Visiter Sion : 7 lieux incontournables à voir en 1 journée

Visiter Sion et sa vieille ville

Visiter Sion, la « capitale suisse des Alpes », est un incontournable d’un séjour en Valais pour plusieurs raisons. D’abord, la plus grande ville du canton est une jolie cité très agréable à vivre. Ensuite, son histoire qui remonte à l’Âge de Pierre a laissé derrière elle des belles ruelles et de nombreux monuments qui méritent une visite. Et avec ses 2 châteaux, Valère et Tourbillon, qui trônent majestueusement sur la ville, elle attire le regard, loin à la ronde. De notre côté, notre découverte de Sion s’est faite en 1 journée, en arpentant la vieille ville sans stress, dans une atmosphère aux airs d’Italie. À la suite de cette balade, nous pouvons te livrer 7 lieux incontournables à voir à Sion pour une journée de visite mémorable, nature et gourmande.

Château de Tourbillon

Symbole de Sion et point de repère permanent de la ville, Le Château de Tourbillon date du 13ème siècle. Cette ancienne résidence des évêques de Sion fait face au Château de Valère. Chacun sa colline et celle de Tourbillon est plus haute de 47 mètres. Ravagé par le grand incendie de Sion en 1788, il n’est plus qu’un château en ruines, mais je te garantis qu’il donne beaucoup de cachet à la ville. D’ailleurs, le château a été reconnu « Monument d’importance nationale ».

Château de Tourbillon Sion

Visite du Château de Tourbillon : depuis la Place Maurice Zermatten (plus bas on te donne une chouette adresse sur cette place), il faut simplement grimper à pied vers le château. Tu ne peux pas te perdre, en revanche, c’est raide ! Une fois en haut, tu peux te balader au milieu des ruines, savourer la vue panoramique sur les montagnes valaisannes, les vignes en terrasse et la ville de Sion.

L’entrée est gratuite, même si elle coûte un peu de sueur et de courage pour arriver en haut des marches à 658 mètres d’altitude, alors que Sion est à 512 mètres. Ce qui est certain, c’est que ce site est un incontournable de ta visite de Sion.

Vue depuis Tourbillon Sion

Château de la Majorie

Sans doute pas le plus impressionnant château médiéval à Sion, la Majorie mérite un coup d’oeil. Situé en contrebas de Tourbillon (dans la montée de la Rue des Châteaux), il regroupe en fait 2 bâtiments : le Vidomnat (1179) et la Majorie (1221). Il a également servi de résidence aux évêques de Sion qui le préférait au Tourbillon. Une histoire dit qu’il y aurait un tunnel secret entre Tourbillon et Majorie. Une sorte d’échappatoire au cas où les choses tournaient au vinaigre, à l’image de certains passages secrets du Vatican d’où serait venue l’idée. « Bien culturel d’importance nationale », tu y trouves désormais le Musée d’Art du Valais.

Château Majorie

Château de Valère

À Sion, les châteaux ont une grande place dans le paysage et celui de Valère est très majestueux. Il s’agit de plusieurs maisons et d’une basilique fortifiée qui date du 12ème siècle. C’est pour ça qu’il est souvent appelé la « Basilique de Valère ». Ce bourg médiéval était la résidence des chanoines. Une des pépites de Valère est son orgue qui date du Moyen-Âge : il s’agit du plus vieil orgue jouable au monde (1435).

Château de Valère Sion

La colline de Valère (611 mètres) a également la particularité d’abriter une faune et une flore remarquables, avec des espèces protégées, qui fait d’elle un « Site et monument d’importance nationale ». Ici, 400 espèces de plantes, dont des tulipes et des cactus côtoient des espèces souvent menacées comme des papillons ou des mantes religieuses.

Visiter la colline de Valère : depuis la Place Maurice Zermatten, il faut prendre la direction « Château de Valère ». Là aussi, ça monte, mais moins raide que pour accéder à Tourbillon. Le site du Château de Valère est également accessible gratuitement. Ici, tu as une vue imprenable sur le Château de Tourbillon, la ville de Sion, sans oublier les belles montagnes qui entourent la Vallée du Rhône.

  • Un parcours « nature » peut être effectué, avec plus d’infos ici : faune et flore Valère. Nous n’avons pas fait le parcours en entier, à cause de la pluie qui nous menaçait.
  • Musée d’histoire du Valais
  • Visite de la Basilique et de son orgue

=> Infos et tarifs pour la visite du musée et de la basilique ici : musée Valais infos pratiques.

Colline de Valère
Vue depuis Colline de Valère Sion
Vue depuis la Colline de Valère

Tour des Sorciers

La Tour des Sorciers n’est visible librement que de l’extérieur. Toutefois, tu peux l’observer pendant ta balade au centre de Sion. Cette tour est un des derniers vestiges des anciens remparts de la vieille ville de Sion. Cette fortification convertie par la suite en prison est une des 2 dernières tours de Sion encore visible de nos jours.

Nous avons eu l’occasion d’y entrer grâce à une visite guidée, qui est un des seuls moyens d’en découvrir l’intérieur. Et là, la jolie tour que tu vois de l’extérieur, très charmante élancée avec ses courbes, se charge d’une histoire tragique.

Tour des Sorciers Sion

Dès l’entrée, on y découvre un cul-de-basse-fosse servant de cachot. C’est le lieu où on balançait les « sorciers » pour réfléchir, dans un environnement sombre et grouillant de vermines et autres parasites. Il faut se rappeler que les gens pouvaient être traités de « sorciers » pour n’importe quels motifs : délit de faciès, jalousie, convoitise, etc. En résumé, il suffisait de dire qu’on avait vu untel pratiquer des choses étranges pour qu’il finisse dans le cachot, sans espoir d’en sortir, si ce n’est pour être exécuté. Beaucoup de femme guérisseuses par les plantes ou accoucheuses ont également connu cette tour, victimes des préjugés et de l’ignorance (dès 1428 et la première chasse aux sorcières en Valais).

À l’étage se trouve la salle des procès. Un procès perdu d’avance évidemment, car toutes les méthodes étaient utilisées jusqu’à ce que la personne cède et avoue son crime, si innocente soit-elle. Et après, c’était le bucher en public.

Une visite sordide, mais intéressante, car elle fait partie de l’histoire de la ville. C’était comme ça que la vie se déroulait à une certaine époque à Sion et à travers l’Europe. Il y a tout de même une salle un peu moins glauque avec une maquette de la ville de Sion au 17ème siècle.

Tour des Sorciers Sion intérieur

Cathédrale de Notre-Dame de Sion

En soi, la Cathédrale de Notre-Dame de Sion n’a pas un charme qui détournera ton regard (pas comme celle de Lausanne…), mais le lieu reste très intéressant. C’est également la plus jeune cathédrale médiévale de Suisse.

Déjà, si tu passes juste après la pluie, tu peux t’amuser à faire de chouettes photos avec des reflets (âme de photographe ou âme d’enfant…).

Ensuite, la place devant la cathédrale est plutôt déroutante. Sur cette place, tu marches 30 cm au-dessus d’une bonne couche de cadavres. C’est l’ancien cimetière de la ville, avec des siècles et des siècles de corps entassés avant que celui-ci soit déplacé en dehors de la ville, à la suite d’une épidémie.

En levant les yeux, tu peux encore voir les traces de l’incendie de 1788, qui ravagea la cathédrale, mais aussi une bonne moitié de la ville, attisé par un puissant foehn typiquement valaisan.

Situé à 2 pas de la Tour des Sorciers, de la Place de Planta et du Palais de l’évêque, c’est le cœur paisible de la ville de Sion.

Cathédrale Notre Dame de Sion

Vieille ville de Sion

Quand on parle de la vieille ville de Sion, c’est vaste et riche en recoins qui prendraient une vie à découvrir. Dans cet article, on ressort pour toi 7 sites à voir absolument à Sion. En plus des endroits qu’on vient de mentionner, ça vaut la peine de déambuler dans ce quartier pour goûter à l’atmosphère de ces ruelles qui rappellent beaucoup l’Italie. Après tout, il s’agit d’une des villes médiévales les mieux conservées de Suisse. Alors, laisse-toi porter par l’ambiance et la douceur du climat et prends le temps de te balader. Voici quelques exemples de rues et ruelles très charmantes où il fait bon passer son après-midi :

  • Rue des Châteaux
  • Rue du Midi
  • Rue de l’Église
  • Rue de la Lombardie
  • Rue du Rhône
  • Rue de Lausanne
  • Rue St-Théodule
  • Place de la Planta
Vieille ville Sion ruelles
Vieille ville Sion

Hôtel de Ville et la Rue du Grand-Pont

Ici, te voici au cœur de la vieille ville de Sion. Un lieu très vivant, qu’on a arpenté pendant le marché un vendredi matin. Un vrai festival des saveurs dans une ambiance bon enfant et effervescente à la fois. Toutes les fameuses spécialités culinaires du Valais sont au rendez-vous. Que du bonheur !

Grâce à notre guide, nous avons appris à quel point le Valais est tourné vers l’Italie historiquement, économiquement et culturellement. Lors du marché, on a effectivement goûté à une petite atmosphère italienne. C’est très convivial et les maisons aux façades colorées qui bordent la Rue du Grand-Pont renforcent encore le côté méditerranéen.

L’Hôtel de Ville de Sion

L’Hôtel de Ville est un joli bâtiment de style Renaissance qui date de 1665. La construction d’inspiration toscane est rehaussée de 2 particularités notables :

  • La très belle horloge astronomique,
  • Le Jugement de Salomon sculpté sur une des portes.
Hôtel de ville de Sion

Rue du Grand-Pont

Après avoir levé la tête pour admirer l’Hôtel de Ville, il faut maintenant regarder le sol de la Rue du Grand-Pont. Tu peux y voir des gravures en forme de vague. C’est pour rappeler au passant que la rue est construite sur l’eau. Aujourd’hui, on ne s’en rend plus compte, mais elle est bien là. Sous nos pieds coule la Sionne qui bordait autrefois les remparts. Par la suite, les remparts ont été détruits et la rivière recouverte par un grand pont, devenu place de marché. Le pont a maintenant tellement grandi qu’on ne voit plus la rivière et qu’elle est même difficile à imaginer, d’où le rappel sur le sol.

Vieille ville Sion Grand-pont

Mont d’Orge

Le Mont d’Orge, situé en dehors de la ville, offre une vue plongeante sur Sion. Nous avons opté pour la découverte du Mont d’Orge en fin d’après-midi, sur le chemin du retour à la maison. Il y a tout un monde au Mont d’Orge : le lac et les ruines d’un château.

Comme le temps se faisait court de notre côté, on a donc parqué la voiture au parking du lac, puis pris le sentier (très raide) qui mène aux ruines, afin de prendre nos photos de Sion.

D’avis de Sédunois, c’est un lieu idéal pour passer un moment romantique à 2 deux au coucher du soleil. C’est aussi un endroit prisé par les familles de la région en quête de nature.

Vue sur Sion depuis Mont d'Orge
Vue sur Sion et les vignes depuis Mont d’Orge

Comment visiter Sion ?

À pied, c’est définitivement la meilleure solution pour profiter du charme de ville. Comme c’est une ville à taille humaine, on peut visiter Sion librement en flânant où le vent nous porte. Mais pour en profiter pleinement, il ne faut pas hésiter à se faire aider un peu. De notre côté, nous avons choisi de visiter Sion par le biais de 2 visites guidées.

Le matin, nous avons fait le Sion & Wine Tour avec un guide de l’Office du Tourisme de Sion. On a appris une kyrielle d’informations sur la ville et son histoire, un verre de vin à la main. Et la seconde, pendant l’après-midi, lors d’une Balade Découverte, un tour individuel à travers les trésors de la vieille ville. Résultat, en 1 journée, on a beaucoup appris sur cette ville plusieurs fois millénaire et on a pu arpenter les lieux principaux à voir à Sion tout en goûtant à quelques savoureuses spécialités.

Visiter Sion avec le Wine Tour

Très sincèrement, c’est LE tour à faire à Sion. J’avais des a priori sur ce tour en pensant que c’était orienté essentiellement sur le « vin ». Et comme on le commençait à 10h00 du matin, ça semblait un peu rude pour l’estomac. Mais pas du tout. C’est en fait un concept très valaisan. Tu te balades dans la ville, avec un guide passionné, tout en dégustant du vin régional à des points-clés. En plus, cela permet d’accéder à des lieux normalement interdits au public.

Concrètement, on est parti de l’Office du tourisme de Sion qui se trouve sur la Place de la Planta. Notre guide nous a donné beaucoup d’explications fascinantes sur l’histoire de Sion, du Valais, de la vie au Moyen-Âge, du rôle-clé joué par Saint-Théodule, etc.

Au programme, 3 lieux historiques découverts et 5 vins dégustés :

  • La visite démarre verre à la main avec la 1ère dégustation sur la Place de la Planta.
  • Ensuite, on migre vers la Cathédrale Notre-Dame et l’église voisine Saint-Théodule de Sion, où il y a des vestiges romains. Ce site est uniquement ouvert lors des visites guidées. Après une visite où l’on découvre notamment les thermes romains avec un nouveau vin dégusté, on reprend la balade.
  • Direction la Tour des Sorciers pour visiter la tour et déguster un autre vin.
  • La visite se termine en arrivant à la Rue du Grand-Pont où nous allons au Verre à Pied pour y déguster les derniers vins et un plateau valaisan composé de charcuteries et fromages locaux. Un vrai délice dans un lieu convivial qui mérite vraiment le détour.
Vestiges romains de Sion
Wine Tour Sion

Les points forts de cette visite de Sion avec le Wine Tour :

  • Ouverture du site de fouilles : un véritable trésor archéologique où l’on découvre l’histoire de Sion plurimillénaire sur plusieurs « couches », dont les thermes romains.
  • Ouverture de la Tour des Sorciers évoquée plus haut.
  • Découverte de vins locaux : afin de garantir une égalité entre les producteurs de vin, ce ne sont pas toujours les mêmes vins qui sont dégustés, mais une certaine cohérence est conservée (blanc, rosé, rouge).
  • Découverte du Verre à Pied : une œnothèque où tu peux acheter de nombreux vins au même prix que chez les producteurs.

Plus d’information sur le tour guidé ici : Sion & Wine Tour.

Visiter Sion avec la Balade Découverte

C’est une balade à travers la vieille ville de Sion qui te permet de découvrir des lieux-phares d’un point de vue culturel ou architectural.

Elle dure officiellement 1h15 pour 2.5 km. Au fil de la visite, on découvre 14 panneaux explicatifs devant des lieux du centre historique. En ce qui nous concerne, cela a pris plutôt 3h, car on a fait des détours, des pauses gourmandes, beaucoup de photos, etc. En résumé, cette Balade Découverte est un excellent fil rouge pour découvrir Sion. Avec cet itinéraire, tu visites tous les incontournables qu’on a mentionnés dans cet article, sauf le Mont d’Orge, qui est à l’extérieur de la ville.

Le flyer avec la carte est disponible gratuitement à l’Office du tourisme, sinon tu peux le télécharger ici : carte Balade Découverte de Sion.

Visiter Sion : si tu veux en voir plus !

Il y a toujours plus à voir à Sion. Si tu as plus de temps et un climat favorable (et qu’une pandémie mondiale ne restreint pas quelques-unes de tes activités), voici des idées supplémentaires :

  • Les dolmens de la nécropole du Petit-Chasseur : ça serait un des sites les plus importants de la Préhistoire suisse. Notre guide nous a brièvement parlé de ce lieu, mais nous n’y sommes pas allés finalement. Plus d’infos ici : lieux insolites Sion dolmens.
  • Place de la Planta : tu ne peux pas louper LA place de Sion, où se trouve également l’Office du tourisme.
  • Les bisses : il y a plusieurs bisses autour de Sion, d’où il est possible de démarrer les randonnées. Certains permettent entre autres de se balader à travers les vignes sédunoises. Si les bisses de Lentine, Clavau ou Montorge te tentent, tu peux trouver des infos dans le flyer sur ce site : bisses de Sion.
  • Sion Wine : (à ne pas confondre avec le Wine Tour) c’est le gérant du Verre à Pied qui nous en a parlé, car il organise ces tours. Le concept est vraiment sympa, donc on partage l’info avec toi. Différents tours sont organisés pour proposer des animations touristiques autour du vin à Sion.

Combien de temps pour visiter Sion ?

Tu peux aisément visiter Sion en 1 jour. C’est valable si tu te restreins à la visite de la ville. Si tu souhaites faire une petite randonnée dans les alentours comme sur les bisses mentionnés plus haut ou d’autres lieux (le Valais est si riche en découvertes !), il faut prolonger ton séjour d’au minimum 2-3 nuits.

Si tu souhaites trouver où dormir à Sion et alentour, clique ici pour voir des hôtels : trouver mon hébergement.

Bonnes adresses à Sion

Comme indiqué plus haut, on a effectué un Wine Tour où un délicieux plateau de fromages et charcuteries nous attendait. Il est important d’intégrer qu’à Sion, comme ailleurs en Valais, le vin, c’est sacré. Ensuite, livrés à nous-mêmes, nous avons continué à dénicher des adresses sympas. En résumé :

  • Le Verre à pied : un bar à vin situé dans la vieille ville de Sion, à la Rue du Grand-Pont ; convivial et beaucoup de choix de vin. Cette œnothèque, c’est tout un concept pour relier les différents encaveurs à la ville.
  • Fromagerie la Grenette : c’est de là d’où venait notre délicieux plateau de formage et viande séchée. Et vu la queue devant le magasin, c’est une adresse de Sion à ne pas laisser de côté si tu souhaites acheter de bons produits.
  • Buvette l’Entre Deux : ça, c’est clairement une adresse comme on les aime ! Située sur la petite place entre les châteaux de Valère et du Tourbillon (Place Maurice Zermatten), cette buvette ou food truck sert des snacks, des cafés, des glaces, des jus, des cocktails et même des brunchs. Surtout, c’est local, fait maison et l’atmosphère y est sympa. La philosophie, c’est faire honneur aux produits de la région et c’est plutôt bien réussi. Bref, on a beaucoup aimé. Selon leur compte Instagram, ils ferment en automne et hiver.

Plus d’escapades sur notre blog Suisse

Ici, tu trouveras nos récits sur différents voyages en Suisse :

Conserve ce guide pour plus tard sur Pinterest

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.