Visiter Pompéi ou Herculanum : faut-il vraiment choisir ?

Visiter Pompéi ou Herculanum

On a tous entendu parler de Pompéi et Herculanum. A mon sens, peu de villes sont aussi évocatrices que Pompéi et Herculanum. Penser à ces ville, c’est un peu plus que de penser à l’histoire d’un peuple, c’est penser à l’Histoire, la Grande. Ces villes nous placent face à notre propre fragilité.Elles sont la preuve que “l’établi” est relatif et que les certitudes matérielles sont illusoires. Pourtant, ces lieux historiques et archéologiques sont fascinants à visiter et paradoxalement plein de vie. Ce sont des incontournables pour visiter Naples et ses environs.

Bon je ne vais pas te faire un traité philosophique, ni te demander de te plonger dans une introspection profonde. On va parler tourisme et visite, je te rassure. Mais je voulais faire cette introduction parce qu’on ne va pas là-bas par hasard et que ça ne se visite pas comme Rome ou Athènes; c’est un bond dans le temps et il doit s’accompagner d’un peu de recueillement pour laisser venir l’émotion.

Cet article sur notre blog voyage n’a pas pour but de retracer l’histoire de ces 2 villes, ni d’entrer dans les détails des sites archéologiques, il existe bien des guides, documentaires et autres sites internets qui s’en sont chargés. Je ne suis pas archéologue (j’aurais bien voulu), ni spécialiste d’architecture antique (si si ça existe), mais juste un visiteur et c’est le ressenti du visiteur que je vais te livrer. Tu en veux plus ? Va sur Arte ou sur la chaîne Histoire avec un stock de café, Redbull, guarana et éventuellement un défibrillateur + un dictionnaire (je rigole, j’aime beaucoup ces chaînes), sinon c’est parti !

Colonnes à Pompéi

Visiter Pompéi

Distance entre Naples et Pompéi

    • Autoroute A3 (30 minutes)
    • Trains (45-50 minutes et EUR 10 max aller-retour) à toi de choisir :
      – Prendre la ligne Circumvesuviana Naples-Sorrento, descendre à Pompei Villa dei Misteri si tu entres par la Porta Marina
      – Prendre la ligne Circumvesuviana Naples-Poggiomarino, descendre à Pompei Santuario si tu entres par la Piazza Anfiteatro

On te recommande de tout de même vérifier ces informations lors de ton séjour, car les horaires/arrêts/lignes peuvent changer, surtout à Naples !

Combien coûte l’entrée pour visiter Pompéi ?

  • EUR 12 pour Pompéi et EUR 11 pour Herculanum, valable 1 jour
  • EUR 21 pour Pompéi, Herculanum, Oplontis, Stabiae, Boscoreale, valable 3 jours consécutifs, mais une entrée par site

Les prix peuvent varier selon l’âge et sont sujets à modifications, plus d’informations sur le site officiel de Pompéi. Ce qui est sûr, c’est que les prix et les packages changent régulièrement (le temps de mettre cet article en ligne, les prix avaient déjà changé…). En ce qui nous concerne, nous avons pris le pass pour visiter Pompéi et Herculanum en 1 jour et cela nous a coûté EUR 21 par personne.

Quand visiter Pompéi ?

  • 1er avril – 31 octobre : tous les jours de 8h30 à 19h30, mais les entrées ferment à 18h00
  • 1er novembre – 31 mars : tous les jours de 8h30 à 17h30, mais les entrées ferment à 15h30
  • Fermetures : 1er janvier, 1er mai, 25 décembre

Une fois de plus, ces horaires sont à vérifier sur le site internet de Pompéi. Mais notre conseil est de venir tôt pour éviter au maximum l’affluence. Nous avons visité Pompéi en novembre et en plus c’était un jour où il pleuvait légèrement. Autant te dire que nous avions le site de Pompéi quasiment pour nous tout seul.

Tenue requise pour visiter le site archéologique de Pompéi

Toge pourpre et caligae. Non plus sérieusement quand il fait chaud, il y fait très chaud, pense au chapeau et à l’eau. Je conseille également de bonnes chaussures. Les sites sont grands, il faut donc pouvoir marcher un bon moment. Les pavés sont très inégaux, alors si tu as des chaussures montantes, ça peut t’éviter une entorse provoquée par un amas de touristes allemands te faisant tomber des trottoirs hauts de 50 centimètres. Ce qui est sûr, c’est que les talons hauts ne seraient pas une bonne idée…

Combien de temps dure la visite de Pompéi et Herculanum ?

Joker ! Ça dépend vraiment de toi. Nous, on y était avec une guide passionnée alors on aurait pu passer la journée juste sur Pompéi. Pour te donner une idée, on est parti de Naples à 9h et on a visité Pompéi et Herculanum en détails en revenant pour 17h. Je pense que 2 heures suffisent pour les plus rapides et les moins passionnés. Une heure pour Herculanum minimum, même si le site est plus petit.

Comment visiter Pompéi ?

Autant te le dire tout de suite, Alexandra n’est pas une grande fan d’archéologie. Elle est du genre “les vielles pierres oui, Ok c’est sympa mais bon…” Moi, c’est plutôt : “trop cool un caillou, génial un gradin, regaaaaarde l’escalier !!!” Vous voyez le genre ?
Alors il est probable qu’à la lecture de ses lignes, tu te sentes très Alexandra ou très Pierre et que tu connaisses au moins 1 personne proche de toi qui est dans l’autre camp et avec qui tu ne voudrais pas visiter quoi que ce soit.

Alors comment est-ce qu’on a fait pour passer 6 heures de visites sans avoir envie de se lancer des pavés vieux de 2’500 ans ? On a pris un guide. Attention, pas un guide papier ou un audioguide, mais une vraie guide officielle pour nous emmener et nous faire découvrir ces sites.

Un guide c’est le top ! La nôtre était super. Enjouée, patiente, cultivée et tellement enthousiaste, que bien qu’elle ne parlait qu’italien (et moi seulement assez pour commander une pizza au jambon), j’ai compris ce qu’elle voulait transmettre. Mieux encore, elle a transmis son enthousiasme à Alexandra qui s’est prise au jeu !

Je ne peux que te conseiller de le faire si tu en as la possibilité. C’est clair que c’est un coût, mais ça vaut vraiment le coup (apprécie le jeu de mot…) et si on part en groupe, ça peut faire bien moins cher (et ce n’est pas Naples qui va te ruiner). Nous avions eu son nom par des connaissances, mais tous les guides officiels sont inscrits à la ville de Naples, donc tu peux avoir des informations à l’Office du Tourisme. Elle est venue nous chercher à notre hôtel à Naples, et c’est elle qui nous a véhiculé depuis Naples sur Pompéi et ensuite Herculanum (prix EUR 200.- pour la journée).

Une amie qui est également allée à Pompéi avait pu demander une guide directement sur place. C’est clair que c’est un coût supplémentaire, mais la qualité de ta visite change radicalement. Si tu ne veux pas payer une guide, prends au moins l’audio-guide.

Ce qu’on a également appris, c’est que le site est énorme et que tu ne peux pas tout voir. Tu peux y passer facilement la journée et là tu pourrais visiter un maximum de choses, voire tout. Mais si tu y vas quelques heures, il va falloir faire des choix (une guide t’aide justement à faire ces choix…).

Qu’est-ce que nous avons visité à Pompéi ?

Ce qui surprend, c’est que le site est entouré de modernité, de voitures et de routes. On passe sans transition visuelle d’un vieille Fiat Punto à une (à peine plus vielle) colonne romaine. Pas top.

Le site archéologique de Pompéi était du temps de sa splendeur un port important, même s’il est construit sur un promontoire rocheux. Il faut le dire car de nos jours si on ne nous le dit pas, on ne le sait pas. Le niveau de la mer a tellement baissé, que la ville est maintenant à plusieurs centaines de mètres de l’eau.

La ville a tiré sa richesse de la fertilité de son sol, ainsi que de son emplacement stratégique idéal à l’embouchure du fleuve Sarno. Richesse c’est vraiment le mot qui nous a frappé. Même 2’000 ans après sa destruction violente, cette richesse se voit encore partout : forum, jardins, lieux de détentes, bains publics, guilde des teinturiers, amphithéâtre, commerces et j’en passe. C’est incroyable.

Ce qui nous a marqué c’est aussi la “modernité” de cette ville avec ses bains, saunas privés, passages piétons et… street food !! On était scotché. Tout le long des rues, il y a des comptoirs qui s’ouvrent sur des jarres qui contenaient toutes sortes de nourritures et certaines étaient chauffées ! Ils sont forts ces Romains. Tout est tellement bien conservé, qu’il n’y aucun effort à faire pour se sentir transporté dans le temps. Même Alexandra s’est prise à ce jeu (il faut dire qu’elle est toujours très attentive quand on parle de nourriture).

Fresque et jare de street food à Pompéi
Street food à Pompéi

Finalement, lors de ta visite, il faut t’imprégner de ces détails, car de nos jours ils nous paraissent banaux, mais ils ont été créées il y a 2’000 ans ! Partir dans ta tête à cette époque et faire des parallèles avec les temps modernes, te rendra la visite de Pompéi beaucoup plus fascinante.

Les passages pour piétons

Moi, c’est les passages pour piétons qui m’ont bluffés. Des blocs de pierre disposés parallèlement le long des rues, assez hauts pour ne pas se salir avec les pluies boueuses et autres joyeusetés produites par les bœufs ou chevaux tirant les charrettes, mais assez bas pour permettre à ces charrettes de passer. Ingénieux, simples, propres, et drôlement modernes. Il ne manquerait plus qu’à les peindre en jaune.

Route à Pompéi
Les passages pour piétons de Pompéi

Visiter les maisons des riches propriétaires de Pompéi

Ce qui est génial à Pompéi c’est qu’on peut rentrer dans les maisons, toucher les pierres (en restant respectueux des lieux) et qu’on n’est pas cantonné dans les rues à regarder les maisons de loin. Je suis rentré dans certaines maisons et tout de suite j’ai ressenti comment la vie devait se dérouler ou imaginer des scènes quotidiennes de la vie. Génial !

Découvrir la relation qu’ils avaient avec l’hygiène avec des salles de bain très élaborées et surtout bien aménagées pour y passer du temps. On ressent aussi qu’il devait faire très chaud, car on découvre les salles communes donnant sur l’extérieur et toujours un point d’eau rafraichissant sous forme d’étang ou de fontaine.

Mosaiques salle de bain d'une maison à Pompéi
Cette mosaïque était dans une salle de bain d’un jeune couple
Sauna privé d'une maison à Pompéi
Un sauna dans une salle de bain

Observer les couleurs et la décoration intérieure des maisons de Pompéi

Une autre chose qu’on a remarquée très vite se sont les couleurs. Je ne sais pas pour vous, mais nous quand on pensait à l’antiquité c’était très blanc. Bustes blancs ! Statues blanches ! Colonnes blanches ! Maison Blanche ! Ah non là je m’égare. En fait, on avait tout faux, il y a des couleurs partout. Les murs étaient peints de couleurs vives, les colonnes étaient rouges, les sols en mosaïques multicolores. Il y aussi une maison avec un sol recouvert de mosaïques noires et blanches incroyablement moderne dans le style, on dirait presque qu’elle n’a rien à faire là. Le plus fort c’est que ces couleurs sont souvent encore visibles de nos jours. Si on ajoute les tenues des habitants qui étaient souvent très vives, la ville devait être tout sauf blanche finalement.

Mosaique au sol d'une maison à Pompéi

Sculpture dans un jardin à Pompéi

Comme j’aborde les tenues des Pompéiens, va voir le bâtiment de la guilde des teinturiers, l’un des plus grands de la ville ce qui permet de se rendre compte de leur importance et qui laisse imaginer le soin que les habitants devaient porter à leur apparence. Petit détail, on utilisait à l’époque de l’urine (entre autre) pour laver les vêtements, le progrès a du bon ! J’imagine les voisins par les chaudes journées d’été…

Le forum de Pompéi et le Vésuve

Comme évoqué en début de l’article, Pompéi, tout comme Herculanum, bénéficiaient d’une terre très riche qui a grandement contribué à l’extension, ainsi qu’à la prospérité de ces cités. La raison de cette fertilité était le Vésuve dont on a une vue superbe depuis le forum. Il domine vraiment la ville, même s’il est à des kilomètres. Ce qui est frappant, c’est que la grande place du forum, où se trouve le Temple d’Apollon, semble mettre en valeur le Vésuve. Les Pompéiens le contemplait tous les jours sans se douter qu’ils voyaient là, à la fois, la source de leur abondance et celle de leur mort prochaine. À l’époque, personne n’y connaissait rien en vulcanologie. Ça peut paraître hallucinant de nos jours, mais les habitants de la région y voyaient une grande montagne plate sur le dessus (sérieux c’est une description historique par Pline l’Ancien, mort dans l’éruption justement, tu m’étonnes !).

Il y a quelque chose de fascinant et un peu effrayant dans la vision de cette montagne, qui a tant donné et tant repris, trônant là, mise en valeur depuis cette place. Un moment fort en émotions, quand on prend le temps de s’arrêter au milieu de ce forum, face au Vésuve et de s’imaginer dans la vie des Pompéiens, puis revenir dans le présent en connaissant leur histoire.

Forum de Pompéi avec le Vésuve
Le forum de Pompéi

Autres points à visiter à Pompéi et la Villa des mystères

Je passe sur l’amphithéâtre, le lupanar et son “panneau indicateur”, les rues piétonnes et ses fontaines, il y bien trop à dire. En revanche il faut que tu ailles voir la Villa des Mystères (ouverte au public depuis quelques mois), située extra-muros, le chemin est bordé de myrtes et d’orangers. Elle est à un bon bout à pied des centres d’intérêt principaux du site archéologique de Pompéi, mais pour nous elle vaut le déplacement.

Pourquoi s’appelle-t-elle la Villa des Mystères et qu’y a-t-il à voir ? Premièrement, elle est magnifique, unique, superbe ! Deuxièmement, mystère… Oui sérieux ! Elle s’appelle ainsi parce qu’elle est un mystère. Au moment de notre visite, les recherches étaient encore en cours pour savoir qui habitait cette maison et que représentaient les fresques. Il y avait beaucoup de supposition, mais rien de certains.

Villa des mystères à Pompéi

Visiter Herculanum

On y arrive en voiture sans se douter le moins du monde d’où on est. Un parking souterrain vétuste au milieu d’une ville sans charme, rien ne laisse présager de ce qui nous attend. Car on est bien au milieu de la ville moderne d’Ercolano pour notre visite. C’est simple, 100 mètres avant d’arriver au site archéologique d’Herculanum, on se croyait perdu. Heureusement que c’était notre guide qui nous guidait.

Finalement, après avoir passé un portique, on découvre un site en contrebas comme une saignée dans la ville. On y accède par une passerelle métallique qui enjambe le site archéologique et nous fait passer au-dessus du port antique. Stupéfiant. Je te parlais en introduction du caractère relatif des choses que l’on considère comme établies… eh bien Herculanum en est la preuve figée dans la roche. Comment les habitants de l’époque, auraient-ils pu imaginer que là où se tenait la mer, se tiendrait un jour un mur de roche de près de 30 mètres ? Le paysage a tellement été modifié par l’éruption, qu’on voit à peine la mer depuis la ville moderne d’Ercolano. Une fois passé le choc, visiter la ville est un vrai plaisir.

A savoir qu’Herculanum est une grosse frustration pour les archéologues d’abord et pour les touristes ensuite. Étant donné que la ville d’Ercolano s’est construite tout autour, le site archéologique ne peut pas être plus excavé que ce qu’il n’est. On peut voir des débuts de galeries sous les fondations des maisons (très moches) modernes, mais c’est impossible d’aller plus loin sans provoquer l’effondrement de la route et des maisons de notre époque. Le site va donc rester principalement inexploré à cause d’un manque total de plan d’urbanisation respectant les lieux. Au final, quand tu visites Herculanum, tu ne vois que le tiers de ce qu’est réellement la cité antique. J’ai cru deviner des larmes aux yeux à notre guide quand elle nous expliquait ça, accompagnés d’un peu de rage…

Herculanum cité moderne et antique
On voit bien la délimitation entre la cité moderne et antique

Visiter Herculanum c’est de l’élégance et de l’émotion

Herculanum est plus raffinée et bien plus petite que Pompéi (vu qu’elle est dégagée qu’au 1/3), elle regorge de peintures et de détails architecturaux qui nous attestent d’une très grande maîtrise des arts.

Mosaïques de la maison de Neptune et d'Amphitrite à Herculanum
Mosaïque de la maison de Neptune et d’Amphitrite à Herculanum

Certaines maisons ont encore leur boiserie, il y a même un escalier en bois encore entier, c’est dire l’état de conservation remarquable du site. Dans une maison, on y voit toujours le cadre de lit, les amphores, on verrait presque l’ancien occupant dormir. Il faut dire qu’Herculanum est la plus préservée, grâce à l’épaisse couche de lave qu’il l’a recouverte et privée d’oxygène. Notre guide nous a même dit, que l’association qui gère le site archéologique conserve sous vide des figues retrouvées intactes, ainsi qu’un bateau.

Charpente avec boiserie à Herculanum

Nous sommes allés au bas de la ville, vers le port antique, voir les centaines de squelettes des pauvres gens qui ont tenté de fuir par la mer. Avec la mer agitée et les voiles brûlées par le souffle du volcan, ils n’avaient aucune chance. Terrible, on peut sentir la peur. Séquence émotion garantie.

Port antique d'Herculanum
Port antique d’Herculanum

Squelettes au port antique d'Herculanum

Parce qu’elle est découverte qu’en une petite partie, Herculanum laisse un goût aigre-doux, parce que tu vois que c’était une cité vraiment très belle, élégante et qu’il y a surement beaucoup de trésor qui se cachent sous la ville moderne. Mais le site archéologique d’Herculanum déjà découvert offre un superbe témoignage pour les générations futures.

Décoration des maisons à Herculanum

Infos pratiques pour visiter Herculanum

Tout comme Pompéi, les tarifs et horaires sont très changeant pour Herculanum, on te conseille donc de fier au site internet d’Herculanum.

Nous nous sommes rendus en voiture à Ercolano avec notre guide. A savoir que c’était mieux de commencer la journée par la visite de Pompéi et de finir avec la visite d’Herculanum. Pompéi étant plus loin qu’Herculanum et aussi, Pompéi étant beaucoup plus grand qu’Herculanum. Herculanum se visite en 1 heure, pas moins, mais pas vraiment plus non plus.

En conclusion, visiter Pompéi ou Herculanum ?

Déjà, il faut savoir que répondre à cette question nous fait mal. Étant donné qu’on a visité les 2 sites archéologiques, que finalement Pompéi et Herculanum ne sont pas pareilles mais complémentaires et qu’en plus, on a eu une guide passionnée pour nous donner des explications intéressantes sur les 2 endroits.

Mais si tu nous poses la question et que vraiment tu n’as pas le choix de choisir un des 2 sites archéologiques, on te dit visite Pompéi en priorité. Parce que Pompéi est plus grande, plus connue et plus impressionnante et la vue sur le Vésuve, qui a éteint cette cité, plus saisissante.

Voilà ! Ça c’est parce que tu nous as obligés à faire un choix, sinon le meilleur conseil qu’on puisse te donner, c’est de consacrer une journée pour visiter Pompéi ET Herculanum.

Le Musée archéologique national de Naples

Nous ne nous sommes pas étendus sur la visite de ce musée à Naples qui est d’une richesse incroyable. Parce que la visite que nous avons faite, avec un audioguide, était intéressante mais frustrante. Peut-être dû au fait que nous étions en novembre, les salles sur Pompéi étaient fermées au public. Par contre, nous avons vu les magnifiques mosaïques retrouvées dans les maisons de Pompéi et d’Herculanum, dont la Mosaïque d’Alexandre.

Notre ressenti te dit que ce musée ne vaut pas la peine, mais la raison (ainsi que les guides, les archéologues et nos amis…) dit qu’il faut absolument le visiter avant de se rendre à Pompéi et Herculanum.

Notre article t’a plus ? Alors épingle sur Pinterest !

Visiter Pompéi ou Herculanum Pinterest

9 Comments

  • Wouhaou! On fait un retour dans le temps et on s’imagine dans ces villes festives et pimpantes. On se voit avec les tenues d’antan et on se laisse aller dans les fééries romaines. Que des merveilles, heureusement, préservées et espérons-le pour longtemps encore!
    Merci pour votre ressenti. Très très réel

  • Super cet article, merci beaucoup de m’avoir donné le lien Pierre et Alexandra !
    Comme je le disais sur Insta, j’ai adoré Pompéi, bien que je n’ai pas pu avoir une guide privée ! Mais nous étions tout de même un petit groupe donc ça allait et notre guide était vraiment bien aussi !
    Par contre je n’ai jamais fait Herculanum et votre description et vos belles photos donnent vraiment envie!
    Sans compter que j’adore Naples ! Pour l’instant je n’y suis allée que dans le cadre de croisières (3 fois en tout), mais je rêve d’y passer quelques jours dès que possible car j’adore cet endroit.
    Et puis je voudrais le faire découvrir à mon chéri !
    Pour ce qui est de la modernité de Pompéi, c’est indéniable !
    Les équipements sont simplement bluffants !
    Merci pour ce bel article !

    • Merci Megh, tes compliments nous font chaud au coeur ! Tu as l’air d’aimer les vieilles pierres et c’est vrai que Naples te comblera dans ce domaine. En fait, Naples comble sur beaucoup de choses comme la chaleur humaine, la nourriture et l’histoire (as-tu eu l’occasion de voir le Christ voilé ?). Sans aucun doute Herculanum vaut le détour, on peut même dire que c’est complémentaire à Pompéi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *