Visiter Édimbourg en 3 jours

Royal Mile pour visiter Edimbourg en 3 jours

Nous avons décidé de finir notre road trip en Ecosse par visiter Édimbourg en 3 jours, plus exactement 36 heures dans la capitale écossaise. Que visiter à Édimbourg en 36 heures ? Si tu n’as pas peur de marcher, tu vas pouvoir découvrir nos incontournables chic et cosy.

Que visiter à Édimbourg en 3 jours ?

Le Royal Mile, l’incontournable !

Du château d’Édimbourg jusqu’au Palais de Holyrood. Pas très original et très touristique, mais tu ne peux pas aller à Édimbourg sans parcourir le Royal Mile. Même plein de touristes du monde entier, c’est vraiment très joli. Partout des belles façades avec des détails architecturaux à foison, des petites boutiques et autres pubs. Des Free Walking tours sont disponibles, mais pour moi il faut le faire soi-même à son rythme pour laisser librement ses yeux vagabonder sur les échoppes et autres petites portes aux noms évocateurs. En plus, si comme nous, tu aimes prendre des photos, il y a pleins de jolies petites enseignes qui t’attendent.

Diverses enseignes dans le Royal Mile à Edimbourg

Magasin coloré dans le Royal Mile à Edimbourg

La Nouvelle Ville

C’est le quartier qui fait face à la Old Town et où il fait bon se balader au milieu de quelques jolis monuments et bâtisses et sur la fameuse Princes Street. C’est là où tu pourras faire du shopping et où sont la majorité des restaurants (car au Royale Mile, c’est l’attrape-touriste…).

Scott Monument à Edimbourg Ecosse
Scott Monument
Bâtiment du Scottish national portrait Gallery Edimbourg
Bâtiment du Scottish national portrait Gallery

Avec Alexandra, on a pris beaucoup de plaisir à se balader dans cette partie de la ville, le matin et le soir. Tu as des jolies vues sur la Vieille Ville et il y a nettement moins de touristes.

Vue sur le château d'Edimbourg Ecosse

La colline d’Arthur’s Seat

Une fois le Royal Mile descendu, te voici au Palais de Holyrood. On décide donc de continuer sur la fameuse Arthur’s Seat. Depuis quelques temps on a une nouvelle lubie : si ça peut se gravir, on y va (alors que nos capacités de randonneurs…). On a donc testé cette petite marche de 2 heures 30 pour 5 km sur ce volcan en plein milieu d’Édimbourg, qui te mène à un superbe point de vue sur la ville et la mer au loin. Il y a 2 moyens d’y monter. Le main walk qui part à gauche, assez facile et… l’autre, à droite, qui grimpe plus, puis redescend avant de passer dans des rochers glissants et de grimper à nouveau bien plus sévèrement. Selon toi, on a fait lequel (si tu nous suis sur notre compte Instagram, c’est triché car tu le sais déjà) ?

Arthur's seat vue sur Edimbourg Ecosse

Si tu décides de monter, ce qui vaut vraiment la peine tant pour la vue que tu as et la beauté de la balade, prévois de bonnes chaussures et de l’eau. Nous, on avait avait fait une dégustation de whisky juste avant, ce n’était clairement pas l’idéal même si ça peut expliquer pourquoi on n’a pas pris le chemin le plus simple…

Main walk pour l'Arthur's seat à Edimbourg Ecosse

Calton Hill

Une autre colline, qui fait face à Arthur’s Seat, mais bien moins haute avec ses 69 mètres. Un lieu de détente très prisé des locaux. Beaucoup de monde fonce sur cette colline le soir pour admirer le coucher de soleil. Sur son sommet, il y a une sorte de Parthénon tout à fait surprenant en plein Édimbourg, il s’agit du Monument national d’Écosse. La colline abrite également d’autres monuments comme le Nelson Monument et l’observatoire. Ah oui, j’oubliais : Calton Hill est également classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. N’hésite pas à y monter pour goûter à la tranquillité des lieux et une vue unique sur la ville d’Édimbourg, surtout au soleil couchant.

Calton Hill au coucher du soleil à Edimbourg Ecosse

Calton Hill coucher de soleil sur la ville d'Edimbourg

La Statue de Sherlock Holmes

Personnellement, je suis fan. Depuis gamin, j’ai lu tous les livres, vu toute sorte de films et séries sur Sherlock Holmes, donc je ne pouvais pas manquer la statue érigée près de Picardy Place. La statue se trouve là, car Sir Arthur Conan Doyle est né à proximité, même si la maison n’existe plus. Cet endroit parlera aux fans, mais elle n’a rien de spécial si ce n’est pas ton cas. Ceci dit, ce sont nos incontournables pour visiter Édimbourg en 3 jours, donc c’est forcément un peu subjectif…

Statue de Sherlock Holmes à Edimbourg Ecosse

Que faire à Édimbourg ? Dégustation de whisky et musée du whisky : un de nos moments préférés

Puisque tu es dans le Royal Mile, arrête-toi dans le musée du whisky, The Scotch Whisky Experience, qui fait non seulement déguster des produits, mais en plus propose une initiation à la fabrication du whisky sous la forme d’un tour en tonneau (si, si), disponible en français. Un tour très détaillé et vivant, même s’il est présenté tout à fait sérieusement par un fantôme (non, j’avais encore rien bu !).

Les tonneaux du Musée du whisky The Whisky Experience à Edimbourg Ecosse

Tu commences par plusieurs petits clips qui expliquent comment le whisky est fabriqué et les particularités de chaque région d’Écosse. Il y a également un petit exposé tout en images et en odeurs sur les différentes caractéristiques régionales des single malt écossais. Vraiment bien fait. C’est le moment de passer dans la belle pièce de dégustation de whisky où un petit exposé très visuel sur les blend est proposé. Ambiance feutrée et cosy et effets de lumières sont au rendez-vous. La visite se termine sur une pièce incroyable présentant la plus grande collection de whisky du monde. Des bouteilles exceptionnelles mises magnifiquement en valeur dans les vitrines. Cerise sur le gâteau, ton guide est là pour répondre à toutes les questions et te donner pleins d’infos.

La collection de whisky au The Whisky Experience à Edimbourg Ecosse

Une fois sorti de la pièce, tu peux déguster plus de produits selon le type de tour que tu as commandé. Plus d’infos sur le site internet du musée du whisky. Nous, on a fait le Gold et ses 5 whiskies. Un peu rude le matin, mais après le 1er, ça descend tout seul et surtout, après toutes les infos reçues, tu serais frustré de ne goûter qu’à un seul whisky.

Moi, j’aime le whisky et je connaissais déjà quelques éléments à son sujet, mais ce tour a comblé pas mal de lacune.

Faut-il visiter le musée du whisky si on n’aime pas le whisky ?

Du côté d’Alexandra, elle n’aime pas le whisky, alors l’histoire de sa fabrication… autant dire qu’elle s’en fichait ! Et encore plus de la dégustation. Et pourtant, elle a été enchantée du tour tellement il est bien fait et surtout ludique ! Le tour est tellement bien, qu’elle a été ravie de déguster les 5 whiskies après tout ce qu’elle avait appris et comparer ainsi les goûts et les odeurs, une vrai pro. Bref, tout ça pour te dire, que même si tu n’es pas un fan de whisky, le tour est suffisamment bien fait pour intéresser toute personne, autant les connaisseurs que les amateurs.

Dégustation de whisky au The Whisky Experience à Edimbourg

Info pratique pour visiter le musée du whisky

Le quota de place disponible sur internet est très réduit, mais pas de panique, si tu vas sur place tu peux monter à tout moment dans un des tonneaux et commencer la visite, le temps d’attente est variable selon le nombre de touristes. Entrée du musée à peine 100 mètres plus bas que le château d’Édimbourg. Une bonne façon de débuter la visite du Royal Mile.

Où loger à Édimbourg ?

Après 1 semaine de Road trip en Écosse, on voulait un bon logement chic et cosy à Édimbourg. Nous avons donc logé au Twelve Picardy Place Hotel pour nos 2 nuits en ville. Il fait face à la fameuse statue du Sherlock Holmes, tu ne peux donc pas le rater. Un super hôtel, assez atypique, tout en hauteur. Les chambres sont très modernes avec de très grandes photos sur les murs qui donnent vraiment une atmosphère urbaine. Les chambres sont grandes et très bien équipées avec assez de chaleur pour en faire ton escale cosy à Édimbourg. La salle de bain est immense et design.

Notre chambre hôtel au Twelve piccardy place à Edimbourg

Un autre point qu’on a vraiment aimé, c’est qu’il est idéalement placé d’un point de vue pratique. Près de tout, il est également à 100 mètres à peine du terminus du tram qui relie directement le centre-ville à l’aéroport en 35 minutes pour GBP 5.50. C’est un confort de fou quand il s’agit d’arriver en ville ou de la quitter. Pas de prise de tête pour trouver son chemin ou de changements hasardeux dans une ville inconnue. Moderne, spacieux, cosy, propre et bien placé, que demander de mieux ?

Bon, on admet lui avoir trouvé 2 défauts à cet hôtel : même s’il est dans un joli bâtiment, il n’y a pas d’ascenseur et ensuite, les fenêtres ne sont pas à double vitrage, donc les soirs de week-end, tu entends les gros fêtards (ce ne sera pas un problème pour toi si tu as un sommeil de plomb ou des boules Quies).

Pour réserver l’hôtel, c’est sur Booking et reçois en prime EUR 15.- en retour.

Où manger à Édimbourg ?

On a trouvé un chouette restaurant cosy dans l’hôtel au Steak Restaurant, spécialisé dans la viande comme son nom l’indique. Pourtant avec son atmosphère élégante et urbaine, son plafond immense et ses lumières tamisées, on est loin du Buffalo grill. Clientèle jeune et branchée, mais pas que. Très bonnes bières et moules succulentes (le restaurant peut donc plaire aux végétariens). Avec Alexandra, on a vraiment beaucoup aimé la décoration et très bien mangé (ahhhh le chateaubriand….).

Steak and bones restaurant à Edimbourg Ecosse

Notre avis sur visiter Édimbourg en 3 jours ou en 36 heures

Très sincèrement, avec Alexandra on était un peu fatigué de notre trépident périple à travers l’Écosse. Quand on est arrivé à Édimbourg, on était déjà contents de revoir une grande ville et on voulait juste déambuler main dans la main, sans foncer pour tout visiter. Même si on a vu beaucoup de choses, on a fait tout cela dans le calme et juste pour le plaisir. Finalement, Édimbourg est une très belle ville où beaucoup de choses se savourent juste en les regardant. S’y balader tranquillement est parfait. On a même fait un peut de shopping le samedi matin.

Comme toute visite d’une ville, tu peux toujours prévoir plus de temps et visiter plus de choses, mais 3 petits jours ont suffit pour la visite d’Édimbourg. Il faudra prévoir plus si tu veux visiter un musée, surtout qu’il y en a des très biens.

Épingle-moi sur Pinterest !

Visiter Edimbourg en 3 jours Pinterest

4 Comments
  • J’avoue, moi, Edimburg, après mon séjour sur l’île sauvage de Mull, j’ai zappé : je n’avais pas envie de replonger dans l’ambiance effervescente d’une grande ville après mon immersion en pleine nature.
    En revanche, votre récit donne envie. Et il faut bien l’avouer, vous avez le don pour dénicher des hôtels bourrés de charme ! 🙂

    • Hello Nath ! Merci beaucoup pour ton message ! C’est vrai que notre chambre d’hôtel était vraiment belle. L’île de Mull doit être magnifique ! En ce qui nous concerne, Edimbourg, c’était une ville qu’on voulait découvrir depuis longtemps alors on a profité du voyage. Mais il faut aussi dire qu’après 1 semaine à travers l’Ecosse, avec des paysages très déserts, on était content de trouver un peu plus d’animation ;o)

  • Je reviens de quelques jours passés à visiter Edimbourg et j’ai tout aimé dans cette ville : les gens, les restos, les paysages, la culture locale.. Je trouve que c’est le genre de ville à taille humaine idéale à visiter en plein hivers malgré les journées plus courtes. A bientôt, bises. Fab

    • Coucou Fab et merci pour ta visite sur notre blog voyage ! C’est totalement vrai ce que tu dis, elle peut se visiter autant en été comme en hiver, car Edimbourg regorge de petites adresses cosy. On a aussi beaucoup aimé Edimbourg, par contre, quand il pleut c’est un tout petit plus désagréable, mais rien de tel que de filer se boire quelque chose et discuter avec les locaux ;o)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *