocodile. Par contre, pour pouvoir bien l’admirer, tu peux monter à Flagstaff Hill Lookout pour une superbe vue (c’est la vue de la photo en titre).
  • Visiter Cape Tribulation : incontournable ! Le paysage y est à couper le souffle. Très sauvage et tropical. Cerise sur le gâteau, nous y avons vu le rare casoar avec un petit ! Ça nous a fait notre journée, notre semaine, notre voyage !
vue plage cape tribulation daintree rainforest queensland australie blog voyage suisse cosy
Les belles plages sauvages de Cape Tribulation
cape tribulation daintree rainforest queensland australie blog voyage suisse cosy
La foisonnante forêt primaire à Cape Tribulation
  • Pour les alentours, il y a également les Moosmann Gorges qui font toujours parties de la Daintree Rainforest. Aventure Jurassic Parc garantie ! Surtout que nous l’avons vécue à la dure : 1 heure de pluie dantesque pendant le trail dans la forêt tropicale, trempés jusqu’aux slips. C’est pas un problème car c’est la forêt tropicale, ça fait donc partie de l’expérience mais contrairement à nous, prévois un poncho.

mossman gorge pluie daintree rainforest queensland australie blog voyage suisse cosy

En résumé, Port Douglas c’est The Place To Be pour débuter son raod trip à travers le Queensland. 4 nuits peuvent suffire si tu as peu de temps, mais en ce qui nous concerne, on avait envie de se reposer et ne pas passer tout notre temps sur la route. Port Douglas a entièrement répondu à nos attentes tout en nous plongeant dans l’Australian way of life.

Logements : Port Douglas Queenslander et Oaks Lagoon (nous avions 2 logements différents)

Restaurant : le Hemingway’s Brewery qui est une brasserie, ça vaut vraiment le coup d’y passer une soirée à la Marina, avec les bonnes bières et un bon hamburger

Jour 9 : Mission Beach la dernière chance de voir les casoars dans la nature

Si Mission Beach n’est qu’une étape, elle est pourtant marquante et indispensable dans un road trip au Queensland pour 2 raisons :

  1. Tout d’abord, l’agglomération qui regroupe plusieurs localités est très jolie. Les plages y sont tout simplement immenses et la nature y reste préservée et sauvage. Un exemple ? le long des rivières (ou creek) qui traversent les plages se trouvent régulièrement des crocodiles (oui encore eux !). Dépaysant, non ? On peut croiser également des wallabies, des gros lézards et même des casoars. On te recommande la balade Ulysses link, qui démarre du Visitor Centre.
  2. Ensuite, il y a l’Hibiscus Lodge bed & breakfast, où nous avons passé le nuit. Il mérite un détour à lui tout seul. Propriétaires hyper-sympas (ils avaient vérifié 2 fois notre chambre pour être sûrs qu’il n’y aurait pas d’araignées) avec un accent à couper au couteau. Une maison magnifique nichée dans un coin de paradis offrant des chambres confortables. Tout y est et même plus : wallabies en liberté dans le jardin et parfois un casoar qui passe pendant le petit déj, comme nous avons pu en faire l’expérience. Hallucinant ! Il s’avère que ce B&B est situé à la lisière de la fin de la forêt tropicale, ce qui explique la présence de ces animaux à l’état sauvage.
mission beach queensland australie blog voyage suisse cosy
Vue depuis la marche Ulysses Link
hibiscus lodge bnb mission beach queensland australie blog voyage suisse cosy
Hibiscus Lodge Bed & Breakfast
casoar hibiscus lodge mission beach queensland australie blog voyage suisse cosy
Le fameux casoar
wallabies hibiscus lodge mission beach queensland australie blog voyage suisse cosy
Et les wallabies qui venaient jouer tout au long de la journée

Logement : Hibiscus Lodge B&B

Restaurant : Bingil Bay, bonnes pizzas, alternatif, ambiance australienne garantie !

Le Queensland en mode capitale du nord

Jour 10 : Townsville, l’étape

Bien plus petite que Brisbane, Townsville est la capitale du Nord du Queensland. C’est pourtant une ville, une vraie, avec ses buildings (bon, c’est pas New York non plus), ses banlieues commerciales sans charme et sa circulation. Après ces quelques jours dans la coolitude tropicale et sauvage du Queensland, ça fait un peu un choc. Townsville en n’est pas pas moins une étape indispensable du road trip, si tu ne souhaites pas rouler pendant des heures. Nous te la conseillons donc comme ville-étape à rejoindre en fin de journée pour y admirer le coucher de soleil depuis le Castle Hill Lookout. Ce promontoire offre une vue magnifique sur toute la région, dont Magnetic Island. A gravir en voiture, sauf si comme les joggers tu souhaites y monter sous une chaleur accablante en quête d’un corps plus ferme. En voiture c’est pas long et ça mérite vraiment le détours.

vue castle hill lookout townsville queensland australie blog voyage suisse cosy
Vue depuis le Castle Hill Lookout

Logement : Clarion Hôtel, avec un lit très confortable et des fenêtres qui isolent (en plus en ville, il n’y a pas d’oiseaux !).

Le Queensland paradisiaque

Jours 11-15 : Airlie Beach, la porte d’entrée d’un des plus beaux endroits du monde !

Airlie Beach est une ville pleine de backpackers, de bars et d’agences proposant des excursions et logements à bas coûts. Si c’est ce que tu recherches alors elle a des airs de paradis. Pour nous, c’est avant tout la porte d’entrée des Whitsundays. Pourtant, la marche du bicentenaire qui borde l’océan vaut vraiment le détours pour ses points de vue et son charme local. Si l’atmosphère de la ville est bon enfant la journée, elle vire rapidement à la fiesta la nuit tombée. Si tu viens pour les îles, alors il est temps de penser à aller te coucher car les bateaux partent pour la plupart tôt le matin. Le choix est large, pour tous les budgets et tous les goûts. Du plus rapide et bruyant au plus cosy, comme le Lady Enid. Tu nous connais, on a opté pour le cosy.

whitehaven beach whitsundays queensland australie blog voyage suisse cosy
Le jour où on a découvert ce paysage incroyable !
bicentennial marche airlie beach queensland australie blog voyage suisse cosy
La balade sur le Bicentennial walk

Pourquoi y passer 4 nuits ? Il faut aller aux Whitsundays par beau temps pour vraiment profiter un maximum de ce lieu unique. Faute de pouvoir connaître la météo des mois à l’avance, ceci permet d’adapter le jour de sa visite aux conditions météo. Ensuite, il faut gérer les disponibilités des bateaux, car si tu réserves au dernier moment pour profiter de la plus belle journée, d’autres aussi. Il faut donc de la marge. Ensuite, on a trouvé un appartement avec une vue à couper le souffle ! Donc, pourquoi se presser ? Un peu de plage, de visites et quelques cocktails et voici tes 4 jours délicieusement écoulés.

vue océan airlie beach queensland australie blog voyage suisse cosy
La vue depuis notre appartement

Logement : Whitsunday Reflections

Le Queensland perdu

Jour 16 : Rockhampton, l’endroit où tu passes le fameux Tropique du Capricorne

Soyons pragmatiques, entre Airlie Beach et Hervey Bay, c’est à peu près 8-10 heures de route, il faut couper en 2. Surtout que la route est vraiment, mais vraiment monotone ! Là on y est dans l’Australie où tu ne vois personne pendant 50 km, les fameuses routes australiennes interminables, à un tel point que le service des routes fait des quizz sous forment de panneaux au bord des routes pour te maintenir réveillé. Alors une pause s’est imposée. Nous avons discuté avec un couple qui a tout fait d’un coup… et l’a regretté. C’est vraiment trop long. D’ailleurs, l’erreur la plus courante dans son road trip est de prévoir 5 heures ou plus de route par jour. C’est le meilleur moyen d’avoir le temps de ne rien voir et d’être frustré en fin journée.

Logement : Casa Nostra, motel très bien où on peut y voir des kangourous au crépuscule.

Le Queensland des baleines… ou pas !

Jour 17-19 : Hervey Bay… elles sont où les baleines ? Ben déjà parties !

L’objectif de Hervey Bay était de voir les baleines. Sauf que les coquines étaient parties la semaine d’avant, car l’eau était devenue trop chaude (pénibles en plus !). Si tu veux les voir, prévois donc d’y venir au mois de septembre ou tout début octobre au plus tard.

En soit Hervey Bay, n’a pas un grand intérêt, les alentours sont plus sympas. C’est aussi connu pour Fraser Island, une île pas très loin, sauvage et repère des dingos, à l’UNESCO. Pour être francs, nous ne voulions pas y aller, car nous avions lu d’éviter les excursions par des tours opérateurs qui t’amènent tous au même endroit au même moment, gâchant ainsi ton plaisir et tes photos. Après l’avoir testé quand même, on te confirme : évite les excursions qui partent la journée ! Y passer au moins une nuit est beaucoup plus sage et surtout agréable.

En soit Fraser Island est effectivement un lieu très beau, forcément, on est en Australie pardi ! Des kilomètres de plages où on roule dessus à fond la caisse, le Lac McKenzie, d’une eau si cristalline que c’en n’est pas réel, des routes tellement défoncées qu’il faut le vivre au moins une fois pour y croire et enfin des wc très originaux en pleine nature (toi chère lectrice qui nous lit, prépare-toi à vivre un moment spécial avec des insectes non-identifiés mangeurs de fesses). Donc Fraser Island pourrait être un endroit agréable, mais pas en une journée, quand une horde de touristes de différents tours arrivent tous en même temps aux mêmes endroits.

lac mckenzie fraser island queensland australie blog voyage suisse cosy
L’eau si pure et bienfaisante du Lac McKenzie
75 miles beach fraser island queensland australie blog voyage suisse cosy
La fameuse 75 miles Beach où on peut rouler dessus
epave ss moheno 75 miles beach fraser island queensland australie blog voyage suisse cosy
L’épave du SS Moheno sur la 75 miles Beach

Logement : Tower Court Motel

Le Queensland cosy, chic et nature

Jours 20-22 : Noosaville

Dans la préparation de notre voyage en Australie, on voulait suivre la côte, ne pas rouler à chaque fois des heures et surtout voir de beaux endroits. Bref, que des demandes légitimes de tout bon touriste.

Nous avions repéré Noosaville, sa rivière et son parc national. Finalement on a juste été complètement sous le charme de cet endroit.

Déjà il faut savoir qu’il y a Noosaville, Noosa Head et le parc national. Tout ça collé ensemble. Nous avons logé à Nossaville juste en face de la rivière, qui avait des réverbérations de lumière magnifiques. Nous avons arpenté les commerces chics et cosy de Noosa Head, mangé des choses délicieuses à Noosa Head aussi et nous sommes pâmés de bonheur au parc national.

Pour le parc national, comme d’habitude, beaucoup de marches disponibles. Comme nous avions déjà vu la forêt tropicale dans tous les sens, nous avons privilégié la balade costale sur les falaises. Prévois 2h30 aller-retour, plus pour les photos, traîner et juste kiffer que pour la distance. Au programme : des vues à couper le souffle sur l’océan, des arbres superbes, le chant des oiseaux, des essences des plantes et arbres embaumantes, bref une vraie promenade de santé que nous avons faite sans problème en tongs.

plage noosa national park queensland australie blog voyage suisse cosy

arbre noosa national park queensland australie blog voyage suisse cosy

Le lendemain, nous avons pris le parc national depuis la plage Sunshine Beach. Après une montée raide, la récompense est à nouveau au rendez-vous. D’autant plus que nous avons vu 3 baleines s’éclater à 300 mètres du large (elles n’étaient pas censées être parties ?!). Bonnes chaussures requises.

Logement : Noosa Sun Motel, chambre avec une petite cuisine, très pratique !

Restaurant : Betty’s Burger (vraiment délicieux !)

Le Queensland de la capitale contrastée

Jours 23-27 : Brisbane, la mal aimée ?

Enfin un peu de ville, la vraie ! On aime énormément se perdre dans la nature, mais on est aussi des citadins et de temps en temps, on a besoin de ville, de béton quoi ! Brisbane, que beaucoup nous ont dit « aucun intérêt », « vous allez vous ennuyer », etc., a su nous charmer. Peut-être parce qu’elle a beaucoup à prouver justement, elle sort tous ses atouts. On a vraiment passé un bon moment à Brisbane. Elle fera l’objet d’un article pour plus de précisions.

brisbane de nuit queensland australie blog voyage suisse cosy

Logement : Soda Apartments, parfaitement placé, mais propreté à revoir

Restaurants : Zeus, un bon grec et Le bon choix, tenu par un Marseillais, où tu y trouves les meilleurs croissants aux amandes du monde ! (validés par nous-mêmes gourmands jusqu’au bouts des ongles!)

Le Queensland, tu y vas quand ?

Notre visite du Queensland s’est arrêté à Brisbane. Même si on avait encore beaucoup à découvrir de l’Australie, c’était avec un petit pincement qu’on quittait le Queensland. Alors comme on le disait au début de l’article, l’avis est subjectif, car c’était notre premier contact avec l’Australie, sa coolitude, sa faune et sa flore exceptionnelles, ses routes déjantées, ses dangers (crocodiles, ça rigole pas quand même !). Et on a même appris à aimer la tempête, car elle nous a offert des paysages quasi hawaiiens (après y être allé, on confirme). Maintenant, quand on entend parler du Queensland, on a instantanément des papillons dans l’estomac et les yeux qui brillent. Si t’as 3 semaines à consacrer à l’Australie, n’hésite pas, fonce dans le Queensland !

20 Comments

    • Merci beaucoup ! Oui comme tu dis, un vrai coup de cœur pour l’Australie et forcément le Queensland étant notre premier contact, il a sa place à part…

    • Merci beaucoup Delphine ! Oui tu peux te réconcilier avec l’Australie, vraiment, on t’y aidera ;o) !! Mais tu sais que Fraser Island et ses routes pas possibles, c’est dans ta vidéo que je les ai vues pour la première fois ?! D’ailleurs, j’avais montré ta vidéo à Pierre et c’est là où on s’est dit qu’on ne s’aventurerait pas de nous-mêmes…

  • Pour le peu qu’on en a vu (de Brisbane à Fraser Island) je pense que cet état est un condensé du reste de L’Australie de l’est et offre ce qu’il y a de plus beau comme paysage de ce côté de l’île.
    Après coup, c’est mon regret de ne pas y etre resté plus longtemps.
    On réfléchit déjà pour y retourner et faire le northland, le mari aurait aimé voir des crocodiles !

    • C’est exactement ça ! Un condensé de l’Australie… mais avec sa mentalité aussi. Tu réalises que chaque partie a son identité en fait. C’est une bonne idée si tu y retournes de le mettre avec le Northland. Le Northland et le Western c’est la partie que nous n’avons pas visitée, mais comme tu dis, on y réfléchit aussi pour y retourner ;o)

    • Coucou Betty ! On te le souhaite et conseille vivement ! Paysages et faune et flore, il y a tout pour conquérir le cœur dans le Queensland !

    • Coucou Céline ! Merci pour ton gentil message ;o) J’espère aussi qu’il te servira un jour, je suis sûre que l’Australie te plairait beaucoup !! Surtout toi qui est une fan de la Pacific Highway des USA, ici c’est aussi la Pacific Highway mais australienne. Le Top !

  • Super et très complet cet article, c’est un peu comme si j’étais allée en Australie !!! Des décors de rêve avec de belles nuances de bleus, des conseils et astuces pour éviter les excursions attrape-touristes, des anecdotes sympas et de l’humour, tout ce que j’aime !! Je suis intriguée par les insectes mangeurs de fesses 😀 😀 😀 !!

    • Coucou ! Merci pour ton commentaire ! C’est gentil ;o). Notre but est atteint alors, parce qu’on voulait prendre le lecteur avec nous et lui donner pleins de conseils ! Et c’est pas fini, ce n’était que la première partie de l’Australie (teasing à mort ;o) )!
      Les insectes mangeurs de fesses, une vraie atrocité ceux-là ! Des piqûres comme je n’en avais encore jamais eues…

    • Merci pour ton message ! On ne peut que conseiller de partir en Australie, ce pays est vraiment fascinant ! Si cet article t’a plu, tu vas aimer les suivants ;o)
      Nous avons aussi pas mal de photos qu’on publiera sur Instagram une fois qu’on sera de retour de la Floride ;o)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *