Visiter Oahu, l’oubliée d’Hawaii ?

Vue depuis Ala Moana State Park

Lors de notre visite d’Hawaii, nous avons saisi l’occasion de visiter Oahu et de séjourner 2 semaines à Waikiki. What ?! 2 semaines sur l’île d’Oahu ?!

Effectivement, ça peut paraître too much, mais nous voulions prendre le temps de visiter et ressentir Oahu. N’oublie pas qu’Hawaii c’est le « Aloha State of mind », ici il y a un véritable état d’esprit à adopter ;o).

En discutant un peu avec les « habitués » d’Hawaii, ainsi qu’avec l’agence de voyage qui avait organisé nos billets d’avion, Oahu est un peu l’oubliée de l’archipel hawaïen. Souvent, c’est l’escale, car « de toute façon l’avion atterrit ici, donc on fait 2 jours à Honolulu ».

Et si Oahu était une île avec ses particularités et des paysages hawaïens à couper le souffle ? Et si Oahu était le vrai temple du surf ? Et si Oahu était une île de l’archipel qui mérite elle aussi d’être visitée de long en large ?

Détails Hawaïens Oahu

Que visiter à Oahu ? Nos 5 incontournables

Même en 2 semaines, nous n’avons pas visité tout ce qu’ Oahu a à offrir. Non pas que le temps manquait, mais on y reviendra plus tard. Toutefois, voici les 5 incontournables à nos yeux :

  1. Honolulu (inclus Waikiki)
  2. Diamond Head
  3. Polynesian cultural center
  4. La pointe sud-est (Waimanalo Bay et Lanikai Bay)
  5. La côte nord et ses spots de surf

Voici également des endroits à visiter qui ont l’air très beaux et sympas, mais que nous n’avons pas visités :

  • la Leeward Coast (partie ouest) : elle est très sauvage et pas du tout touristique. On a cru comprendre que les habitants étaient bien contents qu’il en soit ainsi… ;
  • les plantations d’ananas dans le plateau central, qui seraient les dernières de l’île ;
  • le Byodo-In Temple : une reproduction d’un temple japonais située aux pieds des montagnes, le cadre a l’air idyllique et typiquement hawaïen.
Carte Visiter Oahu

Visiter Honolulu

Même si Honolulu n’est pas la capitale d’état la plus incroyable des États-Unis, elle dispose quand même de quelques atouts et petits lieux à visiter. Voici 8 endroits à ne pas manquer à visiter à Honolulu :

  1. L’Iolani Palace. Qui a dit qu’il n’y avait pas de palais royal aux USA ? C’est le premier et le seul ! Un pur témoignage du passé dynastique et de la gloire d’Hawaii au 19ème siècle.
  2. Le Capitol. Pas loin du palais, le bâtiment est censé représenter un volcan. Devant l’entrée la statue de la reine Lili’uokalani. Elle a été la dernière reine d’Hawaii avant le coup d’Etat. Elle était également une reine… du surf !
  3. Chinatown. C’est un lieu de visite incontournable dans beaucoup de grandes villes américaines, Honolulu n’y fait pas exception, mais a la particularité d’être un des plus anciens de tous les USA. Très vivant, en particulier le samedi.
  4. L’Aloha Tower. Rien que le nom donne envie non ? Longtemps la plus grande tour d’Hawaii, elle veille sur le port d’Honolulu et ses navires depuis 1926. Tu peux y monter gratuitement en ascenseur pour un très bon point de vue sur le port, qui a fait d’Honolulu la capitale de l’archipel.
  5. Ala Moana Beach Parc. Comme son nom l’indique, c’est une plage ET un parc. Ici c’est la détente, les rencontres et la baignade qui sont à l’honneur. Un lieu idéal pour profiter de la vie loin de la frénésie du centre.
  6. Waikiki. Le quartier séparé du reste de la ville par le Ala Wai Canal. C’est naturellement ici que se trouve Waikiki Beach la plage la plus célèbre d’Oahu. Une renommée mondiale qui se ressent immédiatement.
  7. La statue de Duke.
  8. Le Pu’u ‘Ualaka State Park. Depuis le parc, la vue est sympa sur Honolulu et durant la montée également.

On ne parle pas de la statue de Kamehameha située devant le Ali’iolani Hale (palais de justice historique), car c’est une copie, l’originale se situant sur Big Island.

Incontournables à visiter à Honolulu

Vues de Honolulu Oahu

Ala Moana State Park à Waikiki
Ala Moana State Park

Que penser de Waikiki Beach ?

Si la plupart des plages hawaïennes sont immenses et offrent beaucoup de place à chacun, à Waikiki Beach c’est une autre affaire ! Ici, le droit de se dorer la peau sur la plage mythique se paie au prix de quelques sacrifices : financier d’abord, car nombre d’endroits sont réservés et payants. Ensuite, nerveusement due à l’agitation constante de cette densité de vacanciers avides de goûter à la “magie” de Waikiki. Sans parler de l’odeur de noix de coco artificielle qui plane, car ici l’huile solaire est reine et se sent de loin !

Ça nous a fait un choc, mais c’est aussi ça Waikiki. Comme tu le comprends, pour nous ça n’a rien de la plage de rêve, mais il faut bien convenir que ça reste un incontournable absolu quand tu vas visiter Honolulu.

Waikiki Oahu

Notre conseil : difficile de trouver un coin tranquille sur cette plage, très belle il faut bien l’avouer. Toutefois, ça reste un sympathique endroit de balade et tôt le matin, il y règne un certain calme. Si tu marches un bon kilomètre en direction de Diamond Head, tu verras que les plages y sont moins fréquentées et l’ambiance est plus décontractée. En plus, t’y trouveras des baraques de plages avec de délicieux jus d’ananas frais ou de noix de coco frais, à boire à même le fruit… La vue sur Waikiki Beach est très sympa à admirer depuis là.

Petite précision : on a été surpris de ne pas voir de surfeurs à Waikiki, l’emblème suprême : Waikiki + surfeurs. C’est l’été où il y a les plus grosses vagues à Waikiki et depuis que l’urbanisation a fait son œuvre, elles ne dépassent plus les 2 mètres contre 10 auparavant.

Duke, le héros de Waikiki Beach

La légende de Waikiki ne serait pas aussi belle sans un de ses personnages mythiques, le célèbre Duke Kahanamoku, qui a appris à surfer sur cette plage. Plusieurs fois médaillé olympique de natation, recordman en son temps en surf il a, paraît-il, donné le goût de ce sport aux Australiens, ce qui n’est pas peu de chose. Le Duke est un authentique héros qui a notamment sauvé 8 personnes d’un naufrage avec sa planche de surf, au large de la Californie. Surfeur, champion olympique à maintes reprises, héros et même acteur ! Le Duke c’est un mythe bien réel.

Sa statue ne se situe pas sur la plage qui porte son nom, vers le Hilton, mais sur Waikiki Beach.

Statue Duke à Waikiki Beach
Statue du Duke à Waikiki Beach

Où manger à Honolulu ?

  • Maui Brewing Company : bon resto à burger et bière. On y est allé plusieurs fois, l’ambiance est vraiment sympa.
  • J. Dolan’s : un pub où ils servent d’excellentes pizzas ! Franchement, les portions sont généreuses. Si tu n’arrives pas à tout finir, n’hésite pas à demander un doggy bag pour donner aux SDF à l’extérieur (il y en a vraiment beaucoup à Honolulu).

Où déguster une gourmandise à Oahu ?

  • Royal Hawaiian Cookies : que ce soit à Waikiki ou sur d’autres îles comme Maui, ne manque pas de t’arrêter dans ce magasin de cookies. Ici comme le nom le laisse entendre c’est cookies à gogo ! Il faut bien le dire c’est un peu devenu notre passage obligé. Hummm les cookies aux pépites de chocolat !!! Il y a en de toute sorte et pour ne rien gâcher, tu peux librement en goûter.
  • Kona Coffee Purveyors : heureusement qu’on n’a pas découvert cet endroit au début de notre séjour à Waikiki, sans quoi on finissait avec un excédent de bagages au niveau des hanches… Ici, c’est viennoiseries à la française et même des kouign-amann. En 2 mots : notre paradis ! Après plusieurs mois de sevrage durant notre tour du monde, on était très (trop) heureux de retrouver des viennoiseries et du vrai pain.

Où boire un bon café à Honolulu ?

Comme nous nous sommes liés avec des gens du coin, un matin ils ont décidé de nous faire découvrir leur repère pour un bon café :  Honolulu Coffee. Sous ce nom hyper simple se trouve un artisan torréfacteur qui fait non seulement de très bons cafés, mais aussi des lieux sympas où passer un moment. Ici, on peut assister au processus de torréfaction du café et en découvrir un peu plus sur le produit. Un endroit agréable pour des moments agréables autour d’une spécialité locale, what else ?

Où faire du shopping à Honolulu ?

Fais un tour à l’International Market Place à Waikiki. C’est un centre commercial typiquement américain avec sa touche hawaïenne, comme des arbres à lianes ou une cabane dans les arbres. L’endroit idéal pour se perdre un moment, se trouver des lunettes de soleil ou déguster des douceurs.

Que penser d’Honolulu ?

La capitale de l’archipel d’Hawaii est le passage obligé ne serait-ce que pour son aéroport qui permet ensuite d’atteindre les autres îles. Ici, on ressent une atmosphère très particulière. Je m’explique : Honolulu c’est une ville américaine dans tout ce qu’elle a de typique que ce soient les buildings, les magasins et les sirènes qui résonnent en permanence. Pourtant, il y a cette ambiance insulaire qui transpire un peu partout. C’est une ville qui semble ne pas se prendre au sérieux. Il faut y goûter pour le comprendre.

La ville a de nombreux points d’intérêt avec ses plages, ses quartiers historiques et ses alentours également comme Diamond Head. Ceci dit, si contrairement à nous, tu as peu de temps devant toi pas la peine d’y prévoir trop de temps. Compte 3 jours si tu es pressé/e, 5 pour faire les choses tranquillement.

Pour notre part, nous avons passé 2 semaines dans un studio de Waikiki. C’était sympa « d’habiter » Honolulu, d’y faire ses courses, d’y avoir une routine. Mais, la partie cachée de l’iceberg, c’est que Honolulu est une ville très bruyante et dangereuse. Il y a beaucoup de SDF et de petite criminalité. Les locaux nous ont clairement dit : il faut être hors des zones touristiques dès 21h et ensuite rester là où c’est très touristique.

Les sirènes non-stop jour et nuit nous ont fait passer des nuits difficiles. Du coup, on était assez crevés pendant ces 2 semaines, d’où le fait que nous n’ayons pas autant visité que ce qu’on aurait pu.

Visiter les alentours d’Honolulu

Randonnée à Diamond Head

Diamond Head c’est un des endroits les plus mythiques, les plus photographiés et les plus iconiques d’Oahu. Pas une série, pas un film se déroulant à Hawaii n’échappent à sa prise de vue du vieux volcan qui borde l’océan Pacifique et Honolulu.

Déjà depuis Waikiki, sa forme en diamant a quelque chose qui attire le regard.

Visiter Diamond Head mode d’emploi :

  • Tu peux t’y rendre à pied depuis Waikiki, en longeant les plages et en passant à travers les quartiers résidentiels. C’est un peu long, mais faisable, ça prend une bonne heure ;
  • Juste avant l’entrée au Diamond Head, il y a un petit marché très agréable le samedi matin ;
  • Une fois arrivés à l’entrée, on est dans le cratère et HEUREUX d’être venus à pied ! Premièrement, l’entrée du parc est 1 USD par piéton et deuxièmement et c’est là le meilleur : la file de voitures interminable et un parking saturé. D’ailleurs, la file de voitures va jusqu’au Kahala Tunnel, alors attention en tant que piéton ;
  • Une fois les caisses passées, c’est le dernier moment pour reprendre ton souffle (oui, ça grimpe pour arriver à l’entrée) et passer aux W.C. T’auras aussi l’occasion de voir que tu n’es pas le/la seul/e à avoir eu l’idée de venir visiter Diamond Head… ;
  • Il est temps de démarrer l’ascension : le trail commence par un petit chemin agréable, mais de mauvaise qualité qui serpente sur les parois de la caldera. C’est un long train de visiteurs à la queue leu leu, mais la vue sur le cratère est unique ;
  • Ensuite, tu arrives face à 74 marches qui mène à un tunnel, où va falloir être patient/e et prudent/e, car il y a beaucoup de monde, que c’est à 2 sens, sombre et parfois très étroit (tu te sens limite claustrophobe, Alexandra y a été sensible). Une fois sortis de là, il nous reste encore 99 marches ;
  • Le but est l’arrivée vers un ancien bunker où la vue est époustouflante, bref tous les superlatifs y passent. Et si comme nous, le soleil est au rendez-vous avec un beau ciel bleu, c’est jackpot ! L’océan à perte de vue d’un côté, les forêts denses de l’autre, un phare et bien sûr Honolulu ;
  • Ne rigole pas avec les chaussures, stp. Minimum des baskets, mais surtout pas des tongs.

Diamond Head Honolulu Oahu

Visiter Pearl Harbour

Peux-tu visiter Oahu sans visiter Pearl Harbour ? C’est une question qu’Alexandra et moi nous sommes posées. Après tout Pearl Harbour, c’est une page de l’histoire non seulement hawaïenne mais aussi américaine. Pour notre part, nous avons effectivement choisi d’y renoncer, malgré le fait que nous avions du temps.

Le lieu est sans doute très émouvant et instructif, en plus il a l’air d’être très bien fait, comme c’est souvent le cas quand les Américains veulent parler de leur passé. Cela étant, nous avions été très émus lors de notre visite au mémorial de la Seconde Guerre Mondiale en Normandie et on ne se sentait pas à se replonger dans cette atmosphère (oui Madame, Monsieur, nous sommes des petits êtres très sensibles derrière nos chapeaux !). Si toi en revanche tu souhaites y aller, alors n’oublie pas de réserver entre autres pour éviter la file et aussi parce que c’est contingenté : la base et située à 30 min du centre-ville :

Visiter le nord d’Oahu, le temple du surf

La côte nord d’Oahu nous intriguait, car en hiver, c’est là où les vagues sont les plus hautes et c’est à cette période où tous les professionnels mondiaux du surf se retrouvent. Ça tombe bien, on était en hiver !

Pour la petite histoire, des amis locaux avec qui on avait prévu de passer une soirée nous ont lâchés à la dernière minute, car il partait surfer dans le nord. Ils avaient entendu dire que les vagues étaient incroyables ce week-end-là. Voilà où se place la priorité chez les Hawaïens : le surf ! Aloha les amis ;o)

Voici les endroits à visiter dans le nord d’Oahu :

  • Chinaman’s Hat
  • La’ie Point
  • Polynesian Cultural Center
  • Waimea Valley
  • Sunset Beach – 7 Mile Miracle
  • Turtle Beach
  • Hale’iwa

Plages du Nord Surf Oahu

La’ie : une ville et 2 pépites

C’est à La’ie que se trouve le Polynesian Cultural Center, une vraie bonne découverte pour nous, mais pas pour les raisons que tu peux imaginer.

Le Polynesian Cultural Center n’est pas un endroit où nous avions prévu de nous arrêter, mais comme d’une part j’étais tombé un peu plus tôt sur de la lave solidifiée tranchante comme des lames de rasoir et qu’il me fallait des pansements et que d’autre part, on avait faim, nous y avons fait un arrêt sans savoir de quoi il s’agissait.

Une fois sur place, quelle belle découverte. L’endroit est présenté comme un village décrivant les différents peuples polynésiens et leurs particularités. On y trouve des spectacles, des expositions et des informations sur les cultures polynésiennes et leurs origines, mais pas de sparadraps ! C’est un peu too much parfois dans la mise en scène, mais c’est plutôt un agréable endroit qui mérite d’y consacrer 1 heure ou 2 sur la route. Ah oui, on y mange très bien ! Nous y avons trouvé toute sorte de foodtruck, du plus traditionnel à la Barbe à papa…

Polynesian Cultural Center Oahu
Polynesian Cultural Center

Le La’ie Point est un endroit absolument magnifique ! Il y a tout ce qu’on aime : de la lave solidifiée et des vagues déchaînées. C’est là où je me suis blessé, fais gaffe aux chaussures que tu mets. On est resté au moins 1 heure à regarder ce paysage. Il n’y a pas à dire les vagues qui se fracassent et la lave ça nous hypnotise…

Lai'e Point Arch Oahu
Lai’e Point Arch

Chinaman’s Hat ou Mokoli’i

Pour voir le Chinaman’s Hat, il faut se rendre dans le Kualoa Regional Park. Depuis Waikiki, la route est belle et passe par des paysages très sauvages comme des falaises abruptes ou des forêts tropicales. Pour nous c’était une vraie surprise, car on ne pensait pas voir de tels paysages ici (à force de croire qu’il n’y a qu’à Kauai où tu peux avoir des endroits sauvages…).

La plage est très belle et offre une vue parfaite sur le Chinaman’s hat. C’est juste sa forme conique qui fait sa particularité, rien d’autre…

Chinaman's Hat Oahu

Découvrir la Windward Coast et la pointe sud-est d’Oahu

Dans cette partie de l’île, ce sont surtout les plages et le farniente qui sont à l’honneur, ainsi qu’une route 72 (Kalaniana’ole Highway) époustouflante au bord de l’océan Pacifique.

Voici les endroits à découvrir dans cette partie sud-est d’Oahu :

  • Nu’uanu Pali Lookout
  • Lanikai Beach
  • Waimanalo Bay (magnifique plage !)
  • Makapu’u Beach (paysage hypnotique, avec le phare et les vagues…)
  • Makapu’u Lookout
  • Halona Blowhole Lookout
  • Lanai Lookout
  • Hanauma Bay (une des plus jolies criques, mais payant)
  • En option, le Koko Crater Trail, juste à côté de Hanauma Bay : promis on était très motivé à le faire… c’était la fin de journée, il faisait chaud, on avait faim… Ok, on s’est dégonflés face 1’050 marches à escalader sous le soleil !
Makapu'u Point Oahu
Makapu’u Point

Hanauma Bay State Park

Une très belle baie en croissant de lune (d’où son nom hawaïen) et un cône volcanique Hanauma Bay State Park a juste tout pour lui. Alors, ajoute à ça la possibilité d’y faire du snorkeling et d’y voir des tortues et tu obtiens l’un des lieux les plus populaires d’Oahu. Le parc est un must en termes de snorkeling tant et si bien qu’il existe des tours qui vont de Waikiki à Hanauma sur une ½ journée.

Tu peux aussi y venir en voiture et louer ton équipement sur place. Pour notre part, on ne l’a pas testé, mais c’est quelque chose qui me tenterait vraiment si j’y retournais. Il fallait faire des choix de visites et on a préféré rester sur la terre ferme et faire quelques photos. Un point à garder en tête : il y a environ 3’000 visiteurs par jour et seulement 300 places de parking. Voilà plus précisément pourquoi on n’a pas trop eu envie de descendre à la plage… c’était déjà bondé.
Hanauma Bay Oahu

Lanikai Beach

Une de plus belle plage d’Oahu et c’est vrai qu’elle a tout pour elle. La couleur est juste dingue en plus elle est immense. Comme par coquetterie et pour se distinguer des autres, elle se part de petites îles, les îlots de Mokulua qui viennent ponctuer l’horizon. Ouvres bien les yeux, il y est possible de voir tes tortues brunes dans ces eaux turquoise.
Lanikai Beach Oahu

Combien de temps faut-il pour visiter Oahu ?

Pour bien faire les choses, prévois 1 semaine. Comme je te l’ai dit, l’île n’est pas très grande et tu peux visiter pas mal de choses en 1 journée de voiture. Après, si tu comptes étendre ta serviette sur chaque belle plage de l’île, alors c’est une autre histoire.

Où loger pour visiter Oahu ?

Honolulu et particulièrement Waikiki est un très bon point de départ pour visiter Oahu. Il est tout à fait possible de louer une voiture à la journée pour partir vadrouiller et rentrer tranquillement le soir. C’est ce que nous avons fait. Garde en tête que le parking est cher à Honolulu, donc si tu ne prévois pas d’être en voiture tous les jours, tu as meilleur temps de louer ta voiture selon tes besoins.

On espère que cet article t’aura donné l’envie de visiter Oahu. N’hésite pas à venir découvrir cette île paradoxalement un peu oubliée et même parfois injustement snobée.

Je veux épingler Oahu sur Pinterest !

Visiter Oahu Hawaii Pinterest 2
Visiter Oahu Hawaii Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *