Road trip en Californie du Sud : on the road again sur la côte ouest des USA !

Road trip en Californie du Sud en route vers Anza Borrego

Lors d’un précédent voyage nous avions déjà fait un road trip en Californie du Nord. Et là c’est parti pour un road trip en Californie du Sud, qui est la 4ème partie de notre tour du monde. Ça fait au moins 25 ans qu’Alexandra voulait découvrir San Diego, elle m’en parle depuis que je la connais (et ça fait longtemps!).

Comme notre vol depuis Hawaï s’arrêtait à Los Angeles, on s’est dit : pourquoi ne pas faire un road trip entre Los Angeles et San Diego ?! Si ces 2 noms font rêver, ce qui se trouve entre ces 2 villes vaut vraiment le détour. Nous allons donc te livrer notre itinéraire pour 2 semaines de road trip en Californie du Sud, une région très surprenante, magnifique et authentique ! Où loger ? Que voir ? On te raconte tout, alors accroche ta ceinture !

Incontournable d’un road trip en Californie : Los Angeles !
(1ère étape, 4 nuits)

Point de départ naturel d’un road trip en Californie du Sud, la mythique Los Angeles ! La Cité des Anges mérite à elle seule non pas un article, mais un blog ! On l’aime ou on la déteste mais ce qui est sûr, c’est qu’elle ne laisse pas indifférent. On ne l’a pas vraiment aimée, mais pas vraiment rejetée non plus… Elle nous a laissé un sentiment bizarre de « je t’aime, moi non plus »…

Une chose est claire : Los Angles se visite en voiture. Tout est loin, et beaucoup de quartiers n’invitent pas trop à la marche. Sans compter qu’avec sa physionomie plate et rectangulaire, s’y balader à pied serait vite ennuyeux. Prévois donc de louer ta voiture dès ta descente de l’avion.

Le but de cet article n’est pas de te dire quoi visiter sur ces 4 jours à Los Angeles, car il y a tellement à faire selon tes goûts et aussi parce qu’on écrira un article spécifique sur ce qu’on a préféré à Los Angles. Mais en gros voici les endroits qu’on a visités et qu’on a bien aimés :

  • L’Observatoire Griffith pour son coucher de soleil sur la ville et sa vue sur les fameuses lettres Hollywood (venir tôt et parking cher)
  • Santa Monica pour sa plage et son ambiance unique (très peu de parking et très chers)
  • Venice Beach, très très alternatif…
  • Hollywood Boulevard pour son Walk of Fame

Logement : San Vicente Place, ce qu’on a trouvé de moins cher et de confortable quand même, un style auberge de jeunesse. Jeune et bruyant mais propre. Les logements à Los Angeles sont rapidement chers. Pour d’autres logements chic et cosy à Los Angeles mais à prix plus doux, on te conseille aussi le site de Voyage Privé.

Los Angeles – Palm Desert : 200 km, 2 heures

Los Angeles en Californie du Sud

Road trip en Californie direction la Vallée de Coachella : Palm Desert
(2ème étape, 2 nuits)

Comme on est parti tôt de Los Angeles, on décide de s’arrêter à Palm Springs. C’est un autre monde… Les paysages californiens, arides à cet endroit, sont vraiment splendides, on ne soupçonnait pas ça ! Bienvenu dans la Vallée de Coachella !

Une bonne surprise Palm Springs, car c’est une vraie oasis dans un décor aride. Une ville très prisée des stars en quête de tranquillité non loin de Los Angeles. Un Festival du Film s’y tient toujours. Les rues sont belles, propres et très typées « Californie » avec son héritage mexicain, mais on y ressent aussi fortement son héritage indien. On retrouve des étoiles sur les trottoirs comme sur Hollywood Boulevard mais c’est le seul point commun des 2 villes. Ici le temps s’écoule lentement et dans le calme. Il faut dire que Palm Springs est devenue un vrai sanctuaire pour les retraités en quête de golf et d’un lieu où il ne pleut presque jamais.

Palm Springs en Calfornie du Sud

Palm Springs en Californie du Sud et son héritage indien

Le Ruby's Diner à Palm Springs en Californie du Sud

Une fois la ville visitée (ce qui est rapide), il ne faut pas s’attarder mais filer tout droit vers Indian Canyons pour une magnifique visite des paysages sauvages de la Californie du Sud. Indian Canyons a été une grande surprise pour nous. On a été bouche bée tout le long de la visite.

Indian Canyons en Californie du Sud
Indian Canyons, notre premier coup de coeur de la Californie du Sud

L’autre raison pour laquelle on logeait dans le coin, c’est qu’on voulait passer une journée au Parc national de Joshua Tree. Il est inutile de s’étaler sur un parc comme celui-là en quelques lignes, un article verra le jour sur Joshua Tree et Indian Canyons !

Le Joshua Tree et un Chimpmunk en Californie du Sud

Paysages du parc de Joshua Tree en Californie du Sud

Où manger à Palm Springs : le Rubi’s, un diner décoré style fifty’s (c’est une chaîne, donc pas authentique, mais sympa quand même).

Logement : Best Western plus Palm Desert Resort, calme et lit terriblement confortable, par contre il est situé à 1h de Joshua Tree.

Palm Desert – Borrego Spring, via Salvation Mountain  : 234 km, 3 heures

Quand ton road trip t’emmène dans le ventre de la Californie du Sud : l’Anza-Borrego
(3ème étape, 2 nuits)

A l’instant où j’écris ces lignes, j’en ai encore des papillons dans l’estomac, ce qu’on a vécu entre Palm Desert et Anza-Borrego, c’était intense, vraiment intense… Je vais essayer de te décrire ça le mieux possible, mais cette étape a été riche en émotions !

On prend la route pour rejoindre notre prochaine étape qui est le désert de l’Anza-Borrego, en faisant un détour par le Salton Sea. Le Salton Sea… Difficile d’écrire à son sujet juste quelques lignes, tant l’émotion a été grande à cet endroit. Le panorama est splendide, mais ce n’est pas tout. Le Salton Sea, c’est une honte, une histoire horrible que personne n’aurait dû accepter. Un lac tellement pollué que tout y meurt (même les gens). Des villes fantômes, vestiges d’une gloire passée éphémère, qui baignent dans une odeur pestilentielle ! MAIS ! Ce n’est pas parce que cette région est terriblement pathétique qu’elle te laisse indifférent, au contraire. C’est le road trip en Californie du Sud version tragique et introspective. On t’encourage à découvrir notre article sur le Salton Sea.

Le Salton Sea et Bombay Beach en Californie du Sud
Le Salton Sea désolé et pourri, mais ne laissera personne indifférent

On sort enfin de cette région tellement étrange du Salton Sea et on reprend la route. Et très vite, on réalise que le paysage si magnifique qu’on voyait depuis le Salton Sea était bien le désert de l’Anza-Borrego. La route qui mène à ce désert est superbe (comme tu peux le constater avec la photo-titre) ! Comme il est peu connu, on était seul… Nous et le désert… bizarre, flippant, génial !

L’Anza-Borrego est un parc d’état, le plus grand des Etats-Unis après l’Alaska. Il fera également l’objet d’un article pour lui-même, car une chose est sûre : si tu fais un road trip en Californie du Sud, l’Anza-Borrego est un incontournable !

Anza Borrego en Californie du Sud
Le désert et ses sculptures géantes

L’Anza-Borrego est magique, envoûtant et hors du temps. Très grand et loin de tout, ce désert californien est souvent délaissé voire inconnu des touristes, il recèle pourtant des trésors et des endroits photogéniques à faire pâlir certains parcs plus renommés. La principale ville et dernier point de ravitaillement pour le visiter est Borrego Springs. Si tu visites ce désert, tu passeras forcément par cette ville atypique à plus d’un sens. Seule ville de Californie à être entièrement enclavée dans un parc d’état. Borrego Springs est également une officielle « réserve internationale de ciel étoilé ». Oui, oui, ça existe ! Ceci signifie pour toi que dès la nuit tombée, il te faut un bon GPS pour te déplacer, car les lumières sont interdites dans cette petite ville.

Logement : Borrego Springs and Spa, très cosy et confortable, la vue depuis la salle du petit-déjeuner est juste magique !

Borrego Springs – San Diego, via Julian : 147 km, 2 heures

Road trip en Californie du Sud dans la ville la plus cool : San Diego !
(4ème étape, 6 nuits)

Depuis le désert de l’Anza Borrego à San Diego, nous avons emprunté la route 78 à travers les montagnes qui mène à Julian et ensuite, la route 79 qui passe dans le magnifique paysage du Lac Cuyamaca. Les paysages sont époustouflants et surtout on n’imaginait pas de tels paysages verdoyants typés ranch et élevage dans notre road trip en Californie !

Ne manque surtout pas de t’arrêter à Julian. Un croquignolet village connu pour son apple pie (bon, là tu comprends mieux ce qui nous a poussé à nous y arrêter…) ! Tu pourras la déguster chez Julian Cafe and Bakery. L’apple pie est délicieuse et en plus l’ambiance chalet-américain est vraiment top !

Cette ville perchée sur une montagne à 1’500 mètres d’altitude, c’est l’endroit privilégié des habitants de San Diego pour venir prendre le frais en été. On les croit volontiers, on s’est gelé ! Ok, on y était en janvier… Mais quel contraste avec l’Anza-Borrego où on était en t-shirt. Pourtant, le jeu en vaut la chandelle, car la ville est super charmante avec des vrais airs de ruée vers l’or. Façades, devantures et autres détails te propulsent à l’époque des Western. Les boutiques très charmantes se succèdent dans une délicieuse odeur de pomme cuite… Chaussons aux pommes énormes, apple pie décadentes, compotes, etc… tu les sens d’ici ? Il faut bien ça pour réchauffer les voyageurs de passage. Prends une tranche de gâteau et savoure un vraie tranche de vie western dans ce petit coin paumé de la Californie.

Les belles façades de Julian en Californie du Sud

Julian et apple pie Californie du Sud
Au milieu c’est un roulé à la cannelle… parce que l’apple pie on l’avait déjà mangée !

On redescend gentiment en passant dans la région du Lac Cuyamaca, encore un joli endroit qu’on ne soupçonnait pas trouvé pendant un road trip en Californie. Je vais te dire, la Californie du Sud, tu penses savoir comment c’est, tu te l’imagines un peu et bien c’est tout différent !

Road trip en Californie du Sud

Road trip en Californie du Sud sur les Routes 78 et 79

Arrivée à San Diego un autre monde… Si bien qu’on se demande presque si on n’a pas rêvé Julian. La ville est immense et la circulation délirante. C’est un vrai choc. Mais nous on aime autant les villes que les déserts, alors une fois remis le mode city trip, on a vraiment aimé San Diego. Alexandra rêvait d’y aller depuis longtemps et elle n’a pas été déçue. Ce qu’on recherchait dans une ville américaine, le côté cool, tranquille, le soleil et les plages, c’est à San Diego qu’on la pleinement vécu. San Diego fera l’objet d’un article ou plus, c’est une ville qui le mérite bien. Pour le moment, on va juste te dire qu’entre sa vielle ville, son port, ses rues animées, son architecture et son atmosphère sud-américaine, on ne regrette pas nos 6 nuits sur place bien au contraire.

San Diego en Californie du Sud

Logement : Kings Inn, un motel qui ne paie pas de mine et pourtant, on ne l’aurait pas échangé contre un logement plus luxueux ! Des chambres confortables, un personnel très gentil et une ambiance seventy’s qui a su parler à notre coeur nostalgique… Le meilleur motel de notre road trip et même de notre tour du monde !

San Diego – Marina Del Rey à Los Angeles : 211 km, 2 heures

Dernière étape de notre road trip en Californie du Sud : retour à Los Angeles
(5ème étape, 1 nuit)

C’est avec un pincement au cœur que nous avons quitté San Diego pour passer notre dernière nuit non loin de l’aéroport de Los Angles et du loueur de voiture. Le but était de partir le matin de San Diego pour remonter tranquillement le long de la côte. On aura vu la côte nord de la Californie, maintenant la côte sud de la Californie, mais pas encore la route si connue entre Los Angeles – San Francisco… De quoi déjà rêver à un nouveau road trip en Californie, qui sait ?

Revenons à notre voyage, en remontant la côte de San Diego à Los Angeles, on s’arrête à Laguna Beach pour une petite balade au bord de la plage et de la falaise. Et on t’encourage vraiment à faire de même si tu passes par là. Tu peux flâner dans les petites rues avec les jolies boutiques, savourer la douceur de vivre locale. Bref, Laguna Beach c’est un petit village tranquille de Californie, comme on l’imagine : propre, coquette, plage, jolies fleurs (et pas mal de sdf quand même…).

Road Trip en Californie du Sud avec un stop à Laguna Beach

Les boutiques de Laguna Beach en Californie du Sud

Le dernier arrêt de notre road trip en Californie du Sud se fait à Manhattan Beach, qui est un des quartiers de Los Angeles. Manhattan Beach c’est sympa, l’ambiance y est plus décontractée, la plage est immense, par contre c’est pentu de chez pentu ! Une petite balade sur le grand pier s’impose pour se dégourdir le jambes avant de rentrer,

Logement : Ramada Inn Marina del Rey, un motel sans prétention, mais silencieux et à 10 minutes de l’aéroport.

Manhattan Beach à Los Angeles en Californie du Sud
Quartier très sympa Manhattan Beach !

Un road trip en Californie du Sud : un voyage à part sur la côte ouest des USA

Ce road trip en Californie du Sud nous aura marqué par la beauté de ses paysages et son authenticité. On n’imaginait tellement pas tomber sur des endroits comme le Salton Sea et Julian ! Quelle variété d’ambiance et de paysages ! Branché, survolté, urbain, verdoyant ou nature, aride et désolé tout y est concentré.

C’est clairement un road trip à part et différent… Mise à part le Parc national de Joshua Tree qui est très connu, on est allé dans des endroits beaucoup moins connus voire évités comme le Salton Sea. Mais pour être franc avec toi, le Salton Sea, l’Anza-Borrego et San Diego sont les points culminants de ce road trip en Californie du Sud. Ces endroits nous ont procurés des émotions fortes ou des sentiments de liberté et de calme qu’on ne soupçonnait pas !

Sincèrement, ce road trip en Californie du Sud se fait très bien en 2 semaines, ce qui est le timing parfait pour des vacances sur la côte ouest des USA. Mais, on a beaucoup réfléchi à si on doit te conseiller certains de ces endroits pour tes vacances. Pourquoi ? Parce que le Salton Sea c’est très particulier. On ne te déconseille pas d’y aller au contraire, mais c’est étrange. Si tu attends tes vacances impatiemment et que tu souhaites vivres le « rêve américain », ce n’est pas une région qui te donnera satisfaction. Par contre, si tu souhaites voyager, dans le sens pur du terme « voyager » (parfois un voyage intérieur), découvrir, vivre des émotions fortes voire bouleversantes, alors fonce tu es prêt pour un road trip en Californie du Sud !

=> N’hésite pas à nous suivre sur les réseaux sociaux et t’abonner à la newsletter pour être informé des articles à venir.

Et si tu épinglais sur Pinterest ?

Road trip en Californie du Sud Pinterest

17 Comments
  • Wouahhh! C’est prenant la façon vous décrivez certains endroits comme le Salton Sea et Julian. C’est intense et on ressent votre “ressenti”. Il est vrai que voyager n’est pas seulement se déplacer d’un endroit à un autre, c’est aussi vivre le paysage, l’histoire qui a laissé ses traces. Merci pour ce voyage

    • Merci beaucoup pour ce gentil message ! En effet, voyager doit apporter des choses non seulement aux yeux, mais aussi au cœur, comme des émotions. Le Salton Sea, même s’il est terrible, nous donne ça. Ame sensible s’abstenir…

  • Alors, je dois dire que je ne suis pas vraiment attirée pars les USA et par la Californie. Mais votre article m’a enthousiasmé et vos photos sont superbes…En fait, ça m’a donnée envie de découvrir Joshua Tree et paradoxalement Salton Sea (c’est ma fibre protection d el’environnement). Si je dois aller aux USA mon coeur penche pour San Francisco, NY-Washington (normal quoi) et la Nouvelle-Orléans….Mais qui sait je vais peut-être me laisser tenter par les nuits endiablées du festival de Coachella!!!!

    • Coucou Pepette ! Tu m’as fait rire avec tes nuits endiablées du festival de Coachella !! Je t’imagine bien ;o)
      Beaucoup de personnes ne sont pas attirées par les USA, mais quand on y réfléchit bien, c’est un des plus beaux pays qui existent, simplement parce que c’est le pays où tu as le plus de diversité dans les paysages et dans les écosystèmes. C’est un concentré de beaucoup de choses magnifiques… On ne le défend pas spécialement, mais de Hawaï à la Floride, tu t’en mets juste pleins les yeux.
      San Francisco, c’est sympa et la Californie du Nord, c’est très beau aussi. Des paysages qui n’ont rien à voir avec la Californie du Sud, mais ça reste très beau. Comme on l’a dit, ce voyage en Californie du Sud, on ne l’avait jamais imaginé, on a juste saisi l’opportunité d’y aller, car on avait ces 15 jours “à caser”. On a juste pris une belle claque par ce qu’on y a découvert ! ;o)

  • Bon les z’amis ! Cet article amuse bouche qui annonce tout un tas de prochains articles donne vraiment envie… Alors on arrête les balades des prochains week-end (fini les wat et autres découverte de la France), on s’enferme, on commande des pizzas et on aura le droit de mettre le nez dehors que lorsque vous aurez pondu les articles annoncés ici (j’suis sympa j’ai pas parlé de mettre des couches !)
    Bref ça donne vraiment envie d’en savoir plus !
    Bisous mes ptis suisses préférés de la blogosphère !

    • Delphine !!!!! Si tu n’existais pas il faudrait t’inventer ! Qu’est-ce que tu nous as fait rire ! Mon mari me lisait ton commentaire pendant que je coupais des courgettes, bref me faire rire pareillement avec un couteau dans les mains, ça ne se fait pas voyons ! Bon, il ne nous reste plus qu’à trouver des couches efficaces et de se mettre à nos articles sur la Californie du Sud ;o)

      • Ahhhhh… Ça me fait plaisir que cette histoire de couches soit prise au sérieux !
        Et Pierre, pas de blague avec les doigts de femme, ils sont précieux comme les tiens !
        Bref hâte de lire la suite !

  • Super cet article et les photos sont merveilleuses et donnent vraiment envie de s’immerger dans ces mêmes paysages ! 🙂
    Je ne connais que Los Angeles de la Californie du Sud (avec ses environs puisque j’y ai vécu 10 mois) et rapidement San Diego (avec un gout de trop peu), mais il est clair que faire un road trip comme le votre permet de voir bien du pays.
    J’espère vraiment y retourner un jour, pour retourner à LA qui est une ville que j’aime énormément, mais pour découvrir la nature autour et tous ces lieux magnifiques et surprenants aussi !! 😀
    Je reviendrai vers cet article lorsque ce sera le cas !!

    • Coucou Candie ! Merci beaucoup pour ton gentil commentaire ! Sans être jamais allés en Amérique Latine, les paysages de la Californie du Sud nous y faisaient penser ! Ca devrait te plaire pour le coup ! N’hésite pas si en tant voulu tu as des questions et merci beaucoup pour ton passage sur le blog ;o)

  • Je ne suis pas du tout passé par là lors de mon road trip mais certains coins donnent vraiment envie d’en savoir plus… Je sens que votre article sur Salton Sea va m’intéresser et me faire hérisser quelques poils… C’est ça les US, tellement de contrastes, des villes hyper branchées, des coins paumés… Hate d’en voir plus alors ! 😀

    • Coucou Lucie ! Merci pour ton commentaire ! C’est justement ce qui nous a le plus plu dans cette Californie du Sud, c’est à quel point il y a moins de touriste qu’ailleurs en Californie. Le mode de vie y est différent et les paysages aussi. Ca fait plaisir ton enthousiasme pour le Salton Sea, on y travaille !

  • Oh ça y est, suis dans l’ambiance et prête à partir en road trip californien… mais c’est pas prévu… toooo bad 🙁
    J’ai hâte de découvrir la suite puisque de votre périple je ne connais que LA, Palm Springs (que nous avons adoré mais nous avons fait des choses différentes puisque nous y étions en août) et Joshua Tree, cette merveille de Parc !!! Il me reste donc plein de choses à voir et à lire sur le sujet 🙂 Continuez donc à nous faire rêver avec vos photos et récits !
    Et sinon, maintenant que vous êtes rentrés (et que je sais que vous ne manquez pas d’idées pour un prochain voyage), est-ce que je peux me permettre d’insister sur le route 1 qui vous manque justement entre SF et LA ? Un must 😉

    • Coucou Céline ! Merci pour ton très gentil message et ton enthousiasme pour nos futurs articles sur la Californie ! Oui tu peux insister, mais très sincèrement, c’est vraiment pas prévu au programme, mais je sais aussi qu’il ne faut jamais dire jamais ! En tout cas, je sais que rien qu’en t’écoutant parler de cette Highway 1, on aurait envie de prendre un billet d’avion direct ;o)

  • Super votre voyage, au moins vous êtes sortis des sentiers battus, bravo !
    On est passé près de Salton Lake et la vallée de Coachella, en effet ça n’a rien à voir avec la Californie comme on se l’imagine. On avait un programme chargé en 2 semaines (en novembre) et on avait déjà du enlever des choses pour ne pas trop en faire alors on ne s’y est pas arrêté. Mais je pense que c’est à faire si on le peut, ça sort des endroits habituels 🙂
    Les parcs que vous cités sont superbes, c’est clair !
    Je ne connaissais pas Julian, ou alors on y est passé sans y faire attention haha
    Bon San Diego, vous savez notre amour pour cette ville, j’ai hâte de lire vos articles 😀
    D’ailleurs, je suis curieuse, Alexandra, d’où te vient cette envie de découvrir San Diego ? Car c’est (malheureusement) une ville pas très connue en France, peu de gens y passent (quelle erreur :p ). (je sais pas si c’est pareil en Suisse ?)
    Bisous les voyageurs !

    • Coucou Mandy ! Merci pour ton message ! T’as raison, il faut faire des choix, c’est comme ça, mais c’est aussi pour mieux en profiter !
      Oui, j’ai bien pensé à vous pour San Diego et d’ailleurs votre adresse pour les margharitas était top !
      C’est tout bête, mais quand j’étais ado, j’ai connu un couple super et ils se sont rencontrés à San Diego. Ils n’arrêtaient pas de dire à quel point c’était une des plus belles villes des USA et à quel point c’était génial d’y vivre. Du coup San Diego m’a très vite intriguée ;o)

  • ah la Californie
    dire qu en 2015 je revenais de ce magnifique voyage : 2 semaines en Californie
    mon premier voyage aux Usa
    San Diego dommage qu en France cette ville soit si méconnue là j ai une envie de margarita xxl comme ils peuvent les faire
    cool oui c vraiment l impression que j ai eu
    hâte de lire vos prochains articles
    depuis peu j entends parler de Salton Sea, et avec vous l’Anza-Borrego
    merci pr les bons souvenirs

    • Ahhh la Calfornie ! Ca ne laisse pas indifférent en effet. Rien que de te lire, j’ai aussi envie d’une bonne grosse margarita aux jalapenos. Un délice !
      C’est vrai que San Diego gagnerait à être connue mais t’en fait pas, on va y travailler car on a beaucoup aimé cette ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *