Visiter Neuchâtel : 7 incontournables de la « Ville jaune »

Visiter Neuchâtel et son château

On a vraiment aimé visiter Neuchâtel ! On va te le dire franchement : on a presque voulu y déménager ! Elle a tout pour plaire : belle, dynamique, une vieille ville millénaire, lovée au pied du Jura et au bord d’un lac, et à moins d’une heure de Lausanne. C’est une pépite de Suisse romande. Neuchâtel est calme et vivante à la fois, avec un délicieux air de vacances. Également surnommée la « Ville jaune », à cause de la teinte miel de la pierre de Hauterive, utilisée pour la construction de nombreux bâtiments. Pour bien visiter Neuchâtel, c’est mieux de connaitre un peu la riche histoire de cette ville, passée sous la domination des rois de Bourgogne et de Prusse. Ce n’est pas obligatoire, mais tout ceci a laissé des traces dans les murs et dans de nombreux détails architecturaux. Alors on ne va pas te faire un cours d’histoire ici, nous on va te parler des lieux incontournables pour guider ta visite de la ville.

1. Visiter la vieille ville de Neuchâtel

La visite de la vieille ville de Neuchâtel est très agréable, car cette partie de la ville est essentiellement piétonne. On a aimé flâner dans les rues biscornues remplies de commerces, d’artisans et de restaurants. C’est un quartier à la fois vivant et charmant. Ce qui nous a frappés, c’est que la ville se donne de la peine pour colorer ses ruelles et faire revivre son histoire. On te conseille d’y déambuler au grès de tes envies, c’est comme ça que tu en profiteras le mieux. De nombreuses rues traversent la vieille ville de Neuchâtel : Rue du Moulin, Rue du Trésor, Rue du Château, Rue du Seyon, Rue du Pommier, Rue du Coq-d’Inde, Rue Fleury (une des plus anciennes) etc. Il y a de quoi y passer plusieurs heures.

Street art Vieille ville Neuchâtel
Street art à travers la vieille ville de Neuchâtel

Les incontournables à visiter en vieille ville de Neuchâtel

Voici quelques lieux-phares à voir absolument :

  • Place Pury : c’est la place qui fait le lien entre le bord du lac de Neuchâtel et les petites rues de la vieille ville. La place tient son nom de David de Pury, un négociant du 18e devenu bienfaiteur de Neuchâtel.
  • Place des Halles : une jolie place où se tient le marché plusieurs fois par semaine. Ça serait le plus beau marché de Suisse romande (parole de Neuchâtelois !). Et si comme nous, tu viens un jour sans marché, ce n’est pas grave, la place a du charme. Ton regard sera forcément attiré par la superbe Maison des Halles datant du Moyen-Âge (1570). Si aujourd’hui c’est un café et un restaurant gastronomique, elle abritait autrefois des marchandises précieuses (textiles et céréales).
  • Fontaine du Banneret et la Tour de Diesse à la Croix du Marché : à l’intersection de la Rue du Château, Rue des Moulins et Rue du Trésor, il y a une petite place où trônent la Fontaine du Banneret (une des plus anciennes de la ville) et la Tour de Diesse. Cette tour du 13e siècle se remarque notamment par sa grande horloge rouge. Elle ne passe pas inaperçue avec son beffroi en pierre de Hauterive ! Autrefois prison, elle est maintenant une galerie d’art. Les façades de la place sont également très belles, avec leur style Renaissance. Petite place, grande claque visuelle.
  • Rue des Chavannes : aussi pentue que colorée ! Le sol est multicolore et des ballons y sont suspendus. Agréablement protégée des chaleurs de l’été, un air de vacances flotte par ici.
  • Passage des Corbets : entre la Rue du Trésor et le Carré Fleury, ici, tu y découvres un étonnant escalier en colimaçon du 17e siècle.
  • Rue du Neubourg : on a beaucoup aimé cette rue qui a été réhabilitée grâce au street art. En résumé, cette rue craignait, les gens n’osaient plus y passer. Maintenant, c’est une œuvre d’art grâce à… John Howe ! 2 graffeurs connus de Neuchâtel (Wilo et Kesh) ont travaillé sous la direction de Howe pour cette immense fresque. C’est un voyage autant historique que fantastique. Tu y trouves des références sur l’histoire de la ville et tu te rends vite compte avec les dessins, qu’il y a du Seigneur des Anneaux là-dedans. L’influence de John Howe se fait sentir.
Croix du Marché et Maison des Halles visiter Neuchâtel
Fontaine du Banneret et la Tour de Diesse
Rue des Chavannes vieille ville à visiter à Neuchâtel
Rue des Chavannes dans la vieille ville de Neuchâtel
Street art Rue Neubourg à voir à Neuchâtel
Street art Rue Neubourg
Street art Rue Neubourg à visiter à Neuchâtel
Street art Rue Neubourg vieille ville de Neuchâtel

2. La Collégiale et le Château

Ils sont indissociables géographiquement, car collés l’un à l’autre. Une fois monté, tu visites tout le site.

Pour y accéder, le plus simple et d’emprunter la Rue du Château, juste à côté de la Fontaine du Banneret, ce qui te mène sur les Escaliers du Château. Un brin sportif, mais tu savoures les charmes de la vieille ville. Et là, tu arrives dans un autre monde, encore plus calme, avec de jolies vues.

Escaliers du Château et vue sur les toits de Neuchâtel
Les Escaliers du Château, plus agréables à la descente

Que peux-tu faire et voir ?

  • Le Cloître : très apaisant
  • La Collégiale : érigée au 12e siècle ; à l’intérieur tu peux y voir un bel orgue ; plus d’information sur l’intérêt culturel et architectural de la Collégiale ici : Collégiale patrimoine architectural
  • Le Château : des visites sont organisées entre juin et septembre, plus d’information ici : visites guidées du château
  • Les remparts : courte balade (suivre le panneau « Chemin de ronde ») ; très belle vue sur la ville et le lac
  • Aller dans le cloître de la Collégiale
  • Faire une pause dans le Parc du Château
  • S’assoir sur les 2 bancs en pierre de la terrasse (plutôt une esplanade) du Donjon : ces bancs datent du 18e siècle et ils ont vu défiler Balzac et de Madame Hanska
  • La Tour des Prisons : ne manque pas ce bâtiment faisant partie des plus anciens de la ville (base du 10e siècle) ; une visite est possible.

Plus bas, on te donne une adresse pour te restaurer tout en profitant d’une très belle vue sur Neuchâtel.

Collégiale à voir à Neuchâtel
Remparts à visiter Neuchâtel
Balade sur les remparts
Terrasse du Donjon devant la Collégiale Neuchâtel
Terrasse du Donjon et les bancs en pierre

Le Château de Neuchâtel

Le Château de Neuchâtel, tu ne peux pas le louper ! En trônant au-dessus de la ville, il est incontournable du paysage neuchâtelois. C’est là où siège le pouvoir actuel, et historiquement, c’est là où régnaient déjà les différents seigneurs et comtes depuis le 11e siècle sans interruption ! Du haut de ces murs, 1’000 ans de pouvoir te contemple.

La ville s’est construite autour et c’est d’ici qu’elle tient son nom de Neuchâtel (initialement Novum Castellum).

Château à voir à Neuchâtel
Château de Neuchâtel

L’astuce qui passe bien

Si tu veux monter à la Collégiale et au Château sans te fatiguer, c’est possible même si peu de gens semblent le savoir. Rends-toi à la Rue de l’Evole, emprunte le tunnel et tu y découvriras un minuscule ascenseur qui te conduira directement à la Tour des Prisons, sans le moindre effort.

3. Les quais du bord du lac de Neuchâtel

Les quais aménagés qui bordent le lac de Neuchâtel sont une réelle plus-value de la ville. Une vraie bouffée d’air, d’espace et de nature. Si l’air est clair, tu peux voir autant les Alpes bernoises (juste sublimes) que les Alpes françaises.

Rien de tel qu’une balade au bord du lac pour se sentir en vacances et s’aérer l’esprit. Et ce n’est pas rien, il s’agit tout de même du plus grand lac 100% suisse.

Les quais sont vraiment bien aménagés, car tu y trouves régulièrement des bancs, des petits parcs où il fait bon de flâner et des passerelles qui s’étirent sur le lac. Tout est mis en place, pour se délasser.

Voici quelques points d’intérêts des quais de Neuchâtel :

  • Passerelle de l’Utopie et ses 2 statues Belle Époque
  • Quai Ostervald avec son banc géant ! (ou est-ce que j’aurais rétréci ?)
  • Quai du Port d’où tu vois l’imposant Hôtel des Postes, qui abritait le siège de l’union postale universelle ; tu peux encore y voir graver le nom des pays membres sur la façade (il y en a 31)
  • Esplanade Léopold-Robert où tu trouves une fresque de la femme qui a fait la première traversée du lac… à la nage (il faut descendre au bord de l’eau) ; c’est bordé de jolis cabanons colorés
  • Jeunes Rives (qui n’étaient pas praticables au moment de notre séjour)
  • Esplanade du Mont Blanc, un parc très fleuri et où il y a les lettres « Neuchâtel »

En se baladant à 8h du matin, on arrive à la Passerelle de l’Utopie et là, qui vient nous dire coucou ? Un castor !!!!!! Trop contente. On l’a suivi le long des quais pendant 1h ! Et dire qu’on a été jusqu’au Canada pour en voir… sans jamais y arriver.

Un cabanon pas comme les autres

Sous les couleurs flashy des cabanons de l’esplanade Léopold-Robert se cache le plus petit bar du monde, entré au « Guinness Book » des records en 2019. Il mesure 4m2 !

Passerelle de l'Utopie Quai Ostervald Neuchâtel
Passerelle de l’Utopie Quai Ostervald
Quai du Port à voir à Neuchâtel
Cabanons colorés dont le plus petit bar du monde
Quai Ostervald à voir à Neuchâtel
Quai Ostervald le long du lac de Neuchâtel
Castor quais Neuchâtel
Lettres Neuchâtel Esplanade Mont Blanc
Lettres Neuchâtel à l’Esplanade Mont Blanc
Esplanade Mont Blanc vue vieille ville Neuchâtel
Esplanade Mont Blanc

4. Visite Belle Époque

La visite Belle Époque te plonge au carrefour du 19e et du 20e siècles à Neuchâtel. Elle fait partie des incontournables de la ville. C’est une visite ludique et interactive, elle est tout sauf ennuyeuse, car il s’agit d’un jeu de piste à travers la ville.

Elle fait revivre par endroit, la vie des Neuchâtelois à cette époque de bouleversements sociaux et technologiques. En plus, l’itinéraire te fait passer par des lieux emblématiques et te permet d’admirer le patrimoine bâti. Tu as plusieurs moyens de faire la visite Belle Époque :

  • Visite guidée Belle Époque : accompagné d’un/e guide et c’est ce que nous avons eu l’occasion de tester. On y découvre les jeux de l’époque, les lieux-phares, une dégustation de chocolat Suchard et de la fameuse absinthe. Notre activité préférée a été l’immersion dans un tram du début du siècle (le Tramoscope). Tandis qu’autour de toi la vie s’écoule normalement, tu franchis une porte interdite anodine et tu te retrouves instantanément transporté/e au cœur de la Belle Époque neuchâteloise. Assieds-toi et profite du voyage…
    Durée : 2h30-3h
  • Visite autoguidée : il s’agit du même itinéraire qu’avec un guide, mais seul/e, muni/e d’une brochure pour découvrir les trésors de la ville. Pour accéder aux différentes expériences, une « clé » est remise au visiteur. Plus d’information ici : visite autoguidée Belle Époque.
Belle Epoque sur Quai Ostervald Neuchâtel
Sculptures Belle Époque sur le Quai Ostervald
Jeux Belle Epoque visite guidée Neuchâtel
Jeu d’Oie qui sensibilise à l’abus d’alcool, période Belle Époque
Visite Belle Epoque Neuchâtel
Le Tramoscope et la fontaine avec l’absinthe

5. Musée d’Art et d’Histoire

On n’a peu le temps de visiter le Musée d’Art et d’Histoire, mais on a quand même pris quelques minutes pour rentrer dans ce bâtiment absolument magnifique de style Renaissance (l’entrée est incluse dans la Neuchâtel Tourist Card). En fait, la cage d’escalier de ce musée est une œuvre d’art à elle seule et c’est pour elle qu’on est « rentré vite fait ».

Dans les incontournables du musée, il y a les 3 automates de Jaquet-Droz. Lors de notre arrivée, il y avait une animation vraiment rare qui allait démarrer. Comme elle durait 1h et que notre guide qui avait encore une kyrielle de choses à nous montrer, on a dû faire l’impasse.

Musée d'art et d'histoire Neuchâtel

6. Le Jardin botanique (Vallon de l’Ermitage)

Le Jardin botanique de Neuchâtel, c’est un saut en pleine nature ! Tout d’un coup, tu oublies la ville et tu plonges dans un univers de plantes, de fleurs et de papillons, etc.

Le jardin est bien fait et ludique, avec beaucoup de panneaux explicatifs et des petits bancs, ici et là pour se poser et prendre le temps de profiter des senteurs. On a beaucoup aimé les infos sur les plantes médicinales, c’est vraiment intéressant, notamment leurs utilisations dans la médecine ancienne. Ce jardin botanique est très axé sur la transmission de savoir. On est loin du jardin « tiré à 4 épingles », mais bien davantage sur un espace de partage autour des plantes, de leur culture et de leurs nombreuses vertus.

Là où on a passé le plus de temps, c’est au Grand Étang, car il y avait des petits serpents. Je te rassure, on était sur la rive et eux, dans l’étang occupé à chasser. Pas de panique, il s’agit de couleuvres à collier tout à fait inoffensive.

Le temps à consacrer à la visite du Jardin botanique dépend de toi, si tu vas tout lire, etc. On y a passé environ 1h et on a de loin pas tout lu. Comme Pierre aime bien les serpents et qu’on n’en croise pas tous les jours en liberté, on a « pèdzé » un peu dans le coin.

L’entrée est gratuite et tu y accèdes depuis le centre de Neuchâtel, avec le funiculaire « Ecluse-Plan ». C’est ouvert 7/7, seules les serres ont des horaires d’ouvertures. Si tu veux plus d’infos, c’est par ici : site du Jardin botanique.

Jardin botanique à voir à Neuchâtel
Coucou petite couleuvre ;o) !

Roche de l’Ermitage

Si tu continues la route qui monte la colline, tu passes devant le Centre Dürrenmatt et quelques minutes plus tard, tu arrives en pleine forêt. Là, tu suis le panneau Roche de l’Ermitage. En prenant de la hauteur, tu y découvres un beau panorama sur le lac et les environs (quand ce n’est pas bouché, c’est un coin photo idéal). C’est également un lieu où démarrent quelques jolies randonnées dans la nature.

Vue sur Neuchâtel depuis Roche de l'Ermitage
Vue sur Neuchâtel et le lac depuis la Roche de l’Ermitage

7. Laténium et son parc archéologique

Le Laténium, c’est le domaine de Pierre. C’est d’ailleurs pour lui que j’ai voulu visiter ce musée, car c’est un passionné d’archéologie, d’histoire et de plein d’autres sciences qui transforment un petit caillou (à mes yeux) en découverte capitale (à ses yeux). Alors le plus grand musée archéologique de Suisse et près de 3’000 pièces exposées, c’est comme un magasin de bonbon pour lui.

Tout d’abord, le musée est très beau. Son architecture longue et épurée en fait une sorte de vaisseau de l’histoire, planté en bord de lac. Ensuite, sa disposition intérieure : on y commence par le passé le plus lointain et au fil de la visite défilent les époques. C’est tout en douceur qu’on y découvre des pièces exceptionnelles, fruits des fouilles dans la région. Et c’est là une des grandes forces de ce musée. On ne va pas te faire un cours, mais il est bon de se rappeler que les découvertes qui y ont été faites on suffisamment bouleversé la compréhension du second Âge du Fer pour qu’on lui donne le nom de culture de La Tène.

Parmi les pièces remarquables, de nombreux bijoux et récipients en verre très fin et coloré. Ainsi qu’une reconstitution d’une barge gallo-romaine de 20 mètres découverte à Bevaix.

Le site se divise en 2 parties :

  • Le parc archéologique : situé à l’extérieur, ça prend environ 30 minutes pour faire le tour et c’est gratuit.
  • Le musée en lui-même : la visite prend environ une bonne heure, voire plus et c’est payant (Prix CHF 9.- par personne, inclus dans la Neuchâtel Tourist Card).
Musée Laténuim Neuchâtel
Musée Laténuim et parc archéologique Neuchâtel

Visiter Neuchâtel : quelques lieux sympas à découvrir si tu as le temps

Dans nos 7 incontournables pour visiter Neuchâtel, tu as ce qu’il te faut pour bien profiter de ta journée découverte de la « ville jaune ». Mais si tu as plus de temps, voici 3 endroits supplémentaires qui valent le détour :

  • Jardin Anglais : arboré et fleuri, c’est mignon comme tout ; si tu fais la visite Belle Époque, tu passes dans ce jardin
  • Hôtel Dupeyrou : une belle bâtisse et un beau jardin ; le regard est également attiré par les 2 statues sphinx à l’entrée. DuPeyrou était ami avec Jean-Jacques Rousseau, donc cette maison fait partie de l’itinéraire « Via Rousseau »
  • Rue des Beaux-Arts : charmant quartier qui abrite l’Université de Neuchâtel.
Hôtel DuPeyrou à voir à Neuchâtel
Hôtel DuPeyrou
Rue Beaux-Arts et Université à voir à Neuchâtel
Rue Beaux-Arts et Université de Neuchâtel

Visiter Neuchâtel avec la Neuchâtel Tourist Card

La Neuchâtel Tourist Card, c’est la petite pépite dont tu ne te sépareras pour ta visite de Neuchâtel. À partir d’une nuit passée sur place, tu obtiens le carnet qui te permet de visiter gratuitement le Pays de Neuchâtel et une foule d’activités (croisières, funiculaires, certains musées, transports publics et même la location de vélo).

Plus d’information sur les prestations ici : détails Neuchatel tourist Card.

Que faire à proximité de Neuchâtel ?

Le canton de Neuchâtel offre une multitude d’activités. Situé au cœur du Jura, la nature est à une poignée de kilomètres, ce qui ouvre la porte à de nombreuses randonnées. On ne va pas te lister tout ce que tu peux faire dans les environs, car c’est vraiment vaste. Tu peux déjà voir dans le carnet de la Neuchâtel Tourist Card, ce que tu peux visiter et tu peux également regarder sur le site de Jura Trois-Lacs. Mais pour te guider, voici les 5 idées de visites qu’on peut te conseiller :

  1. Les gorges de l’Areuse qui se situent entre Noiraigue et Boudry : cette randonnée était prévue au programme de notre séjour à Neuchâtel ; à cause des intempéries et d’une cheville fragile, on a préféré se concentrer sur la ville. Ça sera pour une autre fois, c’est certain !
  2. Creux-du-Van : le fameux cirque rocheux et vertigineux ! Soit, tu te rends en voiture jusqu’au restaurant du Soliat, soit tu fais une randonnée depuis Noiraigue, par exemple. Certains combinent Creux-du-Van et les gorges de l’Areuse, mais il faut une certaine endurance quand même.
  3. Croisière avec le bateau à vapeur sur le lac de Neuchâtel ou des trois lacs : le lac de Neuchâtel a la particularité de relier 2 autres lacs (lac de Morat et le lac de Bienne). Tu peux choisir les croisières que tu souhaites faire selon leur disponibilité (ça dépend des jours). Lors de notre séjour, on aurait pu faire une croisière sur le bateau à vapeur, mais le lac était fermé à la navigation à cause des inondations.
  4. Chaumont : avec un funiculaire qui part de Neuchâtel, tu te retrouves sans peine à 1’000 mètre d’altitude, où se trouve une tour vieille de 100 ans. Un lieu connu pour son panorama sur les Alpes, Neuchâtel et les Trois-Lacs (Neuchâtel, Morat, Bienne) ou alors, en automne, sur la mer de brouillard.
  5. La Chaux-de-Fond et le Locle : 2 villes construites pour l’horlogerie ; les particularités architecturales de ces 2 villes horlogères lui valent un classement à l’UNESCO.

Nos bonnes adresses à Neuchâtel

Il y a beaucoup de terrasses à Neuchâtel, particulièrement dans la vieille ville ou sur le Quai du Port. Nous avons eu l’occasion de goûter à plusieurs adresses, qui chacune nous ont plongés dans une atmosphère de vacances :

  • Café de la Collégiale: un petit havre de paix si tu peux manger sur la terrasse en été ; la vue sur les toits de la ville et au pied du château, c’est vraiment le lieu idéal pour se sentir en vacances pendant ta visite de Neuchâtel. En plus, la cuisine a le label « Fait Maison » établi par GastroSuisse entre autres. Prix très corrects.
  • Lake Side de l’Hôtel Beaulac : sur la terrasse, tu as presque l’impression de manger les pieds dans l’eau ; produits frais et plats qui associent des goûts originaux.
  • Waves, lounge de l’Hôtel Beaulac : un rooftop où boire l’apéro avant le souper ; l’atout principal de ce lieu, c’est sa vue absolument magnifique.
  • La Buvette à Saint-Blaise : le lieu idéal pour manger après la visite du Laténium ; un sentier mène du musée à La Buvette, mais avec les inondations, on n’a pas pu l’emprunter.
Vue sur Neuchâtel depuis Café de La Collégiale
Vue depuis la terrasse du Café de la Collégiale
Bonnes adresses visiter Neuchâtel
Cocktails au Wave et repas au Lake Side

Où dormir pour visiter Neuchâtel ?

Un des gros atouts de Neuchâtel et sa proximité directe avec le lac. Une balade sur les quais le matin ou le soir avant de dormir, c’est très ressourçant. C’est pourquoi on te conseille de choisir un hébergement proche, voire sur les quais de Neuchâtel.

On a eu l’occasion de tester 2 hôtels à Neuchâtel :

  • Le Beau-Rivage Hôtel (mais c’était il y a presque 10 ans dans le cadre d’un séminaire professionnel)
  • Hôtel Beaulac, qui est un Best Western Premier (celui qu’on a testé lors de notre dernier séjour)

La situation de ces 2 hôtels est excellente. De catégorie différente, c’est 2 options chic ou cosy qui te permettent autant de passer un séjour City trip très sympa à Neuchâtel ou une escapade romantique.

À l’hôtel Beaulac, c’est comme si on était les « pieds dans l’eau » tellement c’est proche du lac. Les chambres sont confortables, spacieuses, avec un lit vraiment douillet (plus les années passent, plus on devient exigeants avec la qualité des matelas…). Un des grands atouts de cet établissement, c’est son rooftop, Waves Sky Lounge Bar : une vue spectaculaire sur le lac.

Trouver mon hébergement : chercher un hôtel à Neuchâtel.

Hôtel Beaulac Neuchâtel

Combien de temps pour visiter Neuchâtel ?

Tu pourrais visiter Neuchâtel en 1 journée. C’est une ville très accessible, avec une vieille ville condensée et les funiculaires rendent les déplacements rapides et plus agréables.

Toutefois, si tu souhaites profiter des alentours de Neuchâtel, du musée Laténium et ne pas trop te stresser, un séjour de 2 jours ou d’un week-end est mieux. En plus, si tu passes 1 nuit dans le canton de Neuchâtel, tu bénéficies de la Neuchâtel Tourist Card.

Plus d’évasion sur notre blog suisse

La Suisse te plait ? À nous aussi ! Découvre plus d’idées de city trip et nos voyages par ici :

Visiter Lausanne
Visiter Zurich
Visiter Thoune
Visiter Montreux
– Tous nos articles sur la Suisse : notre blog Suisse

N’oublie pas de conserver ce guide pour plus tard sur Pinterest !

————————————-

Ce séjour à Neuchâtel a été organisé en partenariat avec l’office du tourisme. Nous sommes restés entièrement libres de notre contenu !

————————————-

Join the Conversation

2 Comments

  1. says: Sarah

    C’est clair que Neuchâtel est peu citée dans les guide touristiques de Suisse alors que cette ville est sublime ! A l’automne avec les vignobles qui commencent à flamboyer c’est splendide 🙂

    1. says: Pierre et Alexandra

      Elle est sublime, intéressante et magnifiquement placée ! C’est clair qu’elle est pleine d’atouts. Il faudrait qu’on essaie de venir visiter Neuchâtel et ses alentours en automne, car effectivement entre les vignobles et les forêts du Jura, ça doit être très beau. Merci du conseil ;o)

Leave a comment
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *