Randonnée à Lauterbrunnen : cascades au pays des Hobbits

Randonnée Lauterbrunnen cascade Staubbach

Pour notre escapade dans l’Oberland bernois, nous avons décidé de poser nos valises pendant 4 jours dans la Vallée de Lauterbrunnen. Cette fascinante vallée aux 72 cascades, qui inspira Tolkien pour la Comté des Hobbits, mérite vraiment qu’on s’y attarde. Tous les ingrédients d’un séjour en Suisse dépaysant et revigorant sont réunis. Ici, c’est le paradis de la randonnée. Et LA randonnée à Lauterbrunnen à faire absolument : celles des cascades ! Les cascades sont souvent ce qui amène le visiteur dans cette magnifique vallée sculptée par un glacier. Tu vas voir comme c’est facile d’en profiter et surtout à quel point un petit séjour à Lauterbrunnen peut te ressourcer !

Lauterbrunnen : infos générales

Lauterbrunnen se situe dans la vallée du même nom au fin fond de l’Oberland bernois, dans la région de la Jungfrau. La région fait donc partie du paysage UNESCO de la Jungfrau et ça, ça met déjà la barre assez haute.

À 13 km d’Interlaken, à 176 km de Lausanne et à 67 km de Berne, Lauterbrunnen est facilement accessible en voiture, mais également en train (avec quelques changements).

Sur les réseaux sociaux, tu as sans aucun doute déjà vu Lauterbrunnen, car ce village est très réputé grâce aux photos montrant une grande cascade qui plonge majestueusement près d’une petite église. En fait, la cascade de Staubbach s’écoule le long de la paroi rocheuse, au cœur même du village.

Cascade Lauterbrunnen Staubbach

Pour notre part, nous avons passé 4 jours à Lauterbrunnen, où nous avons rayonné dans les proches alentours et comment dire ? C’était merveilleux ! Une escapade hors du temps et en pleine nature, qu’on se réjouit de partager avec toi. Infos utiles, randonnée à Lauterbrunnen proche des cascades et dans les environs, on va te livrer les éléments pour que toi aussi tu profites de ton voyage dans cette vallée magique.

As-tu besoin de trouver un logement à Lauterbrunnen ? Regarde par ici : chercher un logement.

Infos Lauterbrunnen

Le charmant village de Lauterbrunnen est un bon endroit où loger pour rayonner dans la région. C’est petit, mais tu as tout ce qu’il faut comme commodités pour quelques jours :
– Une petite Coop (avec des produits locaux et de bonnes bières pour l’apéro, qu’on n’a pas trouvées ailleurs en Suisse romande…)
– Des restaurants
– Des magasins d’équipements de sports
– Une gare et un service de bus
– Des hôtels ou des logements en location
– Et si vraiment tu as besoin de plus, il y a toujours Wilderswil, à quelques minutes, avec une petite Migros et d’autres magasins.

Vallée de Lauterbrunnen

La Vallée de Lauterbrunnen est une vallée en forme de U (plutôt atypique) creusée dans les Alpes bernoises, il y a fort longtemps, par le passage d’un glacier. Tu te sens tout/e petit/e avec ses immenses parois rocheuses très abruptes, certaines allant jusqu’à 400 mètres. Et c’est bien normal, car il s’agit d’une des vallées les plus profondes des Alpes. La vallée est réputée pour ses 72 cascades, qui lui donnent un air féérique. Ajoute à cela quelques petites fermes typiques, des chèvres, une herbe limite verte fluo, une rivière blanche et tumultueuse en son centre, des montagnes majestueuses aux sommets encore enneigés tout autour et tu obtiens le décor parfait d’un séjour paradisiaque.

Cabanes Vallée Lauterbrunnen randonnée
La couleur de l’herbe n’est pas une hallucination…
Glaciers Vallée Lauterbrunnen
La magie de voir des glaciers aussi facilement

Tu penses que peut-être on exagère la beauté des lieux ? Que nenni ! Même Tolkien et Goethe sont tombés sous le charme :

  • Tolkien : le célèbre auteur du Seigneur des Anneaux et papa des Hobbits s’est inspiré du paysage de la Vallée de Lauterbrunnen pour créer la patrie des Hobbits. Et c’est vrai, qu’on s’y croirait !
  • Goethe : le poète a également trouvé de l’inspiration dans ce petit coin de l’Oberland bernois ; il a notamment été fasciné par la cascade de Staubbach, à Lauterbrunnen, dont il fait référence dans son poème « Gesang der Geister über den Wassern ».

En résumé, une fois que tu as séjourné dans la Vallée de Lauterbrunnen, tu n’auras qu’une seule envie : renouveler l’expérience pour savourer à nouveau les lieux, randonner autour de Lauterbrunnen, puis profiter de cet endroit privilégié le soir venu, devant un plat typique en dégustant une bière locale (nombreuses). Et dès le lendemain, tu peux remettre ça, car la région est un haut lieu des randonnées à faire en Suisse.

Vallée Lauterbrunnen randonnée
Quelle beauté !

LA cascade de Lauterbrunnen : Staubbach au village

Voici la cascade la plus photographiée et instagrammée de Lauterbrunnen. Il s’agit de la cascade de Staubbach, haute de 300 mètres, une des plus hautes de Suisse. C’est cette cascade de Staubbach qui fut la source d’inspiration pour le poème de Goethe.

Visible depuis tout le village de Lauterbrunnen, c’est impossible de passer à côté. La photo iconique est celle avec l’église devant. Pour l’admirer sous son meilleur jour, on te conseille de ta balader sur le versant opposé du village et de prendre un peu de hauteur.

Lauterbrunnen cascade Staubbach
La cascade de Staubbach prise à différents endroits de Lauterbrunnen

Cascades Lauterbrunnen : Randonnée très facile et relaxante

La randonnée des cascades à Lauterbrunnen démarre vers l’église et longe la rivière en direction le fond de la vallée. Tu suis une bonne partie du temps la rivière Weisse Lütschine. Le sentier est de très bonne qualité, presque plat si bien que des baskets suffisent pour l’emprunter. C’est vraiment une randonnée pépère où tu t’en mets plein les mirettes sans trop d’efforts. Il y a un air de parcs nationaux de l’Ouest américain parfois quand tu regardes certaines montagnes qui virent à l’orange en fin d’après-midi… Rapidement, tu te sens loin de tout, comme si tu étais parti/e en voyage très loin… Il n’y a pas à dire, la Vallée de Lauterbrunnen a quelque chose d’envoûtant.

Randonnée Lauterbrunnen remonter la rivière
En suivant la rivière tu ne peux pas vraiment te perdre

Qu’on se le dise, tu ne verras pas 72 cascades, car la majorité d’entre elles se situent au fin fond de la vallée, dans des lieux reculés et difficilement accessibles. Mais point de frustration, car il y en a bien assez. Durant cette randonnée, tu apprécies les chutes d’eau, mais aussi la forme atypique de la vallée. Tout autour, les montagnes qui culminent entre 3’000 ou 4’000 mètres sont encore recouvertes de neige tandis qu’au fond de la vallée trône le Breithorn, comme un rempart infranchissable avec le canton du Valais.

Vallée Lauterbrunnen et vue Breithorn
Des airs d’Ouest américain dans cette vallée. Au fond, le Breithorn trône sur la vallée…

Alors que la journée avance (nous, c’était en fin d’après-midi), il y a des luminosités différentes qui donnent vie à certaines parties du paysage, précédemment plongées dans l’ombre des sommets bernois (attention, pas très pratiques pour prendre des photos par contre…).

Randonnée à Lauterbrunnen : sentier des cascades facile

Donc on reprend. La balade démarre sous l’église de Lauterbrunnen. Ici, tu peux déjà faire un arrêt photo : la cascade de Staubbach et l’église.

Il y a un tout petit chemin au bord de la rivière, qu’il faut suivre en direction le fond de la vallée. S’il y a un panneau Stechelberg, ça marche aussi, car c’est le dernier village du fond de la vallée. Tu arrives très vite vers un très joli pont en bois, photogénique à souhait ! Tu pourrais le traverser et quitter le chemin. Nous, on a continué à longer la rivière sur son côté gauche et parfois droite (tu fais comme tu veux en fait, le but c’est d’avancer), jusqu’à un panneau indiquant les chutes de Trummelbach. En finalité, les itinéraires sont variables, car il y a toujours des petits chemins.

Pont en bois Weisse Lütschine Lauterbrunnen
Pont en bois, très croquignolet, qui enjambe la Weisse Lütschine

Aparté 1 : on a fait un détour pour voir les chutes de Trummelbach, très réputées, car il s’agit des plus grandes cascades souterraines d’Europe (oui, ça claque !). Mais finalement, on l’a un peu regretté. Voici pourquoi :

  • Premièrement, c’est un site touristique aménagé, payant, avec petites boutiques de souvenirs, restaurants, w.c., etc. L’accès au souterrain se fait par des chemins et des ascenseurs, une fois le billet pris. En plein Covid, l’aventure ne nous a pas tentés.
  • Deuxièmement, on n’est pas revenu en arrière, pour reprendre le chemin. On a décidé d’avancer. Grande erreur, car ça a demandé de marcher le long d’une route passante dénuée de trottoirs. Toutefois, même depuis la route, tu entends le grondement assourdissant des chutes d’eau.

Finalement, après cet aparté raté aux chutes de Trummelbach, on a retrouvé le moyen de couper à travers champ au Camping Breithorn. Notre randonnée des cascades a pu reprendre son cours délicieusement calme et bucolique. Le chemin qu’on rejoint porte plusieurs noms, mais là, il s’appelle « Stegmatte » et continue tout droit, toujours direction le fond de la vallée. Parfois tu es proche de la rivière, parfois tu t’en éloignes, tu croises de très jolies fermes bernoises, des vaches, des chèvres (très odorantes), bref, c’est très tranquillou. Tu peux choisir de faire demi-tour quand tu veux. De notre côté, une fois arrivés à la Murrenbachfall, on a repris la direction de Lauterbrunnen, par le chemin le plus simple : « Stegmatte ».

Aparté 2 : faire ces petites coupes à travers champs te permet d’avoir de jolies vues sur la vallée, car tu marches au milieu de celle-ci, dans une marée d’herbe verte et de fleurs sauvages (de petits sentiers sont aménagés).

Il y a moyen de faire le retour en bus depuis Stechelberg. Au début, c’était ce qu’on avait prévu. Mais on se sentait tellement bien à déambuler dans cette belle nature, qu’on a fait le retour à pied.

Chalet Vallée Lauterbrunnen randonnée
Les chalets typiques de l’Oberland bernois
Cascade Lauterbrunnen randonnée

Randonnée de Lauterbrunnen : quelles cascades voir ?

Comme dit plus haut, ce ne sont pas les 72 cascades que tu verras. Non, je le reprécise, car moi j’y avais cru ! #DéçueMaisPasTrop. Ce qui est sympa, c’est que le long de la randonnée, il y a des panneaux d’informations sur la cascade (en allemand et en anglais : vive la Suisse !).

  • Staubbach : en partant depuis Lauterbrunnen, tu débutes par une des grandes stars : la Staubbach, 297 mètres. Ultra photogénique et en chute libre, elle donne une impression de puissance. On te conseille de te balader dans le village pour voir les différents points de vue (attention aux chemins privés).

Ensuite, le long du chemin se succèdent :

  • Spissbachfall
  • Buchenbachfall : 380 mères
  • Ägertenbachfall

Arrivée à :

  • Mürrenbachfall : un monument ! Avec ses 417 mètres, elle fait partie des plus hautes cascades de Suisse et d’Europe. En fait, tout dépend des critères qui sont pris en compte comme : est-ce la plus haute cascade en palier ou en chute libre, etc… Bla, bla, bla. Quelle différence avec la Staubbach, bien plus petite ? Staubbach tombe de façon plus impressionnante et est plus photogénique.
Cascades Lauterbrunnen randonnée

Randonnée cascades Lauterbrunnen : variante 2

Prendre le chemin depuis le “Camping Jungfrau” de Lauterbrunnen et faire l’aller-retour : permet d’être toujours proche des cascades, car le chemin est sur le côté de la falaise qui contient le plus de chutes. C’est-à-dire que tu es sur la droite depuis Lauterbrunnen en regardant le fond de la vallée. L’avantage de ce chemin est qu’il est « carrossable », donc adapté aux poussettes, vélos, personnes à mobilité réduite, etc. Le chemin s’appelle « Spiss », ensuite il change plein de fois de noms, mais c’est le même que le « Stegmatte », tu suis la logique ? Non ? En résumé, continue tout droit.

Sentier randonnée Lauterbrunnen cascades
Sentier qui va tout droit du Camping Jungfrau à Lauterbrunnen jusqu’à Mürrenbachfall

Infos pratiques randonnée des cascades Lauterbrunnen

Fondamentalement, il n’y a pas grand-chose à savoir. Quand j’avais préparé cette balade, je me posais 1’000 questions. Pierre me disait : « On verra sur place, ça ne doit pas être compliqué, ça reste une vallée ». Oui, mais combien de temps ? Où ? Etc. En pratique, ce n’est effectivement pas bien compliqué et ça reste une vallée qui se parcourt un peu au grès de ses envies. C’est facile, c’est magnifique, donc vraiment très reposant.

  • Durée : aller-retour, environ 8 kilomètres et 2h jusqu’à Mürrenbachfall, et là aussi ça dépend. Nous, ça nous a pris beaucoup plus de temps (environ 3h30), car on a été sous le charme, on s’est arrêté 1’000 fois, il y a eu le détour aux chutes de Trummelbach et on a regardé les vaches et les chèvres pendant un moment. Cela dit, tu adaptes comme tu veux : tu fais demi-tour dès que tu le décides.
  • Dénivelé : il n’y pas de panneaux officiels, mais c’est vraiment plat, peut-être de légères montées, car tu remontes tout de même le cours de la rivière, mais max +/- 100 mètres (Lauterbrunnen culmine à 802 mètres et Stechelberg à 875 mètres d’altitude).
  • Highlights : les cascades, dont Staubbach et Mürrenbachfall ; profiter de la magie de la Vallée de Lauterbrunnen ; vue sur le Breithorn ; tout en fait.
  • Atmosphère : envoûtante ! Des airs d’Ouest américain, la nature, le calme. Si tu résides à Lauterbrunnen, c’est une super petite balade adaptable en fin de journée. Bucolique à souhait !
  • Matériel : eau, des barres énergétiques, des baskets et de quoi photographier ; l’itinéraire est simple, donc pas besoin de carte spécial trail ou autres cartes techniques (de toute façon tu te souviens : tu vas tout droit !).
  • Difficulté : très facile, de bonnes baskets suffisent.
Vaches Lauterbrunnen randonnée
Oui, alors faut savoir que Pierre est un amoureux des animaux, les vaches en font partie…

Astuce gourmande de la randonnée à Lauterbrunnen : la ferme devant la Buchenbachfall

Ce chemin, qui part du “Camping Jungfrau” de Lauterbrunnen, était devenu notre dada du séjour. Après nos visites journalières à crapahuter en montagne, on aimait bien en fin de journée, se dégourdir les jambes (oui, oui) à plat dans la vallée. Le calme, la beauté des lieux, bref, du pur bonheur en barre.

On s’était déjà émerveillé du petit troupeau de chèvres qui se trouve devant la Buchenbachfall. À faire des photos enfantines avec une chèvre devant la cascade, etc. Même si c’est un endroit qui sent fort la biquette, tu es au fin fond de l’Oberland bernois, c’est un moment local… Bref, la ferme qui détient ces chèvres fabrique du fromage. Devant la ferme, il y a d’ailleurs une sorte de machine « Selecta » où ils vendent du fromage, des jus de fruits, des œufs, etc. Il faut absolument goûter à leur formage de chèvre à pâte dure : une merveille. Ce n’est pas compliqué, Pierre est moyennement fan du fromage de chèvre, mais on a réussi à y aller tous les jours prendre notre dose (pour l’apéro…) et à même en ramener à la maison. À l’heure où je t’écris ces lignes, on est en manque.

Si tu veux chercher sur Google pour le localiser, il est sous « Food Vending Machine ». Concrètement, il est en face de la cascade de Buchenbach. Ou alors, suis l’odeur des chèvres et t’y es ! P.S. : c’est tout droit.

On avoue, on est vraiment des fromages addicts, mais quand en plus on est en montagne, là dans les Alpes bernoises, et tu as du fromage directement de la ferme, on est heureux !

Chèvres randonnée Lauterbrunnen
Voici les chèvres qui font un fromage à tomber parterre !

Randonnée Lauterbrunnen : le mystérieux sentier des muletiers

Au fin fond de la Vallée de Lauterbrunnen, se trouve une kyrielle de cascades dans un paysage sauvage. Il y aurait un sentier des muletiers, dans cette zone classée à l’UNESCO. Et ce n’est pas tout, c’est également une zone réputée pour ses plus de 30 espèces d’orchidées sauvages qui poussent chaque fin de printemps.

Sur place, on a cherché, encore et encore, mais on n’a pas trouvé d’infos sur cette randonnée (peut-être la barrière de la langue…). Difficile ? Accessible à la journée ? Etc.

Maintenant, ça y est ! Après des heures de recherches, on a enfin trouvé : il s’agit de l’arrière-vallée de Lauterbrunnen et une partie est même une réserve naturelle. Là-bas, pas de route, pas d’infrastructures, rien, juste la nature et des cascades !

On a réussi à trouver 2 randonnées possibles. Une très longue, car la randonnée part de Gimmelwald et traverse la réserve naturelle. Ce circuit ressemble plus à un trail. L’autre, plus accessible sur une journée, part de Stechelberg et l’idée est d’atteindre le lac d’Oberhornsee. Ce chemin passe en partie dans le parc naturel.

Quoiqu’il en soit, depuis qu’on a pu observer ce fond de vallée dans le téléphérique qui menait à Mürren, on est obsédés par cet arrière-pays.

À l’heure où j’écris cet article, on a enfin trouvé toutes les infos qui nous manquaient. Autant te dire qu’on est sur les starting-blocks en attendant le début de l’été pour partir à l’assaut des orchidées et des cascades de l’arrière-pays de la Vallée de Lauterbrunnen !

Sentier des muletiers UNESCO randonnée Lauterbrunnen
Voici la mystérieuse arrière-vallée, qui nous tend les bras (photo au téléobjectif)

Lauterbrunnen : randonnées et visites alentour

Lors de nos 4 jours à Lauterbrunnen, nous avons organisé nos différents buts de visites. On voulait visiter tranquillement et faire des marches, donc la règle était 1 jour/1 visite. Voici ce que nous avons découvert :

Notre article générique sur ce séjour se trouve ici : Oberland bernois.

Lauterbrunnen et ses alentours
Les alentours de Lauterbrunnen visités : Schilthorn, Schynige Platte et Thoune

Depuis Lauterbrunnen, tu peux également monter à Wengen, mais le temps nous a manqué pour aller visiter cet autre petit village sans voiture. De ce qu’on a pu voir, les vues sur la vallée ont l’air superbe ! De plus, Wengen est également un point de départ pour de nombreuses randonnées à couper le souffle avec des vues sur l’Eiger, le Mönch et la Jungfrau.

Une autre activité très prisée à Lauterbrunnen, mais un peu trop flippante, c’est le wingsuit et le base-jump. Les falaises abruptes sont bien adaptées à ces sports un peu trop extrêmes à notre goût. Cela dit, c’est flippant quand tu te balades tranquille sur ton chemin et que tu vois quelqu’un sauter de la falaise, sans équipement visible…

Grindelwald n’est pas loin non plus de Lauterbrunnen. De ce qu’on a pu observer, là aussi, il y a une multitude de randonnées à faire, surtout à la Kleine Scheidegg. En fait, cette partie des Alpes bernoises est richissime en termes de visites et de randonnées. Il va falloir faire des choix, mais surtout ne te stresse pas, la région est si paisible, profite de ton expérience dans ce lieu privilégier du canton de Berne. Quitte à y retourner, franchement, on pourrait y passer des mois en ce qui nous concerne.

Et là, on te parle juste des saisons estivales, parce qu’en hiver, c’est le paradis du ski !

Blog Suisse : plus d’infos et idées de visites

Si tu souhaites plus d’articles sur la Suisse, comme des randonnées, des séjours romantiques, des week-ends au vert, etc., c’est par ici :

Tu peux garder cette randonnée à Lauterbrunnen sur Pinterest

Vallée Lauterbrunnen plus beaux endroits Suisse
Randonnée Suisse Lauterbrunnen Alpes bernoises
Join the Conversation

2 Comments

  1. says: Corinne

    Faut vraiment qu’on vienne par chez vous un de ces jours (quand on pourra !) Car y’a l’air d’avoir des coins vraiment très sympa ! Sinon, On espère que vous allez bien ? Nous, on prend notre mal en patience comme tout le monde mais on se console en se disant qu’on est vraiment partis au bon moment ! Prenez soin de vous et au plaisir de se revoir un jour pour un apero kiwi ! 😁

    1. says: Pierre et Alexandra

      Coucou les copains ! Quel plaisir d’avoir de vos nouvelles ! Oui, il faut que vous veniez par chez nous, vous nous manquez ! On pourra manger plein de fromages et plein de kiwis !!! Mais quand toute cette situation ira mieux, effectivement. Ca va, on prend aussi notre mal en patience, parfois c’est plus facile, parfois non. On s’est décidé à plus visiter la Suisse et comme tu as pu le voir dans cet article, on est pas déçus. La randonnée à Lauterbrunnen et toute sa région est magique. On est tombé amoureux de l’Oberland bernois, du coup on a de quoi faire avant de pouvoir repartir à l’étranger.

Leave a comment
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *