Excursion à l’Ile de May : un voyage ornithologique en Ecosse

Colonie de macareux moines face à la Mer du Nord sur l'Ile de May en Ecosse

Avec Pierre, nous avions notre voyage en Écosse qui était réservé et pour se réjouir et se donner un avant-goût, j’ai enregistré pas mal de reportages sur l’Écosse et sa vie sauvage. Ces reportages parlaient des macareux moines et de la possibilité de les observer dans les Orcades (= trop loin pour 1 semaine en Écosse). Quand je pensais que c’était cuit pour voir les “puffins”, je suis tombée sur l’excursion à l’Ile de May pas très loin d’Édimbourg. Yes ! Les macareux moines y sont en nombre de mai à juillet, pile pendant la période de notre séjour d’1 semaine en Ecosse.

Falaises de l'Ile de May en Ecosse

Comment aller à l’Ile de May ? Un boat trip qui secoue

L’Ile de May est une réserve naturelle ornithologique en Écosse. Là-bas, il n’y a rien, mais vraiment rien, si tu ne pensais pas qu’une île déserte pouvait exister en Écosse, va à l’Ile de May ! Des WC et un couvert pour manger. Il faut donc impérativement emporter avec toi tes victuailles.

Pour y aller, il faut prendre un bateau au départ du port d’Anstruther, qui est un village mignon comme tout et mérite une petite balade.

Tu as 2 choix de bateaux, le très rapide, type zodiac (où tu dois t’habiller comme un Télétubbies pour ne pas te faire mouiller), ou le moins rapide, le May Princess. Nous avons pris l’option du moins rapide, la traversée se fait en 1h. On t’encourage à la réserver bien à l’avance, car elle est prisée par les passionnés d’ornithologie. Si tu as le mal de mer, on t’encourage aussi de prévoir de quoi l’éviter, parce que même le bateau tranquille, il secoue, c’est quand même la Mer du Nord.

Notre bateau pour aller à l'Ile de May en Ecosse

Une fois sur l’Ile de May, le voyage ornithologique commence

Nous y étions fin mai, en pleine période de nidification et de ponte des oiseaux. Accueil par les sternes hyper agressives… ben oui, tu arrives sur leur territoire et elles protègent leurs œufs. Bon personne n’a été blessé, mais faut savoir que les oiseaux sont un peu excités à cette période et ils n’hésitent donc pas à donner quelques coups de becs (chapeau conseillé). Ça dure un dizaine de mètres, ensuite tu sors de leur périmètre.

La visite sur l’île de May est libre. Tu as 3h pour te balader où tu veux avant le départ du bateau. Il y a des sentiers très bien signalés pour visiter les différents points.

Chemins sur l'Ile de May en Ecosse

!! Attention !! C’est important de ne pas sortir des sentiers, même si c’est très tentant. Déjà c’est dangereux, car le sol est friable et les falaises sont vertigineuses, ensuite, tu pourrais écraser un œuf caché.

Oeuf d'un oiseau sur l'Ile de May en Ecosse

Pour les fins connaisseurs ou amateurs d’oiseaux, cette réserve naturelle ornithologique regorge d’une douzaine d’espèces, comme le cormoran huppé. Ceux-là tu peux aussi les voir de pas trop loin, mais notre zoom (14-140) était limite suffisant.

Tu y verras entre autre les sternes dont on a parlé, ainsi que des goélands et même des pingouins torda (qu’on a vu par millier sans savoir que c’était des pingouins !!! Note pour nous-mêmes : mieux se documenter la prochaine fois, afin de s’extasier comme il se doit sur place !).

Cormoran huppé et pinguin torda sur l'Ile de May en Ecosse
Le cormoran huppé avec le pingouin torda
Falaise avec les pingouins torda sur l'Ile de May en Mer du Nord en Ecosse
Tous les petits points noirs sont des pingouins torda !

Canard et son petit sur l'Ile de May en Ecosse

La star de l’île : le macareux moine

Mais la star de la visite est le macareux moine ! Et tu en verras ! A cette période, ils étaient 90’000 !! Au début, on était tout fou parce qu’on en avait vu 10. Mais tu en verras partout au bord des falaises.

Avance-toi très tranquillement vers eux (en restant sur le chemin) pour ne pas les effrayer, et tu pourras bien les approcher.

Macareux moine mangeant un poisson sur l'Ile de May en Mer du Nord

Nous étions les seuls à ne pas avoir un appareil photo avec un super zoom (14-140). Mais pour les macareux moines ce n’était clairement pas un problème, notre zoom standard a fait l’affaire, comme tu peux en juger sur les photos.

Macareux moines face à la Mer du Nord sur l'Ile de May en Ecosse
Un selfie avec les macareux moines, c’était obligé !

Un voyage ornithologique, mais pas que ! C’est surtout une réserve naturelle

C’est également un endroit propice pour les phoques ! Tu pourras en croiser à la sortie du bateau s’ils sont d’humeur, sinon le capitaine est passé devant leur repère en repartant pour le continent et là on en a vu des centaines (si tu es sensible en mer, contente-toi de juste les regarder, prendre des photos, n’est pas une idée dans ce cas…).

Phoque dans la Mer du Nord à l'Ile de May en Ecosse

Hormis l’aspect de la faune qui est très intéressante, l‘Ile de May est belle ! Sauvage forcément avec des falaises, des fleurs et un phare. Bref c’est une journée au vert, déconnecté de tout et juste à lutter contre des sternes hystériques et faire la plus belle photos des macareux moines.

Phare sur l'Ile de May en Ecosse

Étant donné que nous y sommes allés sous un ciel bien gris menaçant, l’île avait des airs mystérieux et limite inquiétant depuis le bateau, une vraie aventure.

Paysage de l'Ile de May en Ecosse

Fleurs sur l'Ile de May en Ecosse

Et après avoir vu des milliers de macareux de moine, des pingouins (sans savoir que c’en était), des phoques et d’autres oiseaux, nous avons eu encore la chance de voir des dauphins à gros nez  de 4 mètres (ou dauphins géants pour moi…) lors de notre retour sur la Mer du Nord (pour les photos par contre, il fallait s’accrocher : belles vagues et estomac trop fragile).

5 précieux conseils et infos pratiques pour visiter l’Ile de May

Certains de ces conseils sont très sérieux, on te laisse choisir lesquels ;o)

  1. Évite de regarder le film d’Hitchcock « Les Oiseaux » avant d’y aller, sinon tu vas vivre la plus grande flippée de ta vie !
  2. Pour le bateau, équipe-toi d’un remède contre le mal des transports. Nous sommes des estomacs sensibles, donc nous avons pris sans regret nos médicaments avec nous. Mais même les matelots avant la traversée disent où trouver les sacs et ils ont précisé que beaucoup ont eu recours à ces sacs, alors qu’ils ne pensaient pas être sensibles
  3. Prévois à manger et à boire
  4. Mets de bonnes chaussures montantes, les sentiers ne plaisantent pas avec les chevilles
  5. C’est l’Écosse et une petite île dans la Mer du Nord, il y a donc souvent beaucoup de vent bien froid, habille-toi en conséquence pour profiter de ta balade, sans quoi les 3 heures sur place te paraîtront bien longues

Pour réserver ton billet, c’est sur le site de Isle of May Ferry
Prix : GBP 26 pour un adulte, GPB 13 pour les enfants de 3 à 15 ans

Épingle-moi sur Pinterest !

ile de May Ecosse Pinterest

10 Comments
  • Trop choux les macareux moines ! Paysage hors du temps. magnifique ! Continuez à partager vos émotions, elles sont tellement bien rapportée que l’on a l’impression de voyager avec vous.

    • Coucou Franca ! Merci pour ce gentil message ! Oui c’était hors du temps cet endroit, une parfaite journée pour déconnecter ;o)

  • Ahhhh cet article me rend toute chose 😀
    J’ai vraiment, vraiment envie de retourner en Ecosse 🙁
    (et mdr le selfie avec les macareux ! C’est bien on voit ta tête, c’est rare !)

    • Hey Stéphanie ! On est contents de te donner ce genre d’émotions avec nos articles ;o) C’est vrai que c’est spécial l’Ecosse loin de tout dans ses paysages, mais si près géographiquement… Oui alors sur ce coup-là, il fallait voir la tête quand même, Pierre a bien aidé, ainsi que les 10 autres tests ;o)

    • Hello Nath ! Cette île devait être magnifique et vraiment sauvage ! On va aller lire ton article, je ne l’avais pas vu sur ton blog, merci de l’info ;o)

    • Ouiiiii trop mignonnes ! Mais on avait vraiment mis toutes les chances de notre côté pour aller sur cette île, on avait même dû revoir notre itinéraire à cause des horaires des excursions. On est contents qu’au final ça a payé ;o)

  • Merci pour votre article, ça me donne envie d’y aller !
    Vous parlez d’un zoom un peu limité, à titre informatif quel plage faisait votre zoom ?
    Merci 🙂

    • Bonjour Nicolas ! Notre objectif est 14-140, c’est celui qui était vendu avec notre appareil photo (Lumix G7). Ce n’est pas un objectif pour les oiseaux, sauf si les oiseaux ne sont pas loin. Sur l’île de May nous avions finalement eu de la chance, car les macareux moines étaient présents par millier, donc on a pu faire avec notre zoom.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *