Street art à Rome, une visite riche en émotion

Street art à Rome Guido Van Helten Io sarò Tor Marancia

Aujourd’hui, je t’emmène découvrir la street art à Rome. Pourquoi ce choix ? Parce que tu trouveras autant d’articles que tu veux sur la Rome antique, la culture classique, le Colisée, le Panthéon, la Fontaine de Trevi, etc… Mais loin de ces clichés, Rome a développé sa street art dans des quartiers populaires, authentiques et pas du tout touristiques. On a eu envie de la découvrir et crois-moi, ton prochain séjour à Rome pourrait bien t’amener toi aussi loin des sentiers battus par les hordes de touristes.

Street art à Rome Lek and Sowat Veni Vidi Vinci Tor Marancia
Lek and Sowat “Veni Vidi Vinci”

Origine de la street art à Rome à Tor Marancia

Depuis plusieurs années, la street art à Rome a pris son envol dans un but de réhabilitation des quartiers périphériques ou zones grises. Depuis 2015, le quartier de Tor Marancia a rejoint les rangs dans le cadre de l’initiative de The Big City Life Project et c’est là que nous sommes allés, car son histoire nous a plu.

Il y a peu, ce quartier était encore très fréquenté par les dealers et les clochards sans perspective de voir les choses vraiment évoluer en mal ou en bien. Un quartier comme on en trouve dans toutes les grandes villes en fait. The Big City Life Project a eu pour but de le transformer en galerie à ciel ouvert et ainsi lui redonner vie. Mais comment éviter les dégradations et rendre le projet pérenne ? C’est là que se trouve LA bonne idée : les 22 fresques ou murale ne sont pas choisies au hasard, chacune d’elle a un lien avec au moins un habitant de l’immeuble couvert par la fresque. Un vrai défi pour les 20 artistes qui ont participé au projet, mais le résultat est là car depuis 2015 aucune fresque n’a été endommagée.

Street art à Rome Caratoes Welcome to Shanghai Tor Marancia
Caratoes “Welcome to Shanghai”

Le meilleur quartier pour visiter la street art à Rome : Tor Marancia

Les murale (le nom en italien) ou les fresques sont inspirées de la vie, de l’histoire ou des habitants du quartier. Malheureusement, il n’y avait pas de visite guidée disponible quand nous y étions, mais ça vaudrait clairement le coup de pouvoir y prendre part.

Par exemple, la fresque avec la main “Elisabetta”, il s’agit de la main d’une habitante de l’immeuble. Et la fresque avec le petit garçon qu’on voit de dos “Il Bambino redentore”, il s’agirait d’un petit bonhomme qui serait né et malheureusement décédé dans le quartier.

Street art à Rome Philippe Baudelocque Elisabetta Tor Marancia
Philippe Baudelocque “Elisabetta”
 Street-art-à-Rome-Seth-Il-Bambino-redentore-Tor-Marancia
Seth “Il Bambino redentore”

C’est évident, on n’est plus dans le centre de la belle Rome, mais dans la vraie vie des habitants et des quartiers défavorisés. Il y a eu beaucoup de malheurs et de misères et tout cela se ressent dans les fresques. Tu en repartiras chargé d’émotion, car les murale rendent bien tout cela et croiser les gens dans le quartier donnent une dimension supplémentaire.

Street-art-à-Rome-Jaz-Il-peso-della-storia-Tor-Marancia
Jaz “Il peso della storia”
Street-art-à-Rome-Pantonio-Il-ponentino-Tor-Marancia
Pantonio “Il ponentino”
Street art à Rome Domenico Romeo Alme sol invictus Tor Marancia
Domenico Romeo “Alme sol invictus”
Street-art-à-Rome-Satone-Cascate-di-parole-Tor-Marancia
Satone “Cascate di parole”
Street-art-à-Rome-Gaia-Spettacolo-rinnovamente-maturita-Tor-Marancia
Gaia “Spettacolo rinnovamente maturita”
Street-art-à-Rome-Vhils-Tor-Marancia
Vhils
Street art à Rome Reka Natura morta Tor Marancia
Reka “Natura morta”
 Street-art-à-Rome-Moneyless-Il-vento-Tor-Marancia
Moneyless “Il vento”
Street-art-à-Rome-Mr-Klevra-Nostra-signora-di-Shanghai-Tor-Marancia
Mr Klevra “Nostra signora di Shanghai”
Street-art-à-Rome-Jerico-Distanza-uomo-natura-Tor-Marancia
Jerico “Distanza uomo natura”
Street-art-à-Rome-Alberonero-A-Carlo-Alberto-93-colori-Tor-Marancia
Alberonero A Carlo Alberto “93 colori”
Street art à Rome Danilo Bucchi Assolo Tor Marancia  Italie
Danilo Bucchi “Assolo”
Street-art-à-Rome-Diamond-Hic-sunt-adamantes-Tor-Marancia
Diamond Hic “sunt adamantes”
Street art à Rome Clemens Behr Tor Marancia Rome Italie
Clemens Behr
Street art à Rome Best Ever Piramide Tor Marancia
Best Ever “Piramide”

Que visiter à Rome ? Pourquoi pas la street art à Tor Marancia !

Les habitants, fiers de ce projet qui leur ressemble et les valorise, se sont eux-mêmes investis dans leur quartier. Certains participent à des visites guidées d’autres prennent soin des espaces verts. La street art à Rome dans le quartier de Tor Marancia, c’est l’affaire de tous. Le bilan est très positif, le quartier s’embellit, les amateurs de street art débarquent par cinquantaines (je cite un habitant) et les dealers ont déserté la place. De l’argent rentre dans les commerces du quartier qui gagnent en valeur.

Pour le touriste amateur de street art, le bilan est très positif car ce genre d’initiative dépoussière carrément la ville et permet de rencontrer les « vrais » Romains, sympas, souriants, loin de ceux qu’on trouve au centre-ville. Cela te permettra également de boire à Rome un café à EUR 0.80 et rien que ça, ça vaut le détour !!

En ce qui nous concerne, on avait été conquis par le métro art de Stockholm, ensuite notre visite à Portland et à San Francisco a confirmé que nous étions complètement fans de street art et Rome ne nous a pas déçus non plus !

Chiffres et conseils pratiques pour découvrir la street art de Tor Marancia à Rome

  • 22 fresques, 20 artistes, 70 jours de travail
  • Adresse : croisement Via Annio Felice et Viale di Tor Marancia
  • Comment aller à Tor Marancia ? Bus 30 direction Laurentina. Depuis Via Argentina ou Piazza Venezia descendre à Colombo Rufino (20 minutes) et ensuite marcher 400 mètres. Le ticket de bus coûte EUR 1.50 par personne pour 90 minutes et ne peut pas être pris dans le bus, mais dans tous les kiosques. Il y a surement d’autres bus depuis d’autres endroits du centre-ville, ça vaut la peine de consulter Google Map pour voir la meilleure solution
  • Durée de la visite : compte 1 heure sur place pour voir tranquillement chaque œuvre par toi-même et si tu parles un peu d’italien, échanger avec les habitants
  • Où demander une visite guidée ? Pour plus d’informations, c’est sur le site de Big City Life
  • D’autres quartiers concernés par la street art à Rome : tu trouveras toute une liste de quartiers ici

Est-ce qu’on t’a donné envie d’aller voir Rome sous un autre jour ? On attend tes commentaires !

Épingle cet article sur Pinterest !

Street art à Rome Tor Marancia

4 Comments
    • Hello Stéphanie ! Merci pour ton message ! Pour une amatrice de street art comme toi, tu pourrais effectivement avoir de jolies surprises à Rome. Surtout qu’on ne s’y attend pas à en voir là-bas ;o)

    • Hello Alex et Laura ! Merci pour votre message ! Oui Rome vaut la peine d’être vue une fois, c’est tellement mythique. D’autres articles sur Rome vont arriver d’ailleurs ;o)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *