Road trip Ouest américain : 3 semaines dans le Far West, hors des sentiers battus

Route dans le parc national des Arches à Moab vue sur la Tower of Babel

Un road trip dans l’Ouest américain, c’est un peu l’endroit rêvé où aller pour visiter les Etats-Unis pour tous les fans de grands espaces et de paysages spectaculaires ! Après notre road trip en Californie du Sud et notre autre voyage sur la côte Nord-Ouest des USA, il nous manquait l’intérieur des terres, le vrai Far West ! Mais la patience paye, car ce voyage dans l’Ouest américain s’est avéré phénoménal tant par les paysages découverts que par l’expérience vécue. Nous avions un objectif pour ces 3 semaines en Utah et Nevada : prendre notre temps et profiter ! Cela nous a menés à découvrir autant des parcs nationaux mythiques tels que Bryce Canyon, que des lieux hors des sentiers battus. Itinéraire, points forts, lieux incontournables et logement, on te dit tout.

Parc national des Arches à Moab, Utah, Ouest américain

Road trip Ouest américain : un itinéraire atypique

Comme tu pourras le constater, notre voyage est un vrai road trip dans l’Ouest américain, mais avec un itinéraire qui reste atypique. Nous avons visité des endroits mythiques tels que les parcs nationaux de Zion, Bryce Canyon, Arches, etc., mais nous avons privilégié le calme et le fait de prendre notre temps. Vu la richesse des paysages de l’Utah, on savait que ça allait très compliqué de rassembler dans le même voyage tous les lieux “à faire” lors d’un road trip dans l’Ouest américain “classique”. Bye Bye la célèbre Route 66 ?

Comment ce voyage dans l’Ouest américain s’est-il construit ? Comme beaucoup de nos road trips, c’est parti d’une rencontre, qui a généré une bombe à fragmentations d’idées (oui, en fait on est comme ça sous nos airs sérieux… ;o) ).

Suite à une conversation avec une personne de Travel Nevada, nous avions un petit rêve en tête : la fameuse route 50 dans le Nord du Nevada. Il s’agit de la route la plus solitaire d’Amérique (“Loneliest road in USA”). Ensuite, l’émission de Top Gear UK a également compliqué les choses… Un épisode était tourné où ils étaient dans la région de Moab, ainsi que vers Salt Lake City à Bonneville Salt Flats, un désert de sel au Grand Lac Salé. Immédiatement, Pierre a voulu qu’on aille à ces endroits (et à juste titre). Rapidement, on a compris que si on voulait tout “caser” dans notre voyage, ce n’était pas 3 semaines qu’il nous fallait, mais 1,5 mois !

En résumé, on a voulu visiter des lieux hors des sentiers battus, ainsi que les parcs nationaux de l’Utah, tout en conservant notre seul mot d’ordre: savourer. Avoir “une liste d’endroits à faire” juste pour les cocher, pas questions ! Voici comment est né cet itinéraire de road trip dans l’Ouest américain hors des sentiers battus.

Quand tu regardes sur Google Map les alentours de Bryce Canyon, de Moab, etc., tu réalises qu’il y a plein de pépites à découvrir. Pas question de passer tout droit pour ne voir que les lieux les plus connus. Cela ajoute des jours de découvertes pures à insérer dans le planning pour ne pas avoir à se presser et faire quelques randonnées.

Voici ce qui t’attend dans ce road trip: des paysages mythiques, mais aussi hors des sentiers battus, tout en se concentrant uniquement sur l’Utah et le Nevada.

As-tu besoin d’aide pour ton voyage dans l’ouest des USA ? Demande à des spécialistes un devis gratuit : recevoir mon devis.

Road trip Ouest américain : nos étapes

  • Las Vegas : 3 nuits
  • Zion (Springdale) : 1 nuit
  • Bryce Canyon (Cannonville) : 2 nuits
  • Capitol Reef : 1 nuit
  • Moab : 4 nuits
  • Salt Lake City : 2 nuits
  • Ely : 2 nuits
  • Fallon : 1 nuit
  • Death Valley (Parump) : 1 nuit
  • Las Vegas : 2 nuits

En 19 nuits, tu fais un road trip dans l’Ouest américain complètement dingue, en visitant les plus belles parties de l’Utah, tout en découvrant le Nevada, le vrai !

Road trip ouest américain itinéraire

Californie et Arizona, les oubliés de notre road trip dans l’Ouest américain ?

Chacun construit ses voyages comme il l’entend. Ça fait depuis toujours qu’on refuse de voyager par mode, mais uniquement selon nos envies. Cela dit, si tu es sur cet article de notre blog, c’est que tu veux des conseils et des idées de visites pour ton road trip dans l’Ouest américain. Qui dit Ouest USA, dit Californie, Arizona, Route 66, etc.

Comme t’as pu le voir dans l’itinéraire, ce sont des lieux qui n’apparaissent pas dans les étapes. Enfin, dans l’absolu on est allé en Arizona sur 12 km d’autoroute, ça compte ? ;o)

Pour ce qui est de la Californie, nous avons eu l’occasion de la visiter lors de 2 voyages différents. Une première fois, la Californie du Nord (intégré à notre road trip en Oregon, où nous suivions la Highway 1 et 101), où nous avons visité le parc national de Redwood, Point Reyes, Napa Valley et San Francisco. Une deuxième fois, dans le cadre de notre tour du monde, où on s’est concentré sur la Californie du Sud, là aussi, un peu hors des sentiers battus. On y a découvert les mythiques villes de Los Angeles et San Diego, mais aussi le bouleversant Salton Sea et le désert de l’Anza-Borrego.

Un endroit que nous n’avons pas encore visité en Californie : la portion entre Los Angeles et San Francisco, avec Big Sur, ainsi que le parc national de Yosemite. On sait que ces endroits doivent être très beaux, mais comment dire… ils ne nous manquent pas. Si on a l’occasion de les visiter, super, sinon tant pis. Les États-Unis ont des paysages à couper le souffle à maints endroits !

Pour l’Arizona, alors là, on sait que ça va être compliqué de justifier… L’Arizona, c’est la pierre rouge, le Grand Canyon, la grande et célébrissime Route 66, Sedona, Canyon de Chelly, Page (avec Antelope Canyon et Horseshoe Bend), etc. Toute cette énumération démontre que l’Arizona était beaucoup trop riche pour l’intégrer à ce voyage. Quand tu décides de partir dans le nord de l’Utah (autre état riche en paysages de pierre rouge) et du Nevada, l’Arizona ne peut pas s’immiscer en 3 semaines sans risquer de faire les choses à moitié partout.

Si un jour on peut visiter l’Arizona, ça serait super, sinon, aucune frustration, car notre road trip dans l’Ouest américain a juste été fabuleux !

Quid de Monument Valley, Grand Canyon et Yosemite ?

Oui, là aussi, on a laissé des géants de côté… Rassure-toi, ç’a été un long débat et un vrai casse-tête. Pour ce qui est du parc national de Yosemite, ça été très facile, car on n’allait pas aller en Californie “juste” pour lui. Yosemite était clairement hors circuit. Mais les 2 autres… aïe !

L’incroyable Grand Canyon ! Que faire quand dans ta vie t’es aussi proche d’un mythe, classé à l’UNESCO en plus, et que tu n’y vas pas ?! Faire le trajet depuis Las Vegas ? Un aller-retour vite fait ? On y a longuement réfléchi et non. On a refusé d’aller au Grand Canyon, juste pour dire qu’on l’avait fait. Le jour où on ira au Grand Canyon, c’est pour y passer plusieurs jours, le voir encore et encore, mais vite fait, non merci.

Et Monument Valley… cette réserve des Indiens Navajo me fait rêver depuis toujours. Vu notre circuit, la seule solution était depuis Moab. Le trajet Moab-Monument Valley, c’est 2h30, c’est faisable non ? En fait non. Le truc, c’est que Moab c’est riche, vraiment riche. Et sur la route qui mène à Monument Valley, là aussi, il y a des arrêts à faire. Donc, on a préféré faire l’impasse et qui sait, l’intégrer à l’Arizona, peut-être un jour…

Road trip Ouest américain : la bonne voiture

Durant ce circuit dans le Far West, nous n’étions pas 2, mais 3 ! La voiture est toujours le 3ème larron d’un road trip. Et notre super Ford Escape 4×4 a été un élément-clé dans ce road trip aux USA. Alors non, nous ne sommes pas payés pour faire de la pub pour Ford, mais on veut juste souligner qu’elle a assuré !

On l’a amenée sur des routes non pavées, pleines de caillasses bien pointues ou dans des pentes raides pleines de sable et loin de tout. Bref, on a fait plus de 200 km de hors-piste (tout en restant prudents et avec du bon sens bien sûr) et à aucun moment elle ne nous a lâchés : pas de pneu crevé, pas de panne, pas de bidule qui se détache, rien. Un festival de bruits inquiétants qui m’ont fait sursauter ? Oui ! Mais c’est tout et finalement c’était rien ! Par contre, elle a bien mérité un coup de car wash avant de la rendre au loueur. C’est qu’elle a vécu des choses la cocotte ! Toi aussi, quand tu prépares ton roadtrip demandes-toi où tu va aller et comment sont les routes avant choisir ta voiture. Une belle Ford Mustang décapotable, ça claque, mais en hors-piste, c’est un choix qui peut ruiner un voyage.

Besoin d’une voiture pour ton road trip dans l’Ouest américain ? Nous avons loué la nôtre ici : trouver ma voiture.

Epave rouillée de voiture sur la route 24 dans l'Utah
La voiture après 200 km de hors-piste… Mais non ! C’est une blague, ce n’était pas celle-ci notre voiture !

Notre road trip Ouest américain : étape par étape

Il y a 2 routes absolument mythiques que nous avons faites durant ce road trip (oui, il n’y a pas que la Route 66…) : la Route 12 en Utah, réputée pour être une des plus belles routes des États-Unis et la Route 50 au Nevada, qui est surnommée la route la plus solitaire des États-Unis. Tu penses bien que ce sont des critères qui ne peuvent que nous stimuler, il fallait donc absolument qu’on fasse ça bien. C’est pour ça qu’on a voulu prendre notre temps. Finalement, on a été surpris et émerveillés par des endroits que la plupart des touristes ne visitent pas ou peu !

Visiter Las Vegas et ses alentours

1ère étape, 3 nuits

Nous étions complètement fracassés à Las Vegas. Le décalage horaire et la chaleur nous ont rendus malades. On se levait à 4h du matin, on se recouchait en cours de journée, sans compter les nausées et la migraine. On doit commencer à se faire vieux, car c’était la première fois qu’on “dégustait” autant après un long vol en avion. Bref, Las Vegas c’était un peu nébuleux… On savait que ses environs ont beaucoup à offrir, alors on a quand même consacré une journée à visiter la splendide Valley of Fire. Prévoir 3 nuits c’est bien, justement pour se remettre du jetlag, visiter et s’acclimater à la chaleur (on avait encore des 40 degrés à mi-septembre). En plus, ça permet de commencer en douceur, sans faire trop de route.

Las Vegas, un goût aigre-doux

Bon, outre le fait que nous n’étions pas au meilleur de notre forme, Las Vegas, on n’a pas aimé du tout, mais quand un peu, après coup… En tant qu’hypersensible, ça n’a pas été possible de déambuler sur le Strip au milieu de gens qui vont dépenser leur argent aux casinos, alors que de nombreux SDF cherchaient à manger dans les poubelles. Non, on ne peut pas !

Mais surement comme tout le monde, on est tombé sous le charme du spectacle son et lumière des fontaines du Bellagio, des décours fastueux de certains hôtels-casinos (Venitian, Cesar, etc.), du vieux quartier de Fremont Street, etc. Et oui, on a également fait la photo du “Welcome Las Vegas”, donc on s’est quand même un peu pris au jeu.

Besoin d’idées pour des activités à faire à Las Vegas : trouver une activité à Las Vegas.

Logement à Las Vegas : The Venetian Hotel (plus grand hôtel du monde), sûrement l’hôtel de Las Vegas avec la plus belle décoration.

Visiter Las Vegas de nuit dans le Nevada

Valley of Fire, la claque !

Vu que nous étions sous le coup du décalage horaire, se lever à 5 heures du matin pour partir visiter la Valley of Fire, n’était pas un problème. Assister au lever de soleil sur les routes désertiques du Nevada, c’est quelque chose. Un grand conseil : en septembre, la Valley of Fire porte très bien son nom, il fait plus que chaud, c’est le feu ! Prends la route le plus tôt possible et prévois de visiter le matin.

Par contre, quelle beauté ! La roche rouge, c’est tout ce qu’on aime dans l’Ouest américain ! On était parti pour faire plusieurs randonnées, mais on était beaucoup trop malades… et avec cette chaleur, ça été rock’n’roll ! Heureusement, des points de vue sont facilement accessibles surtout le long de la Scenic Drive :

  • Elephant Rock
  • Rainbow Vista
  • Fire Wave (marche de 1h, théoriquement facile, mais avec la chaleur, on a morflé !)
  • White Domes

Les conditions ont fait qu’on n’a pas vu tout ce qu’on souhaitait, mais nous avons eu suffisamment de temps pour réaliser à quel point ce parc d’état est sublime !

Article sur Las Vegas et ses alentours (dont Valley of Fire) : à venir

Visiter la Valley of Fire dans le Nevada
Découverte de la Valley of Fire

Visiter Zion National Park

2ème étape, 1 nuit

Le road trip dans l’Ouest américain commence enfin !!! On n’est pas excités, mais surexcités !

La route qui mène de Las Vegas à Zion est très sympa. Surprise, on passe par quelques kilomètres dans l’Arizona et juste ce bout de route est déjà très beau au milieu de la roche rouge. Dès notre arrivée dans l’Utah, on s’arrête à St-George pour manger de délicieuses pies chez Croshaw’s Gourmet Pies.

Zion National Park, ça fait depuis mon adolescence que je voulais le voir ! Je me disais qu’avec un nom pareil, ça devait être des paysages fantastiques ! Et je n’ai pas été déçue ! Un décor digne d’Avatar même si c’était la sécheresse à cette période l’année ! On a consacré l’après-midi à visiter le parc national de Zion avec le shuttle et quelques petites marches. Zion était l’étape qui suivait Las Vegas et malheureusement, à ce moment-là on subissait encore les restes de migraines, on a dû s’adapter aux besoins de notre corps et y aller mollo avec les randonnées…

Même si c’est un parc qu’on revisiterait volontiers, on en a bien profité :

  • Court of the Patriarchs
  • Emerald Pools Trail : 2 heures faciles, mais de déception… c’était la sécheresse totale !
  • Riverside Walk : 1h30 très chouette, car à plat et un peu à l’ombre (parfait pour la migraine), le chemin mène jusqu’aux Narrows
  • Weeping Rock : petite marche d’à peine 1 heure
  • Route UT9 et son tunnel (pour quitter Zion direction Bryce)

Après la visite du parc national de Zion, on a logé dans la ville de Springdale qui est juste à côté, un moment magnifique et agréable, dont on a encore la nostalgie !

Logement à Springdale (lieu idéal où séjourner, très beau et avec des restos) : La Quinta Motel

D’autres idées pour visiter Zion : activités à Zion.

Article sur le parc national de Zion : à venir

Weeping Rock à Zion NP, étape road trip Ouest américain
On a quand même trouvé une petite marche facile pour cette belle vue, Weeping Rock

Visiter Bryce Canyon et ses alentours : attention merveilles !

3ème étape, 2 nuits

Route 12 et Red Canyon

Le trajet entre Zion et Bryce Canyon t’emmène sur la fameuse Route 12, réputée une des plus belles des USA ! Et on te le confirme ! Tu rentres dans une région absolument magnifique : des montagnes, des forêts (t’es dans le territoire de la Dixie National Forest) et de la roche rouge à t’en faire exploser la rétine et tout ça, ce n’est qu’un début !

Route 12 Dixie National Forest, road trip Ouest américain

On est arrivé sur le début de la route 12 (tu as plusieurs arrêts possibles pour faire des photos le long de la route) et on est directement allé visiter le Red Canyon qui est un prélude à Bryce Canyon. Une petite balade d’une heure dans Red Canyon te permet de bien apprécier ce parc.

Idées d’excursions pour visiter Bryce et ses alentours : trouver une activité.

Grand Staircase Escalante Monument et Kodachrome Basin, le Far West !

Ensuite, on n’a pas voulu se précipiter vers Bryce Canyon, alors on est allé visiter les alentours qui sont le Grand Staircase Escalante Monument, avec la visite des slot canyons de Willis Creek et en fin de journée le Kodachrome Basin State Park. Ces 2 endroits nous ont enchantés au-delà de nos espérances. C’est ce genre de paysage qu’on voulait voir dans l’Ouest américain !

Sans même avoir vu Bryce Canyon, on comprend que la Route 12 envoie du lourd, l’Utah envoie du lourd ! Bref, on est en plein Ouest américain et à peine la 3ème étape de notre road trip entamée on est déjà émerveillés !

Article sur Kodachrome Basin State Park : visiter le parc d’état de Kodachrome Basin

Vue sur Kodachrome Basin State Park sur la route 12 dans l'Utah
Vue panoramique sur le parc d’état Kodachrome Basin
Slot canyons de Willis Creek au Grand Staircase Escalante dans l'Utah
La randonnée dans les slot canyons à Willis Creek (Grand Staircase Escalante)

Visite du mythique Bryce Canyon, la perle de l’Ouest américain

Nous avons attendu patiemment le 2ème jour pour aller visiter Bryce Canyon, car nous souhaitions arriver tôt et bien profiter du parc. Comme on a bien fait ! On a fait l’impasse sur le lever de soleil à Bryce Canyon, on est donc arrivé à 7h dans le parc. Il était vide, car le soleil déjà bien debout, la première foule était déjà dispersée.

Bryce, c’est un coup de coeur. Tu diras “forcément, c’est Bryce” ! Oui, mais là on comprend mieux. On a ressenti Bryce. C’est sûr maintenant, on l’aime. On a commencé à 7h30 par la randonnée Queens Garden Trail, mixée à la Navajo Loop. 3 bonnes heures à crapahuter au milieu des hoodoos, c’est formidable ! Ensuite, avec la voiture nous sommes allés aux autres points de vue, le long de la Scenic drive. Sauf que la route était fermée après Natural Bridge, car il y avait un incendie dans le parc.

Article sur Bryce Canyon : visiter Bryce Canyon en une journée

Vue sur Bryce Canyon dans l'Ouest américain
Le mythique parc national de Bryce Canyon

Résumé du programme des 2 jours autour de Bryce Canyon

  • jour 1 : arrivée sur la route 12 en milieu de matinée, visite de Red Canyon avec une petite balade d’une heure. La randonnée de Willis Creek au Grand Staircase Escalante Monument et 2 petites randonnées au Kodachrome Basin State Park
  • jour 2 : la visite de Bryce Canyon

Logement à Cannonville : Grand Staircase Inn, très bien situé, au milieu des roches colorées, magnifiquement mises en valeur par les lumières du crépuscule.
Restaurant : délicieux hamburgers et cadre très typique au Bryce Canyon Pines.

Étape à Capitol Reef National Park : surprise !

4ème étape, 1 nuit

Fin de la Route 12 et Escalante

La Route 12 continue depuis Bryce Canyon jusqu’à Torrey, la « ville » qui abrite le parc national de Capitol Reef et s’y termine. Le trajet entre cette 3ème et 4ème étape est une pépite ! Sans blague, on en remet une couche, mais la Route 12 est bien une des plus belles routes des USA, les paysages sont si époustouflants qu’on peine à réaliser qu’on s’y trouve.

On commence par un arrêt à Escalante pour continuer notre découverte du Grand Staircase Escalante avec le Devil’s Garden (concrètement depuis Escalante, il faut prendre une route non pavée d’une vingtaine de kilomètres).

Devil's garden au Grand Staircase Escalante dans l'Utah sur la route 12
Devil’s Garden au Grand Staircase Escalante National Monument

Ensuite, la route continue à flanc de falaises avec des points de vue à couper le souffle, avant d’arriver sur le Hogback. Qu’est-ce que le Hogback ? Une route sur une crête qui mène à Boulder (oui, j’ai le vertige et pourtant…). On continue dans la Boulder Mountain en dépassant les 3’000 mètres d’altitude. Plusieurs points de vue sur une région complètement dingue, entre les premières couleurs d’automne dans la montagne et la roche rouge dans la vallée. La descente nous amène doucement, mais magnifiquement dans la région de Capitol Reef.

Route 12 en Utah, road trip Ouest américain
La route 12 et la vue depuis la Boulder Mountain
Ranch, pionniers, emblèmes de l'Utah, road trip Ouest américain
Emblèmes typiques de la Route 12 en Utah, avec des cowboys

Visiter le parc national de Capitol Reef

Capitol Reef… en parler ce n’est pas lui rendre justice tellement c’est beau. Il n’y a pas de mots pour un tel paysage ! Il faut y être pour le voir, ramasser sa mâchoire qui est tombée sur le sol et profiter de la beauté des lieux. Le parc national de Capitol Reef est un coup de coeur… On ne savait pas à quoi nous attendre, mais ce qui est sûr, c’est qu’ici le Far West tu le sens, tu le ressens ! C’est ici, c’est sûr !

Nous y sommes arrivés courant de l’après-midi et sommes restés une nuit. Voici ce qu’on a pu voir et faire, notamment dans la zone qui s’appelle Fruita Area :

  • Twin Rocks
  • Chimney Rock
  • Panorama Point
  • Goosenecks Overlook
  • Hickeman Bridge : boucle d’environ 1 heure, très chouette ; ça monte raide, ensuite c’est à plat et mène à une belle arche
  • Capitol Dome
  • Scenic Drive

Capitol Reef est connu pour sa section appelée “Cathedral Valley”, avec des monolithes. Une section éloignée accessible uniquement en SUV et 4×4. On n’a pas souhaité s’y aventurer, car il est conseillé de vraiment bien maîtriser la conduite en 4×4.

Logement Capitol Reef : Capitol Reef Resort, idéalement situé !

Article sur Capitol Reef : à venir

Capitol Reef NP, lors d'un road trip Ouest américain
Parc national de Capitol Reef

Direction Moab et sa région par la Route 24

5ème étape, 4 nuits

La Route 24 : une aventure à elle seule

La Route 24 qui relie Capitol Reef à Moab est complètement dingue ! On passe par des endroits lunaires. De longues routes bien droites avec des paysages qui changent de couleurs. On s’arrête à Factory Butte, qui est un endroit bizarre, hors du temps et lunaire… sans réseau… (ce qui est courant pendant ce road trip). Sur la route, j’ai failli percuter un cerf survenu de nulle part… (je répète : percuter un cerf et pas de réseau !!).

On fait également un petit stop dans une ferme qui vend des légumes et du café et nous voilà finalement partis en pleine discussion avec les propriétaires. Une route étrange, au milieu d’un paysage surréaliste et une discussion surréaliste avec des gens, un peu anarchistes et tout droit sortis de la période Hippies. Voilà pourquoi on aime prendre notre temps : pas de stress = opportunité de vivre des choses bizarres, mais inoubliables.

La lunaire route 24 en Utah, road trip Ouest américain
La lunaire route 24
Factory Butte sur la route 24 en l'Utah, road trip Ouest américain
Factory Butte et ses paysages surréalistes
Paysage lunaire de la Factory Butte Swing Arm City sur la route 24 dans l'Utah
Se sentir si petit dans un paysage quasi extraterrestre

Ensuite, on passe par Hanksville, qui n’a de ville que la partie de son nom. On s’y arrête pour quelques photos marrantes, avant de continuer sur la Route 24 pour 70 km de ligne droite. Sur ce tronçon, il y a le Goblin State Park, qu’on décide de zapper pour arriver plus tôt à Moab.

épaves rouillées de Hanksville sur la route 24 dans l'Utah
Les épaves rouillées photogéniques de Hanksville

Visiter Moab et ses les parcs nationaux alentour

Moab… enfin on arrive. La roche rouge est toujours bien présente, mais la masse de touristes aussi, avec beaucoup trop de voitures et de monde. Mais Moab a clairement ses atouts, avec les parcs nationaux d’Arches et Canyonlands, le parc d’état de Dead Horse Point et la jolie route des gorges de la Colorado River. Sans compter que c’est à 2h30 de Monument Valley ! Monument Valley… je rêve de te voir un jour, tu es à la fois si près et si loin !

Les 4 nuits à Moab étaient justement faites pour visiter Monument Valley si on avait le temps. Mais il s’avère que Moab a vraiment beaucoup à offrir, si bien qu’on a décidé de profiter des alentours à fond et tranquillement plutôt que de foncer tous les jours (pour rappel, t’es en vacances !).

En fait, notre dada était de se lever très tôt, visiter un endroit et revenir en milieu d’après-midi à Moab. À ce moment-là, tous les touristes étaient en goguette, donc il ne restait plus que les locaux. C’était délicieusement calme. On a pu profiter des petits magasins et des terrasses à la chotte. Comme on était bien !

Résumé du programme des 5 jours à Moab

  • Jour 1 : arrivée en fin d’après-midi, on est allé voir le coucher de soleil au Dead Horse Point
  • Jour 2 : levée très tôt pour visiter Arches National Park et faire le Devils Garden Trail (3 heures de rando), milieu d’après-midi balade dans Moab et terrasse
  • Jour 3 : levée très tôt pour retourner à Arches National Park et faire le Delicate Arch Trail (3 heures de rando), début d’après-midi, route qui longe la Colorado River (Fisher Towers)
  • Jour 4 : visiter de Canyonlands National Park, on a hésité à s’aventurer jusqu’aux Needles, à 1 heure de Moab, mais bizarrement on était claqués. Cette étape plus touristique était belle, mais fatigante, donc on a fini par une terrasse à Moab.

Logement à Moab : La Quinta by Wyndham.
Restaurant : on t’a dit qu’on finissait sur une terrasse en milieu d’après-midi, tu veux savoir ce que c’était ? C’était un food truck mexicain qui faisait des quesadillas absolument délicieuses et généreuses. Il y avait une petite terrasse à l’ombre. Bref, on était bien de chez bien !

Article sur 5 jours à Moab et les parcs nationaux d’Arches et Canyonlands : à venir

Delicate Arch au parc de Arches à Moab dans l'Utah
La belle Delicate Arch dans le parc national des Arches (le seul moment où on s’est pris de la pluie)
Lever de soleil à Arches à Moab en Utah
Qui dit pluie à Arches, dit un lever de soleil magique dans le parc national !
Vue sur depuis le parc national de Canyonlands à Moab dans l'Utah
Vue depuis le parc national de Canyonlands
Vue depuis Canyonlands et Dead Horse Point en Utah
Comment ne pas se sentir dans le Far West à Canyonlands et à Dead Horse Point ?
Les gorges de la Colorado River vers Moab dans l'Utah
Un après-midi à découvrir la région des gorges de la Colorado River, là aussi le Far West est bien présent !

Direction le Nord de l’Utah : Salt Lake City et ses environs

6ème étape, 2 nuits

La route est longue et ennuyeuse de Moab à Salt Lake City, en plus peu avant d’arriver à Salt Lake City, on passe une zone de feu de forêt. C’est bizarre, on avait vu aux infos la catastrophe que c’était. On est au coeur de l’action, les panneaux disent de ne surtout pas s’arrêter…toujours pas de réseau téléphonique… ambiance…

Visite d’Antelope Island au Grand Lac Salé

On va directement à Antelope Island pour profiter du Grand Lac Salé. Antelope Island est une merveille de la nature, avec des vues superbes sur le lac, sans parler des bisons et des antilopes en liberté. Un kiff total !

Pas de pression pour cette visite, on voulait juste profiter des lieux et surtout voir des bisons !!

Vue sur le Grand Lac Salé depuis Antelope Island en Utah
Vue sur le Grand Lac Salé depuis Antelope Island
Bison et antelope de Antelope Island dans l'Utah

Visite de Salt Lake City

Le lendemain, on consacre une journée entière à visiter Salt Lake City. Une ville calme avec une ambiance assez unique, et de bons restos. Elle n’est pas désagréable et ramène un peu de ville et d’animations dans un road trip dans l’Ouest américain très nature. Alors c’est sûr, ce n’est pas la ville la plus “fou-fou” des USA à visiter. C’est surtout la Cité des Mormons (qui sont nombreux en Utah) et on comprend aussi bien toute l’histoire liée aux pionniers, etc.

Logement à Salt Lake City : Best Western Plus Airport inn & Suites.
Restaurants : Settebello, de délicieuses pizzas napolitaines et le Red Iguana, un resto mexicain (attention, ce resto est passé dans l’émission culinaire “Diners Drive-Ins and Dives” de Guy Fieri, donc la queue d’attente est immense !

Article sur Salt Lake City et ses alentours : à venir

Sur la route direction le Nevada depuis Salt Lake City

De Salt Lake City, on prend la route pour rejoindre le Nevada, mais avant ceci un dernier arrêt en Utah s’impose. L’endroit que Pierre voulait absolument voir : le désert de sel de Bonneville Salt Flats, un lieu bien connu des fans de vitesse. Cet endroit qui rugit si souvent du bruit des moteurs, nous l’avons découvert dans la tranquillité et la solitude du matin. Partout du sel immaculé, plat et dur comme de la glace, rend cet endroit étrange et unique. Pierre n’a pas été déçu. En plus, c’est un super terrain de jeu pour s’amuser avec sa voiture ou prendre des photos.

Le désert de sel de Bonneville Salt Flats
On s’est amusés avec l’appareil photo dans le désert de sel de Bonneville

Road trip Ouest américain : le Nevada hors des sentiers battus

Fini le Nevada bling-bling et touristique, tu rentres dans le désert du Nevada, au pays des cowboys et des paysages désolés. On comprend mieux pourquoi certains ont pensé voir des extraterrestres dans le Nevada… T’est loin de tout et limite si on ne te regarde pas bizarrement parce que tu parles une autre langue. Ici, tu vas dans un magasin spécialisé dans les articles de sport et en fait t’as 2 rayons de sport et tout le reste ce sont des armes et de la bière. Ici, on pratique le sport en famille et le sport, c’est la chasse. Les clichés des films, et bien t’y es, mais là c’est la vraie vie ! Bienvenu dans le Nevada, une aventure qui va rendre ton road trip dans l’Ouest américain plus authentique et vraiment loin des touristes !

Paysages et emblèmes typiques du Nevada
Changement de décor avec les paysages du Nevada

Route mythique 50 : 1ère étape Ely, Nord Nevada

7ème étape du road trip, 2 nuits

Depuis Salt Lake City, on arrive à Ely après avoir parcouru 2 très longues routes perdues de plusieurs centaines de kilomètres, sans personne et sans station essence. Au Nevada, t’apprends à serrer tes fesses question carburant !

Ca y est ! On arrive sur cette fameuse Route 50 ! On passe la journée restante à visiter Ely, ce qui est très vite fait. Ely a quand même plusieurs atouts, mais il faut être là au bon moment (et aux bons horaires d’ouverture). Pas vraiment de quoi en faire un but de visite, mais tout de même un arrêt agréable. Quelques photos à faire du côté du Street art et de l’architecture. On visite aussi très rapidement le Ward Charcoal Ovens State Park. À Ely, et tout le long de la Route 50 d’ailleurs, t’es dans une région minière, où les chercheurs d’or, d’argent et de cuivre ont sillonné le terrain (le petit enfant enfoui en Pierre se réveille !). C’est également une route qui suit l’ancienne voie du Pony Express. Un vrai voyage dans le voyage cette Route 50 !

La Route 50

Il y a un petit jeu avec la Route 50 : le passeport à faire tamponner par au moins 5 étapes. Si tu as tes tampons, il faut renvoyer ton carnet et tu recevras à la maison un certificat de survie “I survived Nevada Highway 50”, signé par le gouverneur !

Visite du Great Basin National Park : un parc méconnu, loin de tout

Le lendemain, on part visiter le Great Basin National Park, un parc national méconnu et gratuit, où tu montes jusqu’à 3’400 mètres par une route scénique. Contraste saisissant entre le désert du Nevada et cette montagne célèbre pour ses pins Bristlecone vieux de plusieurs millénaires, ses grottes (les Lehmann) et son glacier (qui était inexistant vu la sécheresse).

Voilà un parc national américain que très peu de touristes connaissent. Pourtant, c’est aussi une merveille à sa manière. Quand on y était, les arbres avaient leurs couleurs d’automne, c’était juste magnifique avec le désert qui se dessinait en contrebas.

Après être allés au Visitor Center pour les infos d’usage, la visite du parc peut commencer. La Scenic Drive (ou, encore elle) permet de bien profiter de ce parc. Elle grimpe et offre des points de vue très sympas. Attention, à la descente, la pente étant parfois raide, il faut ménager les freins de la voiture. Tranquillement, on grimpe le Wheeler Peak et on atteint les 3’000 mètres quand même !

Beaucoup de randonnées sont possibles, on a décidé de cibler modeste, car vu l’altitude, on ne savait pas comment on réagirait. Il y a une chouette randonnée à faire autour des lacs alpins, mais vu la tête du Teresa Lake (très sec), à cette période, ça ne valait pas la peine. On a donc opté pour la randonnée des Bristlecone, environ 3h.

Logement à Ely : Prospector Hotel & Gambling Hall.

Article sur le parc national de Grand Basin : à venir

Découvre notre article dédié à la route 50 : route 50, la plus solitaire d’Amérique

Visite du parc national de Grand Bassin dans le Neveda
Découverte du parc national de Grand Bassin dans le Nevada
Route 50 dans le Nevada, road trip Ouest américain
Départ sur la mythique route 50, la route la plus solitaire des États-Unis

Fin de la Route 50 : 2ème étape Fallon

8ème étape du road trip, 1 nuit

Donc, tu l’as compris, notre road trip dans l’Ouest américain a également été organisé afin d’obtenir notre certificat de survie de la Route 50. Sur le chemin, on fait un arrêt à Eureka, puis à Austin pour y faire tamponner notre carte. Cette route est effectivement très solitaire, déserte ! Heureusement qu’on a fait le plein d’essence à Ely ! Si tu viens jusqu’ici, n’oublie pas de faire de même.

Arrivés à Fallon, il n’y a pas grand-chose à visiter et on dirait même que la ville est un peu glauque. Si on peut te donner un conseil, c’est de rouler 1-2 heures de plus et t’arrêter soit à Virigina City, soit à Reno. Et pourquoi pas prendre encore une nuit supplémentaire pour visiter le Lac Tahoe qui n’est finalement pas si loin.

Vallée de la Mort et fin du Nevada

9ème étape, 1 nuit

Avant notre étape à Death Valley, on était censé passer une nuit à Tonopah pour couper le trajet et profiter d’un magnifique ciel étoilé. On avoue que Fallon nous a un peu déprimés et on a changé nos plans grâce aux annulations gratuites ! On a supprimé la nuit à Tonopah pour aller directement à la Vallée de la Mort et on a rajouté une nuit à Las Vegas pour se reposer et voir une “vraie” ville, même si c’est Las Vegas… !

Ceci a fait que ça allait être une grosse journée pour rejoindre et visiter Death Valley. Mais finalement, ça s’est fait tranquille et la route a été un vrai spectacle pour elle-même. La route qui relie Fallon à Death Valley est complètement folle ! On passe à côté d’un très joli lac, le Walker Lake, où on a croisé plus de mouflons que de station essence. Attention, fais bien ton plein d’essence dès que possible, car après c’est fini jusqu’à Beattie !

Lac Walker désert du Nevada, road trip Ouest américain
Magnifique route au bord du Lac Walker dans le désert du Nevada
Mouflons au bord de la route dans le Nevada lors du road trip dans l'Ouest américain
Une famille de mouflons passait par là…

Se succède route déserte sur route déserte et même une longue route non pavée. Tout ça sur des centaines de kilomètres en croisant moins de véhicules que d’ânes ou chevaux en liberté ! Franchement, c’était un peu angoissant. Après coup, on trouve génial, mais sur le moment un peu angoissant, ah oui je ne t’ai pas dit ? Aucun réseau !!

Chevaux et ânes en liberté dans le Nevada
On croise des chevaux et des ânes (et ânons) en liberté

Sur la carte, on avait vu que la route de Fallon à la Vallée de la Mort nous faisait passer par Tonopah, ce qui nous arrangeait pour manger un peu et prendre de l’essence. Notre GPS lui, a fait son boulot, il a pris le chemin le plus court = ne pas passer par Tonopah (donc, rater une des rares stations essence) et prendre la route la plus directe qui était une route très, très, secondaire : la 265… elle n’était même pas entièrement pavée !

Paysage lunaire et désertique du Nevada lors du road trip dans l'Ouest américain
Se retrouver le temps d’un instant comme hors de la Terre sur les routes du Nevada…

Goldfield, ville fantôme et International Car Forest

Enfin, on arrive à Goldfield, ville fantôme, et on visite vite fait l’International Car Forest (sympa, mais sans plus). Bon, vu qu’on a loupé Tonopah et toute civilisation, on a faim ! La voiture aussi : la jauge d’essence est plus proche du “c’est vide, tu es foutu/e”.

Toute cette partie du Nevada depuis Fallon est dingue ! On passe par des endroits à se demander comment des gens peuvent habiter là. Et pourtant… Cela dit, on est loin du côté glamour d’un road trip dans l’Ouest américain, mais voir dans lieux comme ça dans leur jus, ça nous plait. Oui, ça peut être glauque, mais tu es le vrai, là et à nos yeux, ça fait aussi partie du voyage.

La ville fantôme de Goldfield dans le Nevada
La ville fantôme de Goldfield
Voitures de l'International Car Forest dans le Nevada
Le photogénique International Car Forest

Visite de la Vallée de la Mort

Arrivés à Beatty, le soulagement ! De l’essence, de la civilisation et à manger ! On s’arrête un moment pour reprendre nos esprits et du carburant. On reprend la route avant de faire un bref arrêt à Rhyolite, au Goldwell Open Air Museum.

Le Goldwell Open Air Museum à Ryholite près de la Vallée de la Mort dans le Nevada
Le Goldwell Open Air Museum

Et enfin on arrive à Death Valley ! La Vallée de la Mort depuis le temps qu’on en entend parler ! On est surexcités et un peu déçus finalement. Pourquoi ? Parce que ça fait plusieurs jours qu’on arpente le Nevada et le Nevada, c’est pas compliqué : c’est une succession de montagnes et de plaines qui se succèdent en descendant progressivement en altitude. Exactement ce qu’on voit à Death Valley, sauf que là on est au bout de la chaîne avec une altitude très basse. Du coup, ce n’est pas un paysage surprenant pour nous. Et ça fait des jours qu’on roule des kilomètres sur des routes désertes où nos seules inquiétudes sont l’essence, le nombre de litres d’eau qu’il nous reste dans le coffre et savoir si les pneus vont tenir le coup…

Ceci dit, on est quand même émerveillés d’être là, car c’est mythique, le paysage est beau et les conditions sont dantesques ! On déguste la Vallée de la Mort avec un bon 40 degrés à l’ombre et un vent qui avoisine les 100 km/h ! D’ailleurs, comme tu peux le voir sur la photo ci-dessous, les nuages avaient une drôle de forme à cause de ce vent de malade !

Visiter la Vallée de la Mort dans le Nevada
Vallée de la Mort, la photo ne transmet pas la chaleur et le vent de malade !

Logement à Pahrump : Best Western Pahrump Oasis.

À lire sur le blog USA, nos conseils de visite au parc national de la Vallée de la Mort : désert californien – Death Valley.

Fin du road trip Ouest américain : retour à Las Vegas

10ème étape, 2 nuits

On arrive sur la dernière étape de notre road trip dans l’Ouest américain. Comme dit plus haut, on a avancé notre arrivée à Las Vegas et sans regret. Même si cette ville ne nous a pas ravis plus que ça, on en a profité pour se reposer et se la jouer cool. En cette fin de road trip riche en émotions, en nature et en découvertes parfois inattendues de cette partie de l’ouest des États-Unis, c’est exactement ce qu’il nous fallait.

Juste avant d’arriver à Las Vegas, on visite le Red Rock Canyon National Conservation Area, malheureusement sous la pluie. On profite donc de la route scénique de ce parc (qui est inclus dans le pass American Beautiful) et on oublie les randonnées. La région est très belle, mais moins photogénique sous la pluie !

Afin de se faire un petit plaisir pour terminer le séjour en beauté, on réserve en last minute, un billet pour un spectacle du Cirque du Soleil au MGM, “KA”. Une chouette activité à faire dans une ville comme Vegas.

Logement à Las Vegas : Encore Wynn.

Infos pratiques et conseils pour ce road trip dans l’Ouest américain

  • Louer une bonne voiture avec toutes les assurances
  • Passer systématiquement dans les Visitor Center : pour les informations sur les randonnées, mais surtout pour les conditions des routes (tout ce road trip dans cette partie de l’ouest des États-Unis est concerné par les flash floods) et les conditions météorologiques (averses ou fortes chaleurs) => on insiste vraiment sur ce point, passe dans les Visitor Center !
  • Prévoir une bonne carte mémoire pour ton appareil photo, voire plusieurs
  • Se lever tôt : alors oui du coup t’es fatigué/e à 20h30 et tu dors à 21h30, mais tu verras que se réveiller tôt dans ces paysages c’est un vrai cadeau que tu peux te faire
  • Acheter le pass America is Beautiful à USD 80.- : on l’a acheté à l’entrée du parc national de Zion, si tu penses entrer dans un parc national avant les horaires d’ouverture, il faudrait l’acheter par internet
  • Prendre de l’essence dès que tu vois une station service
  • Beaucoup d’animaux sur la route comme des vaches, des cerfs et biches et des roadrunners, donc prudence !
  • Boire beaucoup d’eau, mais vraiment beaucoup d’eau ! Toujours en avoir en réserve dans la voiture
  • Manger des breakfast burritos dans ta voiture en regardant le paysage, c’est la base du bonheur pour un road trip dans l’Ouest américain réussi ! ;o)
Station essence dans le Nevada
Un road runner oiseau typique de l'Ouest américain
Tu vas croiser quelques road runner sur la route (ils passent très vite devant ta voiture…)
Ecureuil et oiseau de l'Utah et du Nevada
Prendre le temps de les observer…

Utah vs Nevada, lequel on a préféré ?

On n’aime pas du tout répondre à ce genre de question, même si là pour le coup, vu que c’est notre blog, on se l’inflige tout seul… Mais à la base, j’avais prévu un road trip aux USA uniquement ciblé Nevada, donc est-ce que je regrette notre passage en Utah ?

Panneaux Utah-Nevada lors de notre road trip dans l'Ouest américain

Absolument pas ! L’Utah est clairement un des plus beaux états de l’Ouest américain, voire des USA ! C’est beau de chez beau, voilà ! Il y a tous les clichés que tu peux attendre de l’Ouest américain : les cowboys, la roche rouge, les grands espaces, les parcs nationaux, les plateaux vertigineux, de longues routes. On a énormément aimé l’Utah.

Concernant le Nevada, c’est beau, mais différent. Déjà on comprend bien la notion de désert du Nevada, mais en fait le Nevada c’est une succession de montagnes et de plaines désertiques, jusqu’à la Vallée de la Mort. Le paysage est moins varié, mais tu te sens loin de tout, les paysages sont complètement lunaires, déconnexion totale garantie !

Le Nevada a clairement ajouté une note atypique à notre road trip dans l’Ouest américain. Parce que oui, le Nevada, sa culture, son histoire est une partie fondamentale de l’Ouest américain.

Notre itinéraire hors des sentiers battus de l’Ouest américain : quelque chose à changer ?

Comme dit plus haut, on a anticipé notre arrivée à Las Vegas, mais sinon, ce road trip aux USA était parfait. Vraiment ! Il nous a complètement déconnectés, après 3 jours on avait l’impression d’être partis depuis des mois et pendant le road trip, on avait l’impression que jamais on ne rentrerait.

  • C’est le genre de road trip qui te fait rouler des centaines de kilomètres sur des routes non pavées, où tu te retrouves loin de tout et très régulièrement sans aucun réseau. Tu oublies les soucis du quotidien qui sont restés à la maison, tu t’inquiètes uniquement d’avoir assez d’eau et d’essence… t’es seul/e !
  • En plus, on est plus qu’heureux d’avoir découvert le Nevada, le vrai ! Pas celui de Las Vegas ou de ses alentours, mais celui des cowboys, le Nevada pur jus !
  • Prendre notre temps a été clé, car nous n’étions pas fatigués et on a visité des endroits où on n’aurait jamais cru mettre les pieds un jour. Désormais, c’est vraiment comme ça que l’on concevra nos road trip, pas grave si on ne voit pas absolument tout.
  • Ce road trip dans l’Ouest américain, nous a permis d’aller voir des parcs nationaux mythiques, de découvrir d’autres parcs moins connus, mais d’une beauté saisissante. Cela nous a permis de mieux comprendre les États-Unis, sortir des clichés « Californie », « Floride », « New York », même si on affectionne beaucoup ces endroits.

Alors l’ami/e voyageur/euse, si tu te sens au bout du rouleau, que t’as besoin de partir loin, de déconnecter complètement, ou si tu as juste envie de t’évader et partir à l’aventure ce road trip dans l’Ouest américain est fait pour toi ! Bien entendu, tu nous connais, on reste dans notre thématique de voyage cosy tout de même, les adresses ont été bien choisies ;o)

Plus de road trips sur notre blog USA

Et si tu épinglais sur Pinterest ?

Road trip Ouest américain Utah-Nevada Pinterest
Road trip Ouest américain Utat Nevada Pinterest
Join the Conversation

20 Comments

  1. Super article très détaillé.
    Il nous aurait fallu 1 semaine de plus dans l’Ouest Américain pour voir Arches et Canyonlands. Ces 2 endroits ont l’air SUBLIME !
    Vos photos donnent envie de retourner aux States. Quel voyage !!

    1. says: Pierre et Alexandra

      Coucou les copains ! C’est tout le “problème” et en même temps génial avec l’Ouest américain, c’est que c’est tellement vaste et beau partout, que tu pourrais y voyager des mois ! Comme t’as pu le constater, on a dû faire des choix en rayant Monument Valley et toute la partie plus connue de l’Arizona comme Page et le Grand Canyon. On a remplacé la visite de ces endroits par d’autres. Sauf si tu pars pour un long voyage, tu ne peux clairement pas tout visiter lors d’un road trip dans l’Ouest des USA, donc pas de regret à avoir ;o)

  2. says: Rokusan

    Un bel article ultra complet et un superbe itinéraire ! Comme je te l’ai dis, je devais faire ce même parcours cet été, malheureusement ce fut annulé. Nous avions 1 mois, soit une petite semaine de plus que vous, et nous serions surement passés par Los Angeles et San Francisco !
    On m’avait déconseillé de faire Salt Lake City. J’aurais donc raté la route 24 qui relie Capitol Reef à Moab qui a l’air juste incroyable ! D’ailleurs j’ai bien l’impression que c’est la première fois que j’en entends parlé, merci bien !
    En tout cas ce fameux voyage du road trip sur la côte ouest américaine a l’air d’être un véritable incontournable. J’ai beau avoir lu je ne sais combien d’articles sur le sujet je suis toujours aussi éblouie devant ces paysages. J’espère que j’aurais l’occasion de le vivre ! 🙂
    En attendant je garde cet article précieusement au chaud pour lorsque ce sera mon tour ! 😀

    1. says: Pierre et Alexandra

      Merci beaucoup pour ton message ! C’est dommage que tu avais dû annuler ton voyage, c’est jamais marrant. Mais si tu as l’occasion de pouvoir le réorganiser pour une prochaine fois, c’est génial de pouvoir consacrer 1 mois pour un road trip dans l’Ouest américain !
      En ce qui nous concerne, on avait déjà visité la Californie du Nord et la Californie du Sud, donc cette fois, on pouvait soit aller dans les mythiques Grand Canyon, Monument Valley, ou se permettre de sortir des sentiers battus, ce qu’on a privilégié.
      Je sais que Salt Lake City est peu appréciée, car en soit ce n’est pas une ville trépidante, mais elle est calme, c’était un très bon stop durant ce road trip et surtout, la visite d’Antelope Island était superbe !
      Si jamais, tu n’est pas obligée d’aller à Salt Lake City pour faire la route 24. C’est la route qui relie Capitol Reef à la route qui mène à Moab. Après, depuis Moab, t’es à 2h30 de Monument Valley. Tu peux donc inclure la route 24 dans ton road trip dans l’Ouest américain et après partir sur l’Arizona. Peut-être que la carte qu’on a mise dans l’article pourra t’aider.
      Dans tous les cas, n’hésite pas en cas de questions ;o)

  3. says: Mandy

    Article très détaillé et très intéressant ! Les photos sont magnifiques. J’espère découvrir les paysages des parcs que je ne connais pas encore. La route 50 a l’air folle ! Voir des bisons, ça doit être impressionnant.
    Je vous souhaite aussi d’y retourner et voir le Grand Canyon, car c’est pour moi l’une des plus belles claques que je me suis prise ! Nous avons été tellement impressionnés que nous y sommes retournés et je pense que je ne dirais pas non à une 3ème fois, le sentiment d’immensité est intense.
    Mais vous avez raison, il y a tellement de choses à faire !! On aimerait bien un road trip de plusieurs mois aux USA, et surtout dans l’ouest, car TOUT est beau ! ^^

    1. says: Pierre et Alexandra

      Coucou Mandy, merci pour ton message ! Le Nord du Nevada c’est effectivement l’aventure… une Amérique inhabituelle, désertique, sauvage, bizarre. C’était super intéressant et beau !
      Voir des bisons en liberté c’est effectivement impressionnant, c’est tellement tranquille (bon, faut pas les chercher, mais comme tout animal sauvage).
      On espère aussi une fois découvrir l’Arizona et le Grand Canyon, mais j’avoue que si ça ne se fait pas, c’est quand même sans regret car ce qu’on a vu était déjà tellement géant ! Mais bon, on en a jamais vraiment fini avec les USA, comme tu dis TOUT est beau et l’Ouest américain a une collection de beautés ;o)

    1. says: Pierre et Alexandra

      Oh merci beaucoup pour ce gentil message ! Ca nous touche beaucoup, surtout que je sais qu’à prime abord les USA ce n’est pas forcément ton premier choix ;o)

  4. says: Lucie

    “la découverte de nouveaux paysages chaque jour nous manquent. Comme une sorte de drogue pour le cerveau (toi aussi, ça te fait ça le voyage ?)” OUI !!! Carrément ! C’est même l’histoire de ma vie en fait lol

    Sinon merci pour cet article qui me replonge dans mes souvenirs ! J’ai tellement adoré les USA, je n’ai qu’une envie : y retourner encore et encore. Ce sont vraiment les paysages les plus incroyables que j’ai pu découvrir et ça reste LA destination pour moi ! Cette fois ci, on a fait à peu près le même parcours que vous finalement et je n’arrêtais pas de penser “il faut que je montre ça à mes parents!” “il faut qu’on revienne quand on aura des enfants ” ahah C’est tellement magique on voudrait le partager avec tout le monde ! En tout cas, il y aura une 3e fois pour nous, je suppose que vous aussi?

    1. says: Pierre et Alexandra

      Coucou Lucie ! Merci pour ton partage ! On se retrouve bien dans ce que tu dis ;o)
      Les USA c’est un vrai terrain de jeu pour les road trip, photos et autres découvertes fascinantes. Quand tu penses à la richesse topographique de ce pays, c’est sans fin pour le visiter !
      Nous avons déjà eu l’occasion de faire plusieurs road trip aux USA et là c’était le premier dans le “vrai” Ouest américain. Ce n’est pas impossible qu’on y retourne, vu qu’on a toute la partie Arizona avec le Grand Canyon, Page, Monument Valley, etc. à découvrir. Et je comprends bien ton envie de partager ceci. Pendant notre tour du monde, on avait ressenti ça quand on s’est retrouvé devant des paysages complètement dingues ; t’as juste envie d’avoir tes proches avec toi pour leur montrer aussi.
      Bref, on te comprend Lucie ! Gros bisous

  5. says: Aurore

    Bravo pour et article très détaillé et qui en aidera plus d’un à préparer son roadtrip ! Quel plaisir de lire le récit de votre parcours, un mélange pour moi de souvenirs et d’envies d’y retourner pour découvrir ces quelques pépites que je n’ai pas vu !

    1. says: Pierre et Alexandra

      Salut Aurore, merci pour ton gentil message ! Je me souviens comme je suivais assidument ton road trip dans l’Ouest américain ! On n’a pas fait tout à fait le même parcours, mais c’est clair que c’est une région des Etats-Unis qui est très riche en paysages et en découvertes !

  6. says: Clémentine

    Merci merci merci pour tous ces conseils. Votre itinéraire est tellement génial que je serai capable de le reproduire à la lettre tellement il me fait rêver ahah!
    Je pense que cette partie des USA ne sera pas au programme de si tôt pour nous, car comme vous je voudrais vraiment pouvoir en profiter et partir sur du long terme. D’ici quelques années j’espère, en tout cas vos photos sont tout simplement fan-tas-tiques !

    1. says: Pierre et Alexandra

      Coucou Clémentine et merci beaucoup pour ton très gentil message ! Ca nous touche ! On sait que notre itinéraire, n’est pas la route classique d’un road trip dans l’Ouest américain, mais cela permet de montrer des endroits plus inhabituels. Je comprends bien ton idée de partir sur du long terme, il n’y a rien de tel pour vraiment profiter et surtout que c’est une partie des Etats-Unis qui a beaucoup, mais vraiment beaucoup à offrir avec une variété de paysages folles !

  7. Le moins que l’on puisse dire c’est que c’est complet ! Merci pour ça 🙂
    Et on peut aussi dire que vous envoyez du très lourd avec ces photos. C’est magnifique, et ça donne bougrement envie d’y mettre les pieds. Bien joué 😉

    1. says: Pierre et Alexandra

      Coucou Nico et merci pour ton message ! C’est très gentil pour les photos, ça nous touche, car on s’est particulièrement appliqué pour ce voyage (on s’applique toujours, mais là on a vraiment essayé de les faire moin à l’arrache ;o) ). En tout cas, c’est sûr qu’un road trip dans l’ouest américain ça ne laisse pas indifférent et les paysages sont justes grandioses !

  8. says: Philippe

    Bonjour,

    J’ai vraiment adoré parcourir vos articles sur l’ouest américain, j’ai fait un petit road trip en février 2019 ,LA , Joshua tree NP , death valley ,Las Vegas dans les grandes lignes.
    J’avais préparé avec soin un nouveau voyage en juin 2020 qui est bien sur tombé a l’eau, mais j’ai encore trouvé grâce a vous certains lieus que je n’avais pas envisagé d’aller voir ,notamment Kodachrome Basin State Park , j’avais prévu Zion et Bryce mais pas celui ci.
    Pour la petite histoire les méandres du net m’ont conduit jusqu’à votre blog (j’ai acheté un vin Borrego Springs , j’ai cherché ou cela se situait et j’ai vu sur la carte la Salton Sea ,super article!, et me voila 🙂 ).
    En conclusion ,merci beaucoup ,j’espère que nous pourrons bientôt repartir vers les Etats-Unis pour découvrir tous ces fabuleux décors.

    1. says: Pierre et Alexandra

      Bonjour Philippe et merci pour ce gentil commentaire ! Navrée pour la réponse tardive… C’est drôle de voir comment on est trouvé sur Google ! Effectivement, Kodachrome Basin c’est un joli petit parc très peu touristique. Les paysages ne sont peut-être pas aussi emblématiques que Bryce, Zion ou Monument Valley, mais il fait vraiment partie du décor de l’Ouest américain.
      On espère aussi pouvoir reprendre bientôt la route des États-Unis ! Et encore merci pour ces mots qui nous ont touchés. ;o)

Leave a comment
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *